Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
samedi 21 janvier 2017
11:14 - Claude Bergeaud : « Boulazac est prêt pour la Pro A ! » - BASKETEUROPE.COM


vendredi 20 janvier 2017
15:56 - Equipe de France féminine : deux tournois en France avant l'Euro - BASKETEUROPE.COM


dimanche 15 janvier 2017
15:06 - L'interview 'Back-to-Back' de Ronny Turiaf avec TrashTalk : beaucoup trop de références ! - TRASHTALK.CO


vendredi 13 janvier 2017
07:38 - Equipe de France : Vincent Collet et Patrick Beesley ont vu Nicolas Batum et appellent à la mobilisation - BASKETEUROPE.COM


jeudi 12 janvier 2017
22:00 - Vidéo - Bleus - Turiaf est "fier" de Parker - LIVEBASKET.FR
Dans un entretien exclusif accordé à PerformGroup, Ronny Turiaf qui a pris sa retraite sportive en fin d'année dernière, s'est exprimé sur Tony Parker et sur ce qu'il a apporté à l'équipe de France avant de raccrocher avec la sélection tricolore l'été der

15:19 - A Chypre, un café offre "un terrain neutre" pour la paix - FRANCE24.COM

Une zone quasi-inhabitée et gérée par les Casques bleus de l'ONU: drôle d'endroit pour un café, mais ce "terrain neutre" est devenu le lieu où Chypriotes grecs et turcs peuvent surmonter leurs divisions et s'inventer un destin commun.

Pour s'asseoir à la terrasse de "Home for Cooperation", il faut d'abord passer un poste de contrôle, montrer ses papiers d'identité et entrer dans la "ligne verte" qui coupe en deux Nicosie, la dernière capitale divisée d'Europe depuis la chute du mur de Berlin.

"Nous sommes situés dans la zone tampon de l?île, démilitarisée. C'est une situation anormale, mais en y installant le café, nous avons essayé de le rendre plus normal et accessible" à tous les Chypriotes, explique Hayriye Ruzgar, 25 ans, l'une des responsables de Home for Cooperation.

Chypriote turque, Hayriye parle sous le regard approbateur de sa collègue chypriote grecque. Car ici, les responsabilités sont partagées comme sur une éventuelle île unifiée. "C?est une bonne façon de montrer que nous pouvons travailler ensemble", affirme Lefkia Heracleous, 37 ans.

Initié par des enseignants, Home for Cooperation a été inauguré en mai 2011, huit ans après l?ouverture du poste de contrôle qui a enfin permis aux habitants de Nicosie de traverser la ligne de démarcation.

L?intérieur du café se veut paisible, propice au dialogue: un salon décoré d?une bibliothèque, de larges photographies, de lampes et de meubles en bois, tandis que quelques notes de jazz se jouent en arrière-fond.

Ces jours-ci, on y discute beaucoup des espoirs provoqués par les négociations qui se tiennent depuis le début de la semaine à Genève entre les dirigeants des deux parties de l'île.

Dans le bâtiment, se succèdent des cours de grec, de turc, d?anglais, de salsa ou de Tai chi. Certains soirs, le café accueille des concerts ou des conférences organisées par des ONG. "Lorsque nous avons commencé, les professeurs avaient seulement quelques élèves. Maintenant il y a cinq classes de turc et trois de grec", se réjouit Lefkia Heracleous.

"C?est facile de venir ici et c?est l?occasion de rencontrer des Chypriotes grecs", confie Sultan Cavusoglu, l'une des élèves des cours d'anglais, qui attirent surtout des femmes chypriotes turques.

"Nous avons les mêmes plats, le même soleil, c'est important qu'on puisse aussi parler la même langue", dit Marina Payiatsou, une Chypriote grecque venue prendre des cours de turc.

- Trop tard? -

Sur l'île, d'autres initiatives ont vu le jour au sein de la société civile pour favoriser les rencontres et le dialogue autour d?activités comme des balades en vélo, le tango ou le basket-ball.

Depuis 2006, Peaceplayers permet ainsi à plus de 200 joueurs de 12 à 20 ans de dribbler et shooter ensemble. "Au début, les enfants sont timides, puis ils s?aperçoivent qu?ils ont plus en commun que ce qu?ils pensaient", raconte Jessica Walton, une Américaine membre de l?organisation depuis deux ans.

Même si ces gamins ne parlent pas la même langue, "ça ne leur prend pas beaucoup de temps" pour s'apprivoiser, ajoute la jeune femme de 26 ans vêtue d?un jogging.

De telles initiatives restent cependant limitées, tant la défiance est profonde plus de 40 ans après la division de l'île. Un traumatisme lié à l'invasion, à l?été 1974, par l'armée turque de la partie nord de l'île en réaction à un coup d'Etat visant à rattacher le pays à la Grèce, perçu comme une menace pour la minorité turcophone. Cette invasion a provoqué le déplacement de dizaines de milliers de personnes entre le Nord et le Sud, abandonnant leurs biens du jour au lendemain.

Comme beaucoup de Chypriotes, Sultan Cavusoglu, 40 ans, est née dans une île divisée. Elle a entendu des récits sur la vie avant le conflit et a cru un jour à une réconciliation. Aujourd'hui, désenchantée, elle pense qu' "il est trop tard pour reconnecter les peuples".

L'optimisme des pro-réunification a été douché par l'échec en 2004 du plan proposé par l'ONU. Soumis à référendum, il avait été largement approuvé par les Chypriotes turcs mais rejeté par leurs voisins hellénophones.

"Ils sont devenus des étrangers les uns pour les autres", constate Hayriye Ruzgar. Mais, avec le temps, "les gens s'interrogent de plus en plus et réalisent qu'on ne peut pas continuer comme ça pour l'éternité".

Une avancée des négociations à Genève représenterait une étape qu'il faudrait ensuite faire accepter au peuple, car, selon elle, "faire la paix ne se résume pas à une signature".



mardi 10 janvier 2017
07:17 - Basket - NBA - Ajinça : «L?équipe de France, c?est terminé» - SPORT24
Après avoir déjà annoncé son intention de ne plus revenir chez les Bleus il y a trois semaines, le pivot de la Nouvelle Orléans a confirmé, pour...

dimanche 08 janvier 2017
09:59 - Equipe de France, la SIG, les finales perdues? Vincent Collet se confie sur SFR Sport - BASKETEUROPE.COM


jeudi 05 janvier 2017
10:53 - Frank Ntilikina en vedette dans le New York Times - BASKETEUROPE.COM


jeudi 29 décembre 2016
10:19 - All Star Game: une sélection française rajeunie vise le 4 sur 4 - FRANCE24.COM

Un show à l'américaine pour terminer en beauté l'année mitigée du basket français: voici l'enjeu du traditionnel All Star Game, lors duquel une sélection tricolore sans tête d'affiche visera une 4e victoire d'affilée contre les meilleurs étrangers de Pro A, jeudi dans un Paris-Bercy surchauffé.

L'amertume des jeux Olympiques de Rio, où l'équipe de France avait clos un cycle en s'éparpillant dès les quarts de finale; la frustration d'une finale d'Eurocoupe perdue par Strasbourg devant les Turcs de Galatasaray, après une campagne d'Euroligue de nouveau sans éclat... Ces souvenirs seront déjà loin, jeudi soir, lorsque la crème de la Pro A régalera Bercy de dunks ravageurs et autres spectaculaires actions.

Un 31e "match des étoiles" qui opposera, comme le veut la tradition, la sélection des meilleurs joueurs étrangers - pour la plupart américains - au "best of" des Français, qui restent sur trois succès d'affilée et peuvent égaliser à 13-13 au palmarès du All Star Game (les cinq premières éditions avaient opposé l'Est à l'Ouest).

Devant près de 16.000 fans rassemblés dans un Bercy à guichets fermés pour la 14e fois en autant de rendez-vous, les "Frenchies" miseront sur leur puissance à l'intérieur pour faire trembler la sélection étrangère.

Les trois meilleurs rebondeurs du Championnat seront là pour dominer la raquette: Wilfried Yeguete (Le Mans) accompagnera le géant de Chalon-sur-Saône Moustapha Fall (2,18 m) dans le cinq majeur, tandis que Vincent Poirier (Paris-Levallois) prendra place sur le banc. Axel Julien (Dijon) mènera l'équipe pour sa première participation, aux côtés de Paul Lacombe (Strasbourg) et William Howard (Hyères-Toulon) qui s'installeront aux postes 2 et 3.

- Sans Kahudi ni Gelabale -

Au total, c'est (Pau-Orthez/33 ans, 6e participation) qui sera le visage le plus connu d'une équipe surprenante par sa jeunesse - 9 tricolores sur 12 sont âgés de 26 ans ou moins !

Un renouvellement qui laisse sur le carreau deux Bleus présents à Rio, Charles Kahudi (Asvel) de retour d'une longue blessure à une cheville, et Mickaël Gelabale (Le Mans), mais aussi Mouhammadou Jaiteh (Strasbourg) et Louis Labeyrie (Paris-Levallois), qui avaient illuminé la soirée en 2015.

De son côté, la pépite de Monaco Yakuba Ouattara a dû déclarer forfait, victime d'une élongation. Il ne défendra pas son titre lors de l'ébouriffant concours de dunks, qui rythmera la soirée au milieu d'animations flamboyantes comme l'attendu "tir à 100.000 euros", ainsi que les concours des meneurs et de tir à trois points.

En face, la sélection étrangère sera blindée à l'extérieur avec notamment les deux meilleurs joueurs de Pro A à l'évaluation: le meneur de Chalon John Roberson et surtout le phénomène de Pau-Orthez D.J. Cooper, 7 fois MVP en 15 matches cette saison et choisi par le public pour mener le cinq majeur étranger.

A noter malgré tout l'absence du meilleur marqueur du Championnat, l'Américain de Gravelines Kyle Gibson, ainsi que celle du shooteur slovène Klemen Prepelic (Limoges), qui sera néanmoins en lice dans le concours de tirs à trois points pour faire tomber le tenant du titre allemand Heiko Schaffartzik (Nanterre).

Une ombre planera tout de même au-dessus de la grande fête annoncée pour le basket français: celle d'un géant de la Pro A, le "Poulpe" Pape Badiane, décédé vendredi soir dans un accident de voiture, à 36 ans. Aucun doute que les contres et les dunks de cette soirée rappelleront au public le souvenir du pivot de l'équipe de France, champion de France en 2007 et triple All Star.

Programme (heure française):

17h00: ouverture des portes

19h00: début du All Star Game

19h05: concours des meneurs - qualifications et finale

19h25: concours de tirs à 3 points - qualifications

19h40: présentation des équipes All Stars

20h15: All Star Game

Fin du 1er quart-temps: concours de tirs à 3 points - finale

Fin du 2e quart-temps: concours de dunks - qualifications et finale

Fin du 3e quart-temps: shoot à 100.000 ?

Fin du match: remise des trophées



mardi 27 décembre 2016
18:34 - Basket - Equipe de France - Vincent Collet en tournée aux Etats-Unis - SPORT24
C?est bientôt l?heure des vacances pour les coaches de Pro A. Pas pour celui de la Sig, qui s?envole ce mardi pour les Etats-Unis, avec la casquette de sélectionneur de l?équipe de France vissée sur la tête. 

lundi 26 décembre 2016
12:59 - Teddy Riner et Emilie Andéol champions des champions 2016 pour L'Equipe - FRANCE24.COM

Les judokas Teddy Riner et Emilie Andéol, tous deux sacrés champions olympiques le même jour aux JO de Rio, ont été élus champions des champions 2016, pour la France, par la rédaction de L'Equipe.

Riner, couronné dans la catégorie des + 100 kg le 12 août dernier, devance Antoine Griezmann, l'attaquant de l'Atletico Madrid, meilleur buteur (6 buts) et meilleur joueur de l'Euro-2016 de football, et le boxeur Tony Yoka, champion olympique des super-lourds (+91 kg).

Emilie Andéol, championne olympique des +78 kg, précède la boxeuse Estelle Mossely, sacrée à Rio dans la catégorie des -60 kg, et la biathlète Marie Dorin, triple championne du monde.

Les classements

Messieurs:

1. Teddy Riner (judo) 777 pts

2. Antoine Griezmann (football) 465

3. Tony Yoka (boxe) 453

4. Martin Fourcade (biathlon) 399

5. Kevin Mayer (athlétisme) 224

6. Romain Bardet (cyclisme) 185

7. Nando de Colo (basket) 126

8. Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (automobile/rallyes) 104

9. Astier Nicolas (équitation) 77

10. Denis Gargaud (canoë) 57

Dames:

1. Emilie Andéol (judo) 752 pts

2. Estelle Mossely (boxe) 645

3. Marie Dorin (biathlon) 480

4. Marie-Amélie Le Fur (athlétisme/paralympique) 393

5. Mélina Robert-Michon (athlétisme) 334

6. Equipe de France de handball 218

7. Charline Picon (planche à voile) 166

8. Gabriella Papadakis (patinage artistique) 90

9. Amandine Henry (football) 54

10. Camille Serme (squash) 33



jeudi 22 décembre 2016
21:04 - Basket - Equipe de France - La France sacrée championne d?Europe - SPORT24


mardi 20 décembre 2016
09:35 - Basket : Alexis Ajinça ne veut plus entendre parler de l?équipe de France ! - LE10SPORT.COM
Surpris et vexé par sa non-sélection pour le tournoi préolympique de basket par l'Equipe de France, Alexis Ajinça s'est montré ferme et catégorique : il ne veut plus entendre parler de l?équipe de?

08:05 - Equipe de France : Alexis Ajinça vide son sac - BASKETEUROPE.COM


samedi 17 décembre 2016
12:44 - Le replay du podcast Free Flow : avec des Bleus sur le grill en plat de résistance - TRASHTALK.FR


mercredi 14 décembre 2016
21:50 - Vidéo - Bleus - Collet gère sa double casquette de coach - LIVEBASKET.FR
Rappelé sur le banc de Strasbourg cinq mois après son départ et prolongé à la tête de l'équipe de France (au moins) jusqu'en 2019, Vincent Collet a retrouvé sa double casquette. Au micro de Perform Group, il avoue que la gestion de ce double poste sera pl

vendredi 09 décembre 2016
22:35 - Basket - NBA : Boris Diaw et Tony Parker de nouveau ensemble ? - LE10SPORT.COM
Ancien coéquipier de Tony Parker aux San Antonio Spurs, Boris Diaw a été interrogé sur la possibilité d?évoluer à nouveau aux côtés du meneur de jeu tricolore. Entre les Bleus et les San Antonio?

20:48 - Basket - Equipe de France - Les Bleues dans le même groupe que la Serbie, la Slovénie et la Grèce - SPORT24


mardi 06 décembre 2016
14:25 - Equipe de France U18 : la liste des 12 joueurs pour le championnat d'Europe - BASKETEUROPE.COM


lundi 05 décembre 2016
03:51 - Cahors. «On perd le match nous-mêmes» - LADEPECHE.FR
Après la première défaite à domicile concédée le week-end précédent, une révolte était attendue et révolte il y eut mais en vain ! Point de victoire pour les «jaunes et bleus» qui ont concédé une nouvelle défaite à domicile, la deuxième en suivant et la quatrième consécutive. Les Lotois (qui comptent 3victoires et 6 défaites) n'ont plus connu le goût de la victoire depuis le 29 octobre et sont actuellement classés à la 10e place (premier...

samedi 03 décembre 2016
10:25 - Top 14: Plisson et Bézy à la recherche du temps perdu - FRANCE24.COM

Initialement retenus, ils n'ont pas pris part à la tournée d'automne du XV de France. Pour Jules Plisson (Stade Français) comme Sébastien Bézy (Toulouse), il est temps de ne pas trop en perdre alors que le Top 14 reprend ses droits samedi, à deux mois du Tournoi.

Convoqués au stage initial et emmenés à Canet-en-Roussillon avant le premier match contre les Samoa, Bézy et Plisson ont été renvoyés dans leur club dans la foulée. Ils n'ont jamais été rappelés ensuite alors qu'ils faisaient partie de la "Liste Elite" dévoilée par Guy Novès en juillet.

L'épisode fut particulièrement cuisant pour Plisson, que beaucoup s'attendaient à voir être repêché après la blessure du N.1 au poste d'ouvreur, François Trinh-Duc, contre les rugueux polynésiens. Mais le sélectionneur lui a préféré Camille Lopez, pourtant absent de la fameuse liste.

L'ultime volet d'une année pénible pour le Parisien. Avec le Stade Français, il a terminé à une piteuse 12e place du Top 14 au printemps, avant d'essuyer les critiques de Novès lors de la tournée de juin en Argentine. Principalement en cause: la défense, son point faible.

"Je me suis créé une petite carapace pour ne pas être touché par ça", déclarait-il à l'AFP début octobre à propos des critiques. Avoir été devancé par Lopez est peut-être finalement un mal pour un bien.

"Il avait senti, dès qu'il a quitté Marcoussis, que cette fenêtre internationale n'était pas pour lui", a commenté Gonzalo Quesada mercredi. "Il s'est concentré sur le club, et heureusement, parce qu'il a fait un bon match à Toulon suivi d'un bon match contre Montpellier."

- 'Signes positifs' -

"Il a fait ce qu'il fallait", a ajouté le manager parisien: "travailler en silence pour revenir à son niveau et ne pas s'occuper de tout le reste. Chaque semaine, il montre de plus en plus de signes positifs."

Pour lui comme pour son équipe, une nouvelle saison commence dès samedi et la réception de Bayonne.

La méforme personnelle est plus nette pour Bézy, rentré dans le rang avec le Stade Toulousain, actuel 8e du Top 14 avant de recevoir Brive dimanche. Auteur de contre-performances remarquées cette année qui ont coûté cher à son équipe, comme au Connacht (défaite 21-23) en Coupe d'Europe, le demi de mêlée est passé derrière Maxime Machenaud et Baptiste Serin dans les petits papiers de Novès.

"Je m'y attendais un peu en y allant (à Marcoussis), je savais que j'étais le 3e", a déclaré Bézy vendredi. "Il faut que je travaille pour m'en donner les moyens et cela passera par le club."

- Bézy a été "perturbé" -

L'entraîneur des trois quarts toulousains Jean-Baptiste Elissalde a admis il y a quelques jours que cette rétrogradation au sein des Bleus avait affecté son joueur. "Cela l'a perturbé la saison dernière quand il était titulaire, cela l'a perturbé quand il a été sorti du groupe, plus qu'on ne le croit et plus qu'il ne le laisse paraître."

"Mais je crois en son état d'esprit et à la façon qu'il a d'être compétiteur", a positivé Elissalde. "Je pense que l'on ne sera pas déçu si on le remet sur le terrain".

Le problème, c'est que Bézy a désormais un sérieux concurrent en interne, avant Antoine Dupont la saison prochaine: Samuel Marques, auteur de "deux bonnes prestations", selon "JBE", à Castres et La Rochelle.

Pour le manager Ugo Mola, la porte du XV de France ne s'est en tout cas pas refermée pour son demi de mêlée, ni pour son arrière Maxime Médard, blessé juste avant le rassemblement des Bleus.

"Ce sont des garçons à l'aise dans leurs baskets: ils prennent ça comme une chance quand ils sont convoqués et après ce n'est pas une tannée de revenir jouer au Stade Toulousain (...). Même si +Max+ et +Seb+ n'étaient pas impliqués jusqu'au bout, ils ont été boostés. L'équipe de France actuelle donne plutôt envie d'y retourner et je suis sûr que ce sera bientôt leur cas."



lundi 28 novembre 2016
22:45 - ProA: Chalon bat Pau-Orthez et rejoint Nanterre - FRANCE24.COM

Chalon-sur-Saône, vainqueur à l'usure de Pau-Orthez 96-76, lundi, lors de la dernière rencontre de la 10e journée, a rejoint Nanterre à la deuxième place de la ProA, avec juste une victoire de moins que l'intouchable leader Monaco.

Dans une rencontre très équilibrée entre les deux clubs, qui comptaient jusque là cinq victoires et une défaite chacun lors de leurs cinq derniers matches, la décision s'est faite dans le dernier quart-temps où Chalon a notamment infligé un terrible 9-0 aux Palois, qui avaient pourtant réussi à recoller au score à la fin du troisième quart-temps (63-63).

Si Chalon ne comptait que quatre unités de plus que l'Elan béarnais à la pause (44-40), avant de se faire ensuite rejoindre, ses hommes forts -Roberson (25 pts, 11 passes décisives) et Harris (17 pts et 7 rebonds) notamment- ont appuyé sur le turbo dans le dernier acte pour terminer en trombe et gagner leur 8e rencontre de ProA avec 20 points d'avance.

A Pau, 4e, seuls Koffi (21 pts, 11 rebonds) et Cooper (16 pts et 11 passes décisives) ont surnagé.

Samedi, Monaco est allé gagner dans la salle du Portel qui a bien résisté à la puissance de feu de l'équipe de la Principauté avant de s'incliner de quatre points (66-62).

De son côté, Nanterre a infligé une sévère défaite à Antibes (70-55) alors que Strasbourg, 5e, s'est offert le derby de l'Est en écrasant Nancy 106-75, pour signer son 4e succès (en cinq matches) de championnat depuis le retour de l'entraîneur des Bleus Vincent Collet sur le banc.

Enfin, Villeurbanne, le champion en titre, se trouve dans le même groupe des clubs à cinq victoires, avec notamment Limoges, couronné en 2014 et 2015, et Strasbourg, le finaliste des quatre dernières éditions.

Résultats de la 10e journée du Championnat de France ProA de basket-ball:

vendredi

Châlons-Reims - Le Mans 98 - 89

Antibes - Nanterre 55 - 70

Dijon - Villeurbanne 72 - 79

Paris-Levallois - Orléans 51 - 53

samedi

Le Portel - Monaco 62 - 66

Cholet - Gravelines 101 - 99

Limoges - Hyères-Toulon 80 - 68

dimanche

Strasbourg - Nancy 106 - 75

lundi

Chalon-sur-Saône - Pau-Orthez 96 - 76



mardi 22 novembre 2016
20:35 - Basket : Vincent Collet et la vie sans Tony Parker chez les Bleus ! - LE10SPORT.COM
Tony Parker l'avait annoncé, les Jeux Olympiques étaient sa dernière compétition avec l?équipe de France. Désormais, les Bleus devront faire sans leur meneur star. Désormais, c'est sans Tony Parker?

20:08 - Basket - Equipe de France - Collet : «C?est un nouveau cycle» - SPORT24


20:08 - Basket - Equipe de France - Beesley prévient ceux qui feraient l?impasse sur l?Euro 2017 - SPORT24


20:07 - Basket - Equipe de France - Collet n?exclut pas de manquer des matches de la Sig - SPORT24


17:45 - Slovénie et Grèce pour les Bleus - SPORTS.FR


17:44 - Les Bleus sont fixés pour 2017 - SPORTS.FR


17:34 - Eurobasket 2017 : les Bleus connaissent leur poule, Grèce et Slovénie pour se chauffer - TRASHTALK.FR





























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr