Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
vendredi 29 avril 2016
14:00 - [Sneakers] Retour en forme olympique pour la Nike Air Force 180 - BASKETRETRO.COM


mercredi 27 avril 2016
14:25 - JO: Rafael Nadal porte-drapeau de l'Espagne à Rio - FRANCE24.COM

Rafael Nadal, neuf fois vainqueur de Roland-Garros, sera le porte-drapeau de l'équipe d'Espagne pour les jeux Olympiques de Rio en août après avoir dû renoncer à cet honneur sur blessure en 2012, a fait savoir mercredi le Comité olympique espagnol (COE).

Nadal, qui fêtera ses 30 ans début juin, mènera la délégation espagnole lors de la cérémonie d'ouverture prévue le 5 août au mythique stade du Maracana.

C'est un juste retour des choses pour la star du tennis espagnol, champion olympique à Pékin en 2008: Nadal avait déjà été désigné comme porte-drapeau aux jeux de Londres en 2012 mais avait dû renoncer en raison d'une blessure à un genou. Le basketteur Pau Gasol l'avait remplacé.

A l'époque, Rafael Nadal avait évoqué son absence à Londres comme "la décision la plus difficile et probablement la plus triste" de sa carrière mais il avait dit espérer pouvoir se rattraper à Rio et être à nouveau choisi comme porte-drapeau.

"Le sport espagnol avait une dette à l'égard de Rafael Nadal. Il nous a apporté beaucoup, beaucoup plus que des résultats", a déclaré le président du COE, Alejandro Blanco, lors d'un événement à Madrid à 100 jours des jeux de Rio.

Après une année 2015 à oublier, Nadal (N.5 mondial) semble revenir à son meilleur niveau: il vient de remporter coup sur coup les tournois sur terre battue de Monte-Carlo et de Barcelone, ce qui est de bon augure en vue de la conquête éventuelle d'un 10e trophée à Roland-Garros le mois prochain (22 mai-5 juin).



10:25 - Vidéo - Quarts - Le Lokomotiv Kuban au Final Four ! - LIVEBASKET.FR
Le Lokomotiv Kuban a éliminé Barcelone aux portes du Final Four lors du match 5 de leur quart de finale grâce à un quatrième quart-temps de feu (81-67).

mardi 26 avril 2016
21:46 - Le Lokomotiv Kouban Krasnodar élimine le Barça - SPORT.FR
Le Lokomotiv Kouban Krasnodar a pris le dernier ticket du Final Four après avoir battu le FC Barcelone 3 à 2 et 81-67 lors du 5e et dernier match de la série.

21:45 - Basket: Krasnodar prend le dernier ticket du Final Four de l'Euroligue - FRANCE24.COM

Le Lokomotiv Kouban Krasnodar a pris le dernier ticket du Final Four de basket-ball après avoir battu le FC Barcelone 3 à 2 et 81-67 lors du 5e et dernier match de la série, mardi soir, à Krasnodar.

Le club russe, qui participe pour la deuxième fois seulement à l'Euroligue, rejoint donc le CSKA Moscou, Fenerbahçe et Vitoria au Final Four, les 13 et 15 mai à Berlin.

Le Real Madrid, champion d'Europe en titre, a été éliminé par les Turcs de Fenerbahçe.

Programme des demi-finales:

Vendredi 13 mai (en GMT):

16h00: Fenerbahçe (TUR) - Vitoria (ESP)

19h00: CSKA Moscou (RUS) - Lokomotiv Kouban Krasnodar (RUS)

Dimanche 15 mai

15h00: Match pour la 3e place

18h00: Finale



21:00 - Basket - Euroligue - Barcelone n'ira pas au Final 4 - SPORT24


21:00 - Basket ? Euroligue ? Barcelone n'ira pas au Final 4 - INFOBASKET.FR


lundi 25 avril 2016
11:05 - Masseglia: "On va vivre de très beaux Jeux" - FRANCE24.COM

A 100 jours des jeux Olympiques de Rio, le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia, s'attend à de "très beaux Jeux", en dépit de la crise politico-économique que traverse le Brésil.

Q: Question obligée... A 100 jours de l'ouverture des Jeux, quelle équipe de France se dessine?

R: "Aujourd'hui, malgré l'incertitude liée aux qualifications, notamment des équipes de sports collectifs (volley messieurs, basket messieurs et dames), on sait que l'on pourrait avoir la délégation la plus importante de l'histoire. Entre 360 et 400 athlètes, soit plus que les 352 de Barcelone. Mais en 1992, la sélection était ouverte, il n'y avait pas de quotas internationaux. Aujourd'hui, les sportifs doivent gagner leur sélection. La progression de participation est liée à une performance sportive. Dans toutes les disciplines, c'est extrêmement difficile de se qualifier. On aura donc une équipe de France très compétitive."

Q: Et en termes de médailles?

R: "Nous avons remporté 34 médailles à Londres, plus une sur tapis vert (NDLR: le bronze du relais 4x100 m en athlétisme, après la disqualification du relais américain pour dopage de Tyson Gay), dont 11 en or. L'objectif est de faire aussi bien, voire mieux. On a un potentiel de 40 médailles, entre 12 et 15 en or. Mais parfois, au centimètre près, au centième près, tu passes de la 1re à la 4e place. Ce n'est pas une science exacte. On ne peut parler que de potentiel et faire le bilan à la fin."

Q: Avez-vous fixé une ligne aux fédérations quant à la philosophie de leurs sélections. Larges, pour donner aux jeunes de l'expérience, ou plus resserrées, pour viser avant tout des places de finalistes ou des médailles?

R: "Il ne s'agit pas d'une sélection pour un Championnat du monde. On part du principe que l'objectif, c'est l'accession au minimum en demi-finale".

Q: Quel sera le poids de la candidature de Paris aux JO-2024 pendant les Jeux?

R: "La vie de la délégation ne va pas changer. Une fois que leur épreuve sera passée, il se peut que certains soient amenés à satisfaire des obligations promotionnelles, parce qu'ils sont aussi des ambassadeurs de la candidature. Mais ils seront aussi des ambassadeurs par leur comportement, leur performance, leur charisme: nous serons davantage observés par le monde, du fait de cette candidature. Mais il faut aussi respecter le fait que ce sont les JO de Rio. La question n'y sera pas ce que l'on propose pour 2024, ce n'est pas le moment."

Q: Le Brésil traverse une crise politique et économique. Êtes-vous inquiet pour le déroulement des Jeux?

R: "Qui peut prévoir quel sera le contexte politique le 5 août? Je suis plus inquiet face au contexte économique, qui a amené a réduire certains dispositifs liés aux spectateurs. Pour qu'une épreuve soit génératrice d'émotion, il faut qu'il y ait du monde. Pour moi c'est le paramètre le plus pénalisant. Dans mon sport par exemple (NDLR: l'aviron), on a supprimé une tribune flottante. Mais je peux comprendre les raisons économiques qui ont conduit à ça. Le format initial promettait des JO fantastiques, on aura de très beaux Jeux, avec quelques regrets."

Q: Vous pensez donc que les Jeux seront réussis?

R: "Je crois que le sens de la célébration sportive va l'emporter. On l'a vu pour le Mondial de foot. Il y a eu des manifestations avant, et quand le coup d'envoi du premier match a été donné, la fête sportive a pris le dessus. Le Brésil travaille d'arrache-pied depuis 2009, il a à coeur de réussir les Jeux. Il va les réussir, même si ils ne seront pas au niveau auquel il avait pensé les mettre au départ, mais ils vont quand même être formidables."

Propos recueillis par Françoise CHAPTAL



08:10 - Quand Messi et Curry s'échangent leur maillot - FR.MSN.COM


dimanche 24 avril 2016
22:17 - Au tour de Messi d'envoyer un maillot à Curry - RDS.CA
Ayant reçu un maillot dédicacé de la vedette de la NBA Stephen Curry, l'Argentin Lionel Messi a renvoyé l'ascenseur en adressant l'un de ses maillots du FC Barcelone au « maestro » du basketball américain.

22:05 - NBA: quand Lionel Messi rend la politesse au "maestro" Stephen Curry - FRANCE24.COM

Echange de politesses entre icônes planétaires! Ayant reçu un maillot dédicacé de la star NBA Stephen Curry, l'Argentin Lionel Messi a renvoyé l'ascenseur en adressant l'un de ses maillots du FC Barcelone au "maestro" du basket américain.

"Salut maestro! Comme je te l'avais dit, voici le maillot que je t'envoie avec le N.10", a déclaré Messi dans une vidéo publiée dimanche sur son compte Instagram. "C'est un honneur que tu aies mon maillot et un plaisir de te voir jouer. J'espère que tu vas continuer pendant de nombreuses années, avec beaucoup de réussite."

En décembre, Curry avait fait parvenir à Messi un maillot floqué du N.30, qu'il porte au sein de la franchise des Golden State Warriors, pour féliciter l'Argentin d'avoir atteint les 30 millions d'abonnés sur le réseau social Instagram.

Quatre mois plus tard, c'est au tour du quintuple Ballon d'Or de rendre la pareille à l'Américain, qui compte depuis peu 10 millions d'abonnés sur ce même site.

La prochaine étape, en toute logique, devrait être une rencontre entre les deux stars. Mais vraisemblablement pas dans l'immédiat: Messi est engagé dans une fin de saison palpitante avec le FC Barcelone en Championnat d'Espagne et en Coupe du Roi, tandis que Curry et Golden State disputent actuellement les play-offs de la NBA.



21:58 - Quand Messi rend la politesse au "maestro" Curry - EUROSPORT.FR
NBA - Après l'envoi de maillot de Stephen Curry à Lionel Messi, le foootballeur argentin du FC Barcelone a gentiment répondu au basketteur américain de Golden State en lui rendant la pareille.

jeudi 21 avril 2016
23:45 - Nikola Karabatic: "Le PSG n'a rien à envier aux meilleurs" - FRANCE24.COM

"Le PSG n'a rien à envier aux meilleurs sauf peut-être la salle", estime Nikola Karabatic, qui s'est prêté pour l'AFP à un entretien croisé avec son frère Luka, avant de disputer samedi (20h30) à Zagreb le quart de finale aller de la Ligue des champions.

QUESTION: Vous jouez ensemble en équipe de France et en club. Ne vous en lassez-vous jamais ?

REPONSE: Luka Karabatic: "Non. On est très proches et on a toujours été élevés comme ça. Dans une saison, on n'est pas non plus tout le temps l'un à côté de l'autre en raison notamment des blessures."

R: Nikola Karabatic: "On se voit très souvent mais on a quand même nos moments d'intimité. Cela n'a jamais été un fardeau, au contraire."

Q: Nikola, votre premier enfant Alek est né le 7 avril. Qu'est-ce que cela change ?

R/NK: "C'est difficile à dire car c'est encore tout frais. Je suis sur un petit nuage. Quand je sors de l'entraînement, j'ai hâte de rentrer. Avec le temps, peut-être que j'aurais plus de motivation et que cela m'aidera à relativiser quand j'aurais des moments difficiles avec l'équipe."

Q: Zagreb est un adversaire à la portée du PSG qui rêve d'accéder au Final Four de la Ligue des champions. Est-ce la saison ou jamais ?

R/LK: "Il ne faut pas sous-estimer Zagreb qui s'est qualifié en gagnant à Rhein-Neckar, le probable futur champion d'Allemagne. Cette équipe est forte. Et ce sera encore plus périlleux de jouer là-bas qu'à Rhein-Neckar en matière d'ambiance."

Q: Nikola, vous avez remporté la Ligue des champions avec trois clubs: Barcelone (2015), Kiel (2007) et Montpellier (2003), la seule victoire en C1 du handball français. Pourquoi est-ce si difficile ?

R/NK: "Avec Montpellier, c'était une surprise dans un contexte différent. La finale se jouait en aller-retour et il n'y avait qu'un club par pays, voire deux avec le lauréat de la (précédente) compétition. Aujourd'hui, c'est plus relevé. Et la fiscalité rend les choses plus compliquées pour attirer les meilleurs joueurs en France. Il faut payer plus cher. Les meilleurs Français ont longtemps joué à l'étranger avant de revenir depuis peu. Et les affluences dans les salles ne sont pas celles de l'Allemagne. C'est aussi la première fois que l'on a un club comme le PSG capable de lutter financièrement avec Barcelone, Kiel ou Veszprem."

Q: Dans quels domaines le PSG doit-il progresser pour égaler les meilleurs ?

R/NK: "Le PSG n'a rien à envier à ces clubs-là, à part peut-être la salle. On est obligés de jouer dans deux endroits différents. Ce sera réglé dès la saison prochaine normalement. Pour tout le reste, que ce soit les infrastructures ou le staff, le PSG est au niveau des plus grands."

Q: Qui sont vos modèles dans le sport ?

R/LK: "Notre premier modèle, c'était notre père (NDLR: Branko Karabatic, ex-gardien international). Il nous a inculqué les premières notions de sport. "Niko" a aussi été un exemple à suivre par sa réussite, son travail. J'avais ce qu'il fallait dans la famille donc je n'ai pas eu à chercher ailleurs."

R/NK: "Il y avait papa comme l'a dit Luka, puis Stefan Lövgren et Jackson Richardson, avec lesquels j'ai joué. Quand on arrive à leur niveau, on cherche des sources d'inspiration ailleurs. Je m'identifie beaucoup à Novak Djokovic pour les origines serbes. J'ai lu les livres de Michael Jordan, Jonny Wilkinson et Mike Tyson pour savoir comment ils pensent. Je suis aussi d'autres sports: la NBA et la NFL."

Q: Nikola, vous avez été blessé déjà cinq fois cette saison. N'y a-t-il pas trop de matches ?

R/NK: "C'est beaucoup trop, c'est sûr. Mais je suis fataliste. On perdra plus d'énergie à essayer de changer les choses qu'à accepter la situation. La Ligue des champions a évolué avec encore plus de matches difficiles. Sur une année olympique, le rythme devient infernal. On ne peut pas suivre mais c'est comme ça. A nous de gérer du mieux possible au niveau de la récupération, des entraînements, pour survivre."

Q: Ne devrait-on pas supprimer l'Euro lors des années olympiques ?

R/LK: "C'est une possibilité. Peu de sports collectifs ont des compétitions tous les ans. Cela ne me choquerait pas (de l'enlever) vu qu'il y a déjà le titre olympique en jeu."

Propos recueillis par Ludovic LUPPINO.



22:55 - (H): Barcelone rate le coche - SPORTS.FR


mercredi 20 avril 2016
02:00 - Pronostics Euroleague: Barcelone vs Lokomotiv Kuban - DDPRONOSTICS.COM

Retour sur les deux pronostics proposés lors des playoffs en Euroleague.

... LIRE LA SUITE


00:48 - L?énorme dunk de Satoransky ! - CATCH-AND-SHOOT.COM


mardi 19 avril 2016
22:50 - Basket - Euroligue - Fenerbahçe élimine le Real, Barcelone gagne - SPORT24


samedi 16 avril 2016
02:00 - Pronostic Euroleague: Lokomotiv Kuban vs Barcelone - DDPRONOSTICS.COM

Retour sur le pronostic proposé lors des playoffs de l'Euroleague.

... LIRE LA SUITE


vendredi 15 avril 2016
22:47 - Basket - Euroligue - Barcelone surclasse Kuban, et égalise dans la série - SPORT24


22:47 - Basket - Euroligue - Barcelone surclasse Kuban et égalise - SPORT24


jeudi 14 avril 2016
22:45 - Basket: le Real Madrid au bord de l'élimination en Euroligue - FRANCE24.COM

Le Real Madrid, tenant du titre, est au bord de l'élimination avant le Final Four de l'Euroligue après avoir chuté pour la deuxième fois en deux matches à Istanbul contre Fenerbahçe (100-78), jeudi lors des quarts de finale.

"Fener" n'a été bousculé que dans le dernier quart-temps où il a géré son avance après avoir profité des nombreux espaces laissés par les "Merengue". En cas de victoire mardi à Madrid, le club turc sera qualifié pour la finale à quatre.

Comme lui, le CSKA Moscou a signé une deuxième victoire consécutive mais d'extrême justesse à domicile contre l'Etoile Rouge Belgrade (77-76). L'équipe russe a pu s'appuyer sur Kyle Hines (19 points, 4 rebonds) et Nando de Colo (13 pts, 4 rbds, 3 passes décisives).

Son adversaire serbe sera dans l'obligation de l'emporter lundi à domicile pour éviter l'élimination.

Résultats des quarts de finale de l'Euroligue joués jeudi:

2e journée

CSKA Moscou - Etoile rouge de Belgrade 77-76

Fenerbahçe - Real Madrid 100-78

Déjà joués (1re journée):

Mercredi:

Kouban - FC Barcelone 66-61

Vitoria - Panathinaïkos 84-68

Mardi:

CSKA Moscou - Etoile rouge de Belgrade 84-74

Fenerbahçe - Real Madrid 75-69

Vendredi:

(19h00)

Kouban - FC Barcelone

(20h45)

Vitoria - Panathinaïkos

3e journée:

Lundi 18 avril:

Etoile rouge de Belgrade - CSKA Moscou

(20h45)

Mardi 19 avril:

(20h15)

Panathinaïkos - Vitoria

(20h45)

Real Madrid - Fenerbahçe

FC Barcelone - Kouban

4e journée éventuelle le 21 avril

5e journée éventuelle le 26 avril

Final Four du 13 au 15 mai à Berlin



mercredi 13 avril 2016
20:35 - Basket - NBA : L'hommage du Barça avant le dernier match de Kobe Bryant ! - LE10SPORT.COM
Alors que Kobe Bryant tirera sa révérence après sa dernière rencontre avec les Lakers dans la nuit de mercredi à jeudi, Black Mamba a reçu l'hommage du FC Barcelone. Si les Lakers ont complètement?

17:46 - Basket ? NBA ? Le Barça rend hommage à Kobe Bryant - INFOBASKET.FR


mardi 12 avril 2016
23:05 - Basket: le Real Madrid chute d'entrée chez Fenerbahçe en play-offs d'Euroligue - FRANCE24.COM

Le tenant du titre le Real Madrid a chuté d'entrée mardi à Istanbul, battu 75-59 par Fenerbahçe dans le premier choc des quarts de finales de l'Euroligue, pendant que le CSKA Moscou a battu l'Etoile rouge de Belgrade 84-74.

Le Real Madrid s'était qualifié de justesse jeudi dernier pour ces play-offs à l'européenne pour ce quart redoutable face au Fenerbahçe, premier de la poule E et entraîné par son ancien coach Zeljko Obradovic. Cette rencontre au meilleur des cinq matches est un remake de la demi-finale de l'édition précédente, remportée par le Real (96-87).

Les deux autres affiches opposent Kouban - Barcelone et Vitoria - Panathinaïkos Athènes.

Résultats des quarts de finale de l'Euroligue joués mardi:

1re journée

Mardi:

CSKA Moscou - Etoile rouge de Belgrade 84-74

Fenerbahçe - Real Madrid 75-69

Le programme:

1re journée

Mercredi:

(19h00)

Kouban - FC Barcelone

(20h45)

Vitoria - Panathinaïkos

2e journée

Jeudi:

(19h00)

CSKA Moscou - Etoile rouge de Belgrade

(19h45)

Fenerbahçe - Real Madrid

Vendredi:

(19h00)

Kouban - FC Barcelone

(20h45)

Vitoria - Panathinaïkos

3e journée:

Lundi 18 avril:

Etoile rouge de Belgrade - CSKA Moscou

(20h45)

Mardi 19 avril:

(20h15)

Panathinaïkos - Vitoria

(20h45)

Real Madrid - Fenerbahçe

FC Barcelone - Kouban

4e journée éventuelle le 21 avril

5e journée éventuelle le 26 avril

Final Four du 13 au 15 mai à Berlin



21:35 - Basket - NBA : Pau Gasol entrouvre la porte au Barça ! - LE10SPORT.COM
Free agent à la fin de la saison, Pau Gasol pourrait bien quitter les Chicago Bulls pour retrouver son ancien club de Barcelone. Non, les Chicago Bulls ne disputeront pas les play-offs cette saison.?

10:05 - Basket: Fenerbahçe-Real Madrid, le choc des play-offs d'Euroligue - FRANCE24.COM

Le Real Madrid rentrera dans le dur de la défense de son titre lors du premier match des quarts de finales de l'Euroligue, mardi (19h45) à Istanbul contre Fenerbahçe, pendant que le CSKA Moscou recevra l'Etoile rouge de Belgrade (19h00).

Les deux autres affiches de ces play-offs à l'européenne seront Lokomotiv Kouban - FC Barcelone (mercredi 19h00) et Vitoria - Panathinaïkos Athènes (mercredi 20h45).

Les quarts de finale se joueront au meilleur des cinq matches. Les quatre équipes victorieuses seront qualifiées pour le Final Four, du 13 au 15 mai à Berlin.

Le Real Madrid avait obtenu de justesse sa qualification jeudi dernier lors de la dernière journée du Top 16. Les Madrilènes ont pris la dernière place qualificative du groupe F, ce qui leur promet un quart redoutable face au Fenerbahçe, premier de la poule E et entraîné par son ancien coach Zeljko Obradovic. Cette rencontre au meilleur des cinq matches sera un remake de la demi-finale de l'édition précédente, remportée par le Real (96-87).

Le programme:

1re journée

Mardi:

(19h00)

CSKA Moscou - Etoile rouge de Belgrade

(19h45)

Fenerbahçe - Real Madrid

Mercredi:

(19h00)

Kouban - FC Barcelone

(20h45)

Vitoria - Panathinaïkos

2e journée

Jeudi:

(19h00)

CSKA Moscou - Etoile rouge de Belgrade

(19h45)

Fenerbahçe - Real Madrid

Vendredi:

(19h00)

Kouban - FC Barcelone

(20h45)

Vitoria - Panathinaïkos

3e journée:

Lundi 18 avril:

Etoile rouge de Belgrade - CSKA Moscou

(20h45)

Mardi 19 avril:

(20h15)

Panathinaïkos - Vitoria

(20h45)

Real Madrid - Fenerbahçe

FC Barcelone - Kouban

4e journée éventuelle le 21 avril

5e journée éventuelle le 26

Final Four du 13 au 15 mai à Berlin



vendredi 08 avril 2016
09:29 - Le Real Madrid et le Barça qualifiés en quarts - SPORT.FR
Le Real Madrid, tenant du titre, a obtenu de justesse sa qualification pour les quarts de finale en battant le Khimki Moscou (83-70). Tout comme le FC Barcelone.

jeudi 07 avril 2016
23:15 - Le Real et le Barça valident leur ticket pour les quarts - EUROSPORT.FR
EUROLEAGUE - Grâce à leur victoires respectives contre le Khimki Moscou (83-70) et Kaunas (66-59), le Real Madrid et le FC Barcelone se qualifient pour les quarts de finale.

22:29 - Basket ? Euroligue ? Le Barça prend son quart - INFOBASKET.FR


mardi 05 avril 2016
18:45 - Basket: la Fiba dépose plainte à son tour contre l'Euroleague -

La Fédération internationale de basket-ball (Fiba) a annoncé mardi avoir déposé plainte devant la Commission européenne contre l'Euroleague, dans le cadre du conflit qui les oppose concernant l'organisation de la compétition de référence des clubs en Europe.

Cette action est en quelque sorte une réponse à une autre plainte déposée devant la Commission européenne en février par l'Euroleague, qui reproche à la Fiba "(d'enfreindre) la liberté des clubs".

La société "Euroleague commercial asserts" (ECA) chapeaute l'Euroligue, épreuve phare du basket-ball continental depuis une quinzaine d'années. De son côté, la Fiba souhaite revoir la formule de l'épreuve reine et compte lancer la saison prochaine sa "Champions League", censée devenir dans un premier temps la deuxième compétition continentale de référence.

Mais ce projet, soutenu par la Fédération française (FFBB), est mis en péril par la volonté de l'Euroleague de maintenir une autre compétition, l'Eurocoupe, qui est jusqu'ici le second échelon européen.

"Les événements récents ont montré que la plainte déposée par la société Euroleague commercial asserts (ECA) n'est qu'un écran de fumée visant à masquer son attitude anti-concurrentielle", a affirmé la Fiba dans un communiqué.

L'instance dirigeante du basket mondial a indiqué avoir déposé plainte "faute d'avoir obtenu une réponse" à sa dernière lettre adressée à la société Euroleague le 16 mars, dans laquelle elle lui demandait de "stopper (ses) actions" visant à "garder le monopole sur les compétitions européennes".

La Fiba reproche en particulier à ECA de restreindre la compétition de référence aux clubs les plus puissants sportivement et financièrement.

Dans la formule prévue la saison prochaine, le nombre d'équipes sera réduit de vingt-quatre à seize. Onze d'entre elles, comme le Real Madrid, tenant du titre, le CSKA Moscou ou le FC Barcelone - tous actionnaires -, sont vouées à la disputer de manière permanente.

Strasbourg est le seul club français susceptible d'y participer, à condition de remporter l'Eurocoupe.




























Partenaires :

Contact     | © Copyright of Livebasket.fr