Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
mardi 29 novembre 2016
07:42 - Espagne : Alex Renfroe vers Barcelone - BASKETEUROPE.COM


dimanche 27 novembre 2016
14:00 - [Cadeau] Le documentaire « Dream Team » en version française - BASKETRETRO.COM


samedi 26 novembre 2016
01:00 - Pronostic Euroleague: Galatasaray vs Barcelone - DDPRONOSTICS.COM


vendredi 25 novembre 2016
09:19 - Lavardac. Thomas Saez ne veut pas brûler les étapes - LADEPECHE.FR
Depuis le début de la saison, le Val d'Albret a un nouveau capitaine en la personne de Thomas Saez, un joueur du cru, pour porter ce collectif assez étonnant. Portrait. C'est un enfant du pays qui a grandi à Buzet-sur-Baïse. Aujourd'hui, âgé de 26 ans, cet ailier a su se forger une jolie carte de visite dans le milieu de la balle orange. Après une année d'études à Barcelone en Espagne, il est revenu «tout naturellement» au Val d'Albret....

lundi 21 novembre 2016
05:05 - Paris du hand: début du procès en appel de Nikola Karabatic - FRANCE24.COM

Le procès en appel de Nikola Karabatic et de 15 autres prévenus débute lundi matin à Montpellier pour des paris liés à un match présumé truqué en 2012, qui avait valu à l'icône française du hand une amende de 10.000 euros pour escroquerie en 2015.

Prévu sur deux semaines, le procès qui se tiendra exceptionnellement dans la salle d'assises en raison du nombre de prévenus, d'avocats et de journalistes, doit commencer à 8H30 sous la présidence de Georges Leroux. Le ministère public sera représenté par le substitut général Bertrand Baboulenne.

En première instance en juillet 2015, le tribunal correctionnel de Montpellier avait reconnu coupables 16 prévenus, poursuivis pour escroquerie ou complicité d'escroquerie, et leur avait infligé des amendes allant de 1.500 à 30.000 euros. Aucune peine de prison n'avait en revanche été prononcée, contrairement aux réquisitions.

Le coeur de l'affaire porte sur des paris passés à hauteur de plus de 100.000 euros et à la cote de 2,9 contre 1 sur le résultat à la mi-temps d'un match disputé et perdu en mai 2012 par le club mené par Nikola Karabatic, Montpellier, face au club de Cesson. Montpellier était alors déjà sacré champion de France, tandis que Cesson tentait d'éviter la relégation en division inférieure.

Les prévenus sont accusés d'avoir "trompé la société Française des Jeux" (FDJ) pour "la déterminer à remettre une somme totale de l'ordre de 300.000 euros aux gagnants".

La Française des Jeux, la Ligue nationale de handball, Montpellier Handball, Montpellier Agglomération Handball et la Fédération française de handball sont parties civiles. Les prévenus encourent cinq ans de prison et 375.000 euros d'amende ainsi que l'interdiction pendant cinq ans d'exercer l'activité professionnelle ayant permis l'infraction.

Nikola Karabatic est notamment accusé d'avoir fait miser par sa compagne la somme de 1.500 euros sur la défaite de Montpellier à la mi-temps.

Son frère Luka avait été condamné à 15.000 euros d'amende et leurs compagnes Géraldine Pillet et Jennifer Priez, dont la désinvolture, voire l'insolence, avaient fortement agacé le tribunal, à 10.000 euros d'amende, chacune. En appel, les deux couples seront cette fois défendus par Me Philippe Nemausat et Me Jean-Marc Darrigade.

Considérés comme les pivots de cette affaire, le joueur serbe Mladen Bojinovic et le buraliste Nicolas Gilet avaient été condamnés aux amendes les plus élevées en première instance, soit 30.000 euros.

- 'On a voulu faire tomber Nikola' -

Nikola Karabatic et deux autres joueurs, le Slovène Dragan Gagic et le Tunisien Issam Tej, ont toujours nié avoir parié. Leurs co-prévenus ont reconnu en revanche l'avoir fait sur des "critères sportifs" pour "faire un peu de fric", sans volonté, ont-ils assuré, de truquer la rencontre.

"On a voulu faire tomber Nikola" Karabatic", avait dénoncé la défense en première instance. Et son frère et sa compagne n'avaient eu de cesse de disculper le double champion olympique et triple champion du monde et d'Europe.

Mais ces tentatives n'avaient pas convaincu le tribunal, qui n'avait pas cru non plus à sa version d'un retrait d'argent de 1.500 euros - la somme exacte misée par sa compagne - pour payer des vacances.

En France, l'affaire avait profondément affectée l'image de Nikola Karabatic, comparable à ce que Zinedine Zidane ou Tony Parker sont au football et au basket.

Agé de 32 ans, le joueur, de père croate et de mère serbe, arrivé en France à l'âge de quatre ans, et passé par le centre de formation de Montpellier, a été désigné à deux reprises, en 2007 et 2014, meilleur joueur de la planète.

La tourmente suscitée par les soupçons de match truqué avait poussé en 2012 les frères Karabatic à quitter Montpellier pour le club français moins renommé d'Aix-en-Provence. Après un passage de Nikola Karabatic au prestigieux FC Barcelone, les deux frères jouent ensemble au Paris SG depuis juillet 2015.



dimanche 20 novembre 2016
10:25 - Paris du hand: Nikola Karabatic et 15 co-prévenus jugés en appel - FRANCE24.COM

La superstar française du hand Nikola Karabatic comparaît en appel à partir de lundi à Montpellier avec 15 autres prévenus pour des paris liés à un match présumé truqué en 2012, une affaire qui lui avait valu une amende de 10.000 euros pour escroquerie en première instance.

Prévu jusqu'au 2 décembre, le procès, qui se tiendra exceptionnellement dans la salle d'assises de Montpellier promet d'être hors norme avec 16 prévenus, dont l'icône du handball français, une vingtaine d'avocats et plusieurs dizaines de journalistes.

Au total, en première instance en juillet 2015, le tribunal correctionnel de Montpellier avait reconnu coupables 16 prévenus, poursuivis pour escroquerie ou complicité d'escroquerie, et leur avait infligé des amendes allant de 1.500 à 30.000 euros. Aucune peine de prison n'avait en revanche été prononcée, contrairement aux réquisitions.

Aux côtés de Nikola Karabatic, son frère Luka avait été condamné à 15.000 euros d'amende et leurs compagnes Géraldine Pillet et Jennifer Priez, à 10.000 euros d'amende, chacune.

Considérés comme les pivots de cette affaire, le joueur serbe Mladen Bojinovic et le buraliste Nicolas Gilet avaient été condamnés aux amendes les plus élevées soit 30.000 euros.

Les prévenus sont accusés d'avoir "trompé la société Française des Jeux" (FDJ) pour "la déterminer à remettre une somme totale de l'ordre de 300.000 euros aux gagnants".

- "Faire un peu de fric"-

Le coeur de l'affaire porte sur des paris passés à hauteur de plus de 100.000 euros et à la cote de 2,9 contre 1 sur le résultat à la mi-temps d'un match disputé et perdu en mai 2012 par le club mené par Nikola Karabatic, Montpellier (sud), face au club de Cesson (ouest).

Montpellier était alors déjà sacré champion de France, tandis que Cesson luttait pour éviter la relégation en division inférieure.

Nikola Karabatic et deux autres joueurs, le Slovène Dragan Gagic et le Tunisien Issam Tej, ont toujours nié avoir parié. Leurs co-prévenus ont reconnu en revanche en première instance l'avoir fait sur des "critères sportifs" pour "faire un peu de fric", mais sans volonté de truquer la rencontre.

Nikola Karabatic est notamment accusé d'avoir fait miser par sa compagne Géraldine Pillet la somme de 1.500 euros sur la défaite de Montpellier à la mi-temps.

"On a voulu faire tomber Nikola" Karabatic... "On essaie de le raccrocher de gré ou de force à ce dossier, c'est absurde !", avait dénoncé la défense en première instance. Son frère et sa compagne n'avaient pas non plus ménagé leurs efforts pour disculper le double champion olympique et triple champion du monde et d'Europe.

Ces tentatives n'avaient pas convaincu le tribunal, qui n'avait pas cru non plus à sa version d'un retrait d'argent de 1.500 euros - la somme misée par sa compagne - pour payer des vacances un mois plus tard.

L'affaire avait sérieusement écorné en France l'image de Nikola Karabatic, comparable à ce que Zinedine Zidane ou Tony Parker sont au football et au basket.

Agé de 32 ans, le joueur, de père croate et de mère serbe, arrivé en France à l'âge de 4 ans, et passé par le centre de formation de Montpellier, a été désigné à deux reprises, en 2007 et 2014, meilleur joueur de la planète.

La tourmente suscitée par les soupçons de match truqué avait poussé en 2012 les frères Karabatic à quitter Montpellier pour le club français moins renommé d'Aix-en-Provence (sud).

Un an plus tard, à l'été 2013, Nikola s'était exilé seul au prestigieux FC Barcelone. Depuis juillet 2015, les deux frères jouent ensemble au PSG.

La Française des Jeux, la Ligue nationale de handball, Montpellier Handball, Montpellier Agglomération Handball et la Fédération française de handball se sont constituées parties civiles dans ce procès.

Les prévenus encourent cinq ans de prison et 375.000 euros d'amende ainsi que l'interdiction pendant 5 ans d'exercer l'activité professionnelle ayant permis l'infraction.



samedi 19 novembre 2016
07:01 - Le Real humilie le Barça, Anthony Randolph réalise un contre d'anthologie - BASKETEUROPE.COM


vendredi 18 novembre 2016
22:53 - Basket - Coupes d'Europe - Incroyable carton du Real Madrid à Barcelone - SPORT24


vendredi 11 novembre 2016
01:00 - Pronostic Euroleague: Barcelone vs Zalgiris Kaunas - DDPRONOSTICS.COM


jeudi 10 novembre 2016
23:28 - Malgré les blessures, Barcelone vient à bout d'une vaillante équipe de Kaunas - BASKETEUROPE.COM


mardi 08 novembre 2016
15:49 - Edwin Jackson meilleur marqueur du championnat d'Espagne - BASKETEUROPE.COM


09:00 - Comment Paris a loupé le virage du basket européen - BASKETEUROPE.COM


dimanche 06 novembre 2016
07:41 - Dee Bost (Monaco) en partance pour Barcelone ? - BASKETEUROPE.COM


samedi 05 novembre 2016
14:11 - Barcelone : Victor Claver out un mois, Jonathan Holmes arrive - BASKETEUROPE.COM


dimanche 30 octobre 2016
11:42 - Basket - NBA - Seraphin : «Je n?avais pas envie de choisir la facilité» - SPORT24
Courtisé par Barcelone et un temps proche de rallier la Chine l'été dernier, après une saison quasi blanche à New York, l'intérieur français de 26 ans a finalement signé à Indian, avec, pour l'instant, un rôle très limité. Il se confie et s'explique.

vendredi 21 octobre 2016
13:25 - NBA: un poids lourd dans l'ombre du football américain - FRANCE24.COM

Dunks, paniers et billets verts... La NBA, dont la saison 2016-17 débutera mardi, est l'un des championnats les plus rentables au monde, mais, aux Etats-Unis, il est dans l'ombre des mastodontes du football américain (NFL) et même du baseball (MLB).

. Salaires

LeBron James est de loin le joueur le mieux payé de NBA, mais il ne rivalise pas avec les stars de la NFL et de la MLB.

La mégastar de Cleveland, vainqueur du titre NBA en 2016, reçoit un salaire annuel de 23,2 millions de dollars, quand le quarterback des Carolina Panthers Cam Newton touche 41,1 millions de dollars et le lanceur-vedette des Los Angeles Dodgers Clayton Kershaw 31,2 millions de dollars par an.

Le joueur le mieux payé de la Ligue nationale de hockey sur glace (NHL), le Canadien Sidney Crosby, vainqueur de la Coupe Stanley 2016 avec Pittsburgh, reçoit, lui, un salaire de 10,9 millions de dollars par an.

Il n'y a pas que pour les plus gros salaires que la NBA est dans l'ombre de la MLB et de la NFL: si on calcule le salaire moyen des 100 joueurs les mieux payés de chacun de ces championnats, comme l'a fait le site spécialisé Spotrac, le salaire moyen en MLB s'élevait en 2015 à 16,4 millions de dollars, contre 12,7 M pour les costauds du football américain et 11,9 M pour leurs collègues du basket.

En revanche, les stars de la NBA sont sans rivaux en matière de partenariats et contrats de sponsoring: les revenus pour 2016 de "King James" grimpent ainsi à 77,2 M USD selon le magazine Forbes, qui en fait le troisième sportif le mieux payé de la planète derrière deux footballeurs (le ballon rond, pas le football américain!), le Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid, 88 M USD) et l'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone, 81,4 M USD).

. Fréquentation

Avec ses 2.430 matches de saison régulière, la MLB a attiré en 2016 73,1 millions de spectateurs, plus qu'aucun autre championnat dans le monde, avec une fréquentation moyenne de 30.168 spectateurs par match.

Mais c'est la NFL qui, de loin, domine le sport professionnel, nord-américain et mondial, en termes de fréquentation moyenne: avec seulement seize matches de saison régulière par équipe au calendrier et des stades géants, chaque rencontre NFL attire une moyenne de 68.400 spectateurs par match.

La NBA s'est "contentée", elle, en 2015-16, de 22 millions de spectateurs pour une fréquentation moyenne de 17.864 spectateurs par match, tandis que la NHL n'est pas loin (21,5 millions de spectateurs et 17.481 spectateurs par match en 2015-16).

A titre de comparaison, la très populaire Premier League anglaise a attiré en 2015-16 un total de 13,8 millions de spectateurs, pour une moyenne de 36.451 spectateurs par match.

. Audiences et droits TV

A la télévision américaine aussi, la NBA n'arrive pas à rivaliser avec la NFL: l'audience moyenne d'un match NBA est de 7,3 millions de téléspectateurs, contre 16,6 millions pour une rencontre NFL.

Les chiffres donnent le vertige lorsqu'on compare les audiences de la finale NBA et du Super Bowl: la finale 2016 entre Cleveland et Golden State a été suivie en moyenne par 20,3 millions de téléspectateurs, avec une pointe à 31 millions pour le septième et dernier match remporté par les Cavaliers.

Le dernier Super Bowl a attiré une moyenne de 111,9 millions de téléspectateurs, ce qui en fait l'événement sportif annuel le plus regardé au monde (la dernière finale de Coupe du monde de football, en 2014, a elle été suivie par un milliard de téléspectateurs sur la planète).

Conséquence, la NBA et la NFL ne boxent pas dans la même catégorie pour les droits TV: la NFL reçoit de ses différents diffuseurs 7,2 milliards de dollars par an, et ce jusqu'en 2022, tandis que la NBA inaugure cette saison un nouveau contrat qui lui garantit 2,7 Mds de dollars par an jusqu'en 2025, contre 930 millions dans le précédent contrat.

La MLB reçoit 1,5 milliard de dollars par an (4 millions de téléspectateurs par match), bien plus que la NHL (633 M USD, 1,8 millions de téléspectateurs).

. Valorisation

Avec ses stades gigantesques, son contrat TV XXL et son Super Bowl, produit d'appel sans rival dans le monde, la NFL est de loin le championnat le mieux valorisé par le magazine économique Forbes.

Sa valorisation a grimpé en 2016 à 74,8 milliards de dollars, soit 2,3 Mds de dollars par franchise. Selon Forbes, la MLB est mieux valorisée que la NBA avec une valeur totale de 38,6 milliards de dollars (1,3 Md USD par franchise), contre 37,4 milliards (1,2 Md USD par franchise NBA).

La NHL ne soutient pas la comparaison avec une valorisation totale de 15,2 milliards de dollars, soit 500 millions par équipe.

Selon Forbes, les Dallas Cowboys sont l'équipe qui a le plus de valeur au monde (4,2 Mds USD), devant le Real Madrid (3,65 Mds USD) et le FC Barcelone (3,55 Mds USD), deux fleurons du foot européen. Autre poids lourd du foot, Manchester United, longtemps référence du sport-business, est 5e (3,32 Mds USD) de ce classement monopolisé par les franchises américaines, comme les New York Yankees (baseball, 3,4 Mds USD), les New York Knicks (basket, 3 Mds USD), les Washington Redskins (football américain, 2,85 Mds USD), les New York Giants (football américain, 2,8 Mds USD) et les Los Angeles Lakers (basket, 2,7 Mds USD).



jeudi 20 octobre 2016
13:17 - Barcelone : Petteri Koponen est de retour - BASKETEUROPE.COM


mardi 18 octobre 2016
09:35 - Barcelone : Juan Carlos Navarro indisponible une semaine - BASKETEUROPE.COM


samedi 15 octobre 2016
02:00 - Pronostic Euroleague: Unics Kazan vs Barcelone - DDPRONOSTICS.COM


jeudi 13 octobre 2016
06:54 - Alex Acker devrait s'engager avec l'OLB jusqu'à la fin de l'année 2016 - LAREP.FR
Vu par le passé à l'Olympiakos, le FC Barcelone, l'Asvel et Limoges notamment, cet arrière-ailier très tonique est sur le point de rallier Orléans.

06:00 - L'Américain de 33 ans devrait s'engager avec l'OLB jusqu'à la fin de l'année 2016 - LAREP.FR
Vu par le passé à l'Olympiakos, le FC Barcelone, l'Asvel et Limoges notamment, cet arrière-ailier très tonique est sur le point de rallier Orléans.

mercredi 12 octobre 2016
13:25 - Basket: le CSKA Moscou "pourrait accrocher les play-offs en NBA", estime Nando de Colo - FRANCE24.COM

Le meneur-arrière français du CSKA Moscou Nando de Colo estime que son club, champion d'Europe en titre, aurait le niveau pour "accrocher les play-offs en NBA", avant d'entamer une nouvelle campagne en Euroligue jeudi à Galatasaray.

Le meilleur joueur européen de l'année 2016 se dit satisfait du nouveau format de la compétition et pointe le danger pour les équipes nationales si le conflit devait s'éterniser entre la société qui gère l'Euroligue et la Fédération internationale.

Q: Est-ce mieux d'être une star en Euroligue qu'un joueur lambda en NBA ?

R: "Avoir de telles responsabilités dans une équipe comme le CSKA, c'est mieux pour moi que d'évoluer dans une équipe moyenne en NBA. Le plus important, c'est d'avoir du temps de jeu dans un club qui vise des titres."

Q: A quel niveau se situerait le CSKA s'il devait évoluer en NBA ?

R: "C'est difficile à dire... En Espagne, Oklahoma City a perdu contre le Real Madrid (137-142) et a ensuite eu du mal à battre Barcelone (92-89), mais c'étaient des matches de pré-saison. Une saison en NBA est super longue. C'est très différent de l'Europe. On pourrait sûrement accrocher les play-offs en NBA. Mais il y a tellement de facteurs..."

Q: L'Euroligue s'annonce plus relevée avec moins de clubs, 16 au lieu de 24. Qu'en pensez-vous ?

R: "Ce format avec une saison régulière (30 matches) convient à tout le monde. Cela permet d'avoir un gros match par semaine et de gagner en expérience. L'Euroligue n'en deviendra que plus forte. Les équipes auront davantage de temps pour se rattraper en cas de mauvais départ. La saison sera longue. Il faudra bien gérer les temps de repos pour être la meilleure équipe à l'heure des play-offs."

Q: Le conflit entre l'Euroligue et la Fédération internationale est-il préjudiciable pour le basket européen ?

R: "C'est malheureux surtout pour les clubs français qui ne peuvent pas jouer l'Euroligue parce que la Fédération française s'est positionnée du côté de la Fiba. Si le conflit s'éternise, il risque d'y avoir davantage de problèmes lors de l'instauration de matches des équipes nationales en cours de saison (à partir de novembre 2017). Les clubs pourraient ne pas libérer leurs joueurs."

Q: Que choisirez-vous ?

R: "Je ferai ce que mon club me dira. Un joueur ne peut pas se permettre de lâcher son club en cours de saison pour aller en équipe nationale. Cela pourrait être considéré comme une faute professionnelle. Un nombre incalculable de joueurs seront dans mon cas. Cela dépendra de ce que les clubs décideront."

Q: L'instauration de ces "fenêtres internationales", est-ce vraiment une mauvaise idée ?

R: "Ce n'est pas une mauvaise idée si cela se déroule comme au foot, avec une trêve pour faire en sorte que les meilleurs joueurs européens soient présents. Si au lieu de ça, on joue avec une équipe B ou C, cela perd de son intérêt pour les spectateurs et le basket en général. C'est comme si au foot on voyait des joueurs de Ligue 2 à la place de Pogba ou Griezmann."

Q: L'équipe de France entame un nouveau cycle avec le même sélectionneur Vincent Collet. Quels sont les principaux enjeux ?

R: "De nouvelles générations peuvent prendre la suite. Il faudra s'appuyer là-dessus. Il faudra aussi tout remettre à plat pour bien repartir. Des joueurs étaient absents l'été dernier et certains reviendront sûrement l'été prochain. Ce sera le moment de relancer tout le monde et de former l'équipe la plus compétitive possible pour l'Euro 2017 (31 août-17 septembre). Il faudra obtenir un gros résultat pour montrer que nous sommes toujours là et ne pas casser ce qui a été accompli jusqu'à présent."

Propos recueillis par Ludovic LUPPINO



mardi 11 octobre 2016
10:21 - Espagne : Petteri Koponen sur flanc plus longtemps que prévu ? - BASKETEUROPE.COM


10:21 - Espagne : Petteri Koponen sur le flanc plus longtemps que prévu ? - BASKETEUROPE.COM


lundi 10 octobre 2016
03:20 - Le Barça vient à bout de Vitoria après prolongation - BASKETEUROPE.COM


samedi 08 octobre 2016
19:01 - Erazem Lorbek en quête d'une nouvelle chance dans l'équipe B de Barcelone - BASKETEUROPE.COM


vendredi 07 octobre 2016
18:18 - Victor Sada finalement de retour à Barcelone - BASKETEUROPE.COM


jeudi 06 octobre 2016
09:31 - Grèce : Victor Sada chez le promu - BASKETEUROPE.COM


02:58 - Le Thunder se reprend face à Barcelone : 92-89, une petite frayeur sauce catalane - TRASHTALK.FR


mercredi 05 octobre 2016
23:09 - Basket - NBA - OKC s?en sort à Barcelone, Lauvergne fait ses débuts - SPORT24





























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr