Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
jeudi 20 avril 2017
08:43 - Le Coffee Club avec Manu Ginobili, Patty Mills, Tony Parker et Boris Diaw : qui veut du sucre ? - TRASHTALK.CO


dimanche 16 avril 2017
15:35 - Basket - NBA : Les vérités de Boris Diaw sur la blessure de Rudy Gobert ! - LE10SPORT.COM
Alors que Rudy Gobert a quitté ses coéquipiers prématurément, Boris Diaw se livre sur la blessure de son compatriote.  17 secondes ! C'est le temps qu'aura donc passé Rudy Gobert sur le parquet des?

10:20 - NBA - Diaw: "Perdre Gobert après 17 secondes, cela fait bizarre" - FRANCE24.COM

En quatorze saisons en NBA, Boris Diaw pensait avoir tout vécu, mais après 17 secondes de jeu contre les Clippers hier, il a vu son coéquipier et compatriote Rudy Gobert sortir sur blessure au genou gauche: "Cela fait bizarre", a-t-il admis.

"Perdre un joueur comme Rudy après dix-sept secondes sur blessure, non, je ne pense pas avoir jamais connu ça", a-t-il expliqué après la victoire d'Utah (97-95) face aux Clippers lors du match N.1 du 1er tour des play-offs.

"Cela nous a sonnés pendant les deux premières minutes, cela fait bizarre, mais en même temps, on a eu des blessures tout au long de la saison, on a dû jouer toute la saison sans tel ou tel joueur, on s'est servi de cela aussi", a rappelé le pivot du Jazz.

"On ne sait pas encore si Rudy va rejouer, on préférerait bien sûr qu'il rejoue, mais qu'il joue ou qu'il ne joue pas, cela ne va rien changer à ce qu'on doit faire", a-t-il relevé.

L'entraîneur d'Utah, Quin Snyder, a indiqué qu'il faudrait attendre dimanche pour être fixé sur la gravité de la blessure de Gobert, victime selon les premiers examens d'une entorse au genou gauche sans arrachement ligamentaire, à la suite d'une collision avec un joueur adverse.

Sans son meilleur défenseur, le Jazz a fait sensation en battant dans leur salle les Clippers grâce à un panier à la dernière seconde de Joe Johnson.

La franchise de Salt Lake City retrouvait les play-offs pour la première fois depuis 2012 (élimination au 1er tour par San Antonio 4-0) et n'avait plus remporté un match à ce stade de la compétition depuis 2010.

"On a fait avec, on s'en est plutôt bien sorti, tout le monde a joué comme des vétérans, cela ne s'est pas vraiment senti que la plupart des joueurs n'avait pas d'expérience des play-offs, c'est bien", a noté Diaw.

Mais à 34 ans, l'international français se garde bien de tout triomphalisme.

"C'est une victoire importante, mais il en faut quatre de victoires pour passer. Rien n'est encore décidé, même si c'est bien de surprendre l'équipe adverse en gagnant le premier match", a admis Diaw, sacré champion NBA avec San Antonio en 2014.



08:31 - Basket - NBA - Diaw: «Perdre Gobert après 17 secondes, cela fait bizarre» - SPORT24
En quatorze saisons en NBA, Boris Diaw pensait avoir tout vécu, mais après 17 secondes de jeu contre les Clippers samedi, il a vu son coéquipier et...

vendredi 14 avril 2017
12:35 - Basket - NBA : Dîners, QI, Spurs... Les regrets de Gregg Popovich avec Boris Diaw ! - LE10SPORT.COM
Si Boris Diaw a quitté San Antonio en novembre dernier, Gregg Popovich garde un certain lien avec son ancien joueur. Après ses passages aux Atlanta Hawks (2003-2005), aux Phoenix Suns (2005-2009), et?

lundi 03 avril 2017
07:12 - Basket - NBA - Parker domine Gobert et Diaw, King James met les bouchées doubles - SPORT24
Tony Parker et ses Spurs l?ont emporté contre Utah malgré les prestations remarquées de Rudy Gobert et Boris Diaw. LeBron James a quant à lui...

05:30 - Tony Parker a géré la soirée des Bleus : victoire du patron contre Utah, Rudy et Boris régalent ! - TRASHTALK.CO


vendredi 31 mars 2017
13:35 - Basket - NBA : «Harden affole les compteurs, mais le plus impressionnant c'est Westbrook» - LE10SPORT.COM
Boris Diaw, intérieur de l'Utah Jazz, a fait le parallèle entre James Harden et Russell Westbrook, qui se disputent le titre de MVP. Russel Westbrook a encore frappé un gros coup. Alors que?

11:35 - Basket - NBA : Le meilleur défenseur de l'année ' Boris Diaw milite pour Rudy Gobert ! - LE10SPORT.COM
Boris Diaw n'a pas tari d?éloges au sujet de Rudy Gobert, son coéquipier du côté de l'Utah Jazz. Après Joakim Noah en 2014, Rudy Gobert pourrait devenir le deuxième français à décrocher le titre de?

jeudi 30 mars 2017
23:35 - Basket - Équipe de France : Boris Diaw annonce sa participation à l'EuroBasket ! - LE10SPORT.COM
Si les Bleus tenteront de tirer leur épingle du jeu lors de l'EuroBasket, ces derniers pourront compter sur Boris Diaw.  Du 31 août au 17 septembre prochain, les meilleures Nations du basket européen?

21:20 - Basket - NBA - Diaw : «Je me sens très bien au Jazz et mes deux huskies adorent la neige de l?Utah» - SPORT24
Boris Diaw a évoqué pêlemêle les play-offs NBA, l?EuroBasket 2017 avec les Bleus ou bien encore la progression de son coéquipier à Utah Rudy...

dimanche 26 mars 2017
05:41 - Rudy Gobert pousse sa gueulante : 4 défaites en 5 matchs, ça suffit les conneries - TRASHTALK.CO


mercredi 15 mars 2017
22:15 - Boris Diaw quitte la présidence des JSA Bordeaux - SPORT.FR
Le capitaine de l'équipe de France et joueur du Utah Jazz en NBA a annoncé mercredi son retrait à la fin de la saison de la présidence des JSA Bordeaux.

21:50 - Basket - Pro A - Boris Diaw va se retirer des JSA Bordeaux - SPORT24
Boris Diaw, capitaine de l'équipe de France et joueur du Utah Jazz en NBA, a annoncé mercredi son retrait à la fin de la saison de la présidence...

21:43 - Basket: Boris Diaw va se retirer des JSA Bordeaux - LYONNE.FR


19:57 - Boris Diaw va quitter la présidence des JSA Bordeaux - BASKETEUROPE.COM


lundi 13 mars 2017
21:16 - Les Clippers passent dans l'Utah pour le café : nouveau teaser pour le premier tour des Playoffs - TRASHTALK.CO


vendredi 24 février 2017
09:35 - Basket - NBA : Entre Messi et Ronaldo, Boris Diaw a fait son choix ! - LE10SPORT.COM
Depuis une dizaine d'années, Messi et Ronaldo dominent le monde du football. Entre ces deux joueurs, Boris Diaw (Utah Jazz) a fait son choix, et il se porte vers le joueur du FC Barcelone. Lionel?

mardi 21 février 2017
14:00 - Basket: Nando De Colo, idole de Moscou et rebâtisseur des Bleus - FRANCE24.COM

Nando de Colo est devenu une idole au CSKA Moscou et y a même atteint "son apogée", selon le sélectionneur de l'équipe de France Vincent Collet, qui voit en lui un rebâtisseur lors de l'Euro à venir (31 août-17 septembre).

En 28 minutes sur le terrain ce 4 février, le meneur-arrière a inscrit 24 des 95 points de son club contre l'Avtodor Saratov (95-80). Une énième victoire du CSKA en VTB League, le championnat russe qu'il domine de la tête et des épaules.

"On aurait pu faire beaucoup mieux", confie cependant De Colo à l'AFP. "La fatigue se ressent aussi un peu", ajoute-t-il. Deux jours avant, l'ex-club de l'Armée Rouge à souffert à Istanbul face au Fenerbahçe, concédant une quatrième défaite consécutive à l'extérieur (71-77) en Euroligue dont il est le tenant du titre.

"Toutes les équipes nous attendent et elles sont surmotivées", souligne l'international français au sujet de ce "mois difficile".

Exigeant et lucide, Nando brille par son sens de la passe et de l'interception mais aussi son "jeu agressif", fait valoir le président du CSKA, Andreï Vatoutine. "Dès (son) premier match, c'était du haut niveau. Que ce soit en Euroligue ou en VTB League, il est toujours à 100%. Jouer avec Nando, c'est avoir plus de chances de gagner", explique-t-il à l'AFP.

Arrivé à l'été 2014 à Moscou, le Nordiste de 29 ans y a pris une nouvelle dimension, au point de devenir le premier Français MVP (meilleur joueur) de l'Euroligue la saison passée.

- Collet: "À son apogée" -

Sa carrière est "en ascendance continue", assure Vincent Collet, sélectionneur de l'équipe de France. "Il est aujourd'hui à son apogée. Au CSKA, il a toute la latitude pour s'épanouir. Quelque part, on peut même dire que c'est son équipe", ajoute-t-il. "J'essaye de continuer, de travailler", affirme timidement De Colo.

Né à Sainte-Catherine (Pas-de-Calais), le meneur-arrière au physique élancé (1,96 m, 85 kg) a débuté sa carrière professionnelle à Cholet, sous la houlette d'Erman Kunter. "C'est à partir de là que tout a un peu vraiment commencé pour moi", récapitule-t-il.

Dès 2008, à 21 ans, De Colo revêt la tunique "bleue" puis signe l'année suivante à Valence (Espagne), pour sa première expérience étrangère. Il y fera ses armes sur la scène européenne avant de rejoindre, en 2012, Tony Parker et Boris Diaw en NBA à San Antonio, sous les ordres du "meilleur coach au monde" Gregg Popovich.

Abonné au banc chez les Spurs, il migre à Toronto, avec plus de responsabilités, mais préfèrera revenir en Europe après deux saisons mitigées outre-Atlantique. "J'étais prêt à rester en NBA jusqu'à ce que le CSKA me propose de signer", explique l'intéressé, qui a prolongé son contrat de trois ans en juin dernier, sans fermer la porte à un retour en NBA.

L'arrivée en Russie n'a pas été facile. "Mais une fois qu'on apprend la culture, qu'on sait comment les personnes sont, Moscou est une ville très agréable", affirme De Colo, qui ne parle pas russe.

Son temps libre, ce jeune marié préfère le passer avec sa femme Veronica et leur fille, Lola, 2 ans. Il est "très calme, très humble", affirme son épouse.

- Recontruction avec les Bleus -

Cet été, les vacances en famille seront écourtées par l'Euro-2017, pour lequel il s'annonce comme une pièce maîtresse des Bleus après la retraite internationale de Parker. "Je n'aime pas ce genre de comparaison", balaie cependant l'international.

"Parker, c'est Parker", renchérit Vincent Collet. "Il faut réinventer sans lui une façon d'être performant".

"(Nando) fait partie des joueurs sur lesquels je compte pour cette reconstruction", explique le sélectionneur, soulignant sa place "très très importante" dans l'équipe.

Même son de cloche chez Nando: "On arrive vraiment à un tournant important pour l'équipe de France parce qu'on a une génération qui s'en va, celle qui a su créer tout ce qu'on a eu". Maintenant, "ça va être à nous de restructurer l'équipe".



dimanche 05 février 2017
09:00 - NBA: Popovich dans l'histoire, James toujours plus haut - FRANCE24.COM

Gregg Popovich a décroché samedi face à Denver (121-97) sa 1128e victoire à la tête de San Antonio, nouveau record pour un entraîneur NBA, tandis que LeBron James, impérial face aux Knicks (111-104), a dépassé le seuil des 28.000 points.

Tout un symbole: Popovich est entré dans l'histoire de la NBA grâce à deux joueurs emblématiques des Spurs, Tony Parker et Manu Ginobili.

Le meneur français et l'arrière argentin avec qui "Pop" a remporté quatre de ses cinq titres NBA, ont marqué chacun 18 points en retrouvant la diabolique efficacité de leure période dorée.

Parker qui n'avait marqué qu'un seul point jeudi contre Philadelphie, a réussi un sans-faute au tir (8 sur 8) et ajouté quatre passes décisives et trois interceptions, le tout en seulement 23 minutes de présence sur le parquet!

Ginoboli, 39 ans, a inscrit lors des deux premières périodes quatre paniers à trois points.

"C'était comme au bon vieux temps, il était en état de grâce", a admiré Parker, son cadet de cinq ans.

"C'était un match important à gagner, on était sérieux pendant toute la rencontre. A nous de continuer dans cette voie à l'extérieur", a-t-il espéré.

- 'Rodeo trip' -

Les Spurs, 2e de la conférence Ouest (39 v-11 d), vont en effet entreprendre leur traditionnel et éprouvant "Rodeo trip" de février, huit matches de suite à l'extérieur en raison de l'indisponibilité de leur salle mobilisée pour le rodéo de San Antonio.

Ils ne comptent plus "que" quatre victoires de retard sur Golden State qui est tombé à Sacramento après prolongation (109-106).

Les Warriors qui disputaient leur troisième match en quatre jours, ont passé une mauvaise soirée à l'image de Kevin Durant, limité à dix points et resté muet durant les dix dernières minutes, une première dans sa carrière.

Steve Kerr, leur entraîneur, a été exclu lors de la 4e période pour contestation et Draymond Green s'est blessé à un genou.

Seuls Stephen Curry et Klay Thompson ont joué à leur niveau avec respectivement 35 et 26 points, mais ils n'ont pas pu empêcher Sacramento de les battre pour la première fois depuis mars 2013.

Comme souvent lorsqu'il est à New York, LeBron James a fait le show au Madison Square Garden.

La superstar de Cleveland LeBron James a signé sa dixième victoire de suite (111-104) dans la mythique salle des New York Knicks avec ses 32 points et 10 passes décisives.

- Gobert domine Batum -

"King James" est devenu le 8e joueur de l'histoire, le plus jeune aussi, à dépasser le chiffre symbolique des 28.000 points marqués.

Les Knicks ont concédé leur 30e défaite de la saison et sont 11e à l'Est, mais restent à portée des play-offs.

Joakim Noah n'a eu que six minutes de jeu (4 pts, 2 rbds) à se mettre sous la dent, en raison d'une douleur à une cuisse et surtout de la montée en puissance du "rookie" espagnol Willy Hernangomez (16 pts, 5 rbds, 5 passes).

Rudy Gobert est sorti vainqueur de son duel avec Nicolas Batum: Utah a dominé 105 à 98 Charlotte, en pleine dégringolade et désormais 9e de la conférence Est (23 v-28 d).

Le pivot du Jazz a marqué huit points, capté 15 rebonds et réussi trois contres, quand l'ailier des Hornets a marqué 11 points et distillé six passes décisives.

Boris Diaw a fini la rencontre avec un rebond et une passe décisives en onze minutes. La franchise de Salt Lake City est désormais 4e à l'Ouest (32 v-19 d).

Mauvaise soirée pour Evan Fournier (9 pts, 3 sur 12 au tir) lors de la nette défaite d'Orlando à Atlanta (113-86), tandis que Kevin Séraphin (Indiana) et Alexis Ajinça (La Nouvelle-Orléans) n'ont pas été utilisés.

Résultats des matches du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) disputés samedi:

New York - Cleveland 104 - 111

San Antonio - Denver 121 - 97

Minnesota - Memphis 99 - 107

Miami - Philadelphie 125 - 102

Utah - Charlotte 105 - 98

Phoenix - Milwaukee 112 - 137

Washington - La Nouvelle-Orleans 105 - 91

Atlanta - Orlando 113 - 86

Indiana - Detroit 105 - 84

Sacramento - Golden State 109 - 106 (a.p.)



samedi 28 janvier 2017
09:34 - Vincent Collet à la rencontre de Rudy Gobert et Boris Diaw - BASKETEUROPE.COM


lundi 16 janvier 2017
09:46 - Rudy Gobert interviewé par Boris Diaw : pourquoi doit-il être clairement All-Star cette saison ? - TRASHTALK.CO


mercredi 04 janvier 2017
07:13 - Basket - NBA - Les Spurs et (un bon) Parker détruisent Toronto, Gobert et Diaw battus - SPORT24

Les hommes de Gregg Popovich ont signé une belle performance cette nuit en disposant des Raptors (110-82). A noter la défaite de Rudi Gobert et Boris Diaw avec Utah face à Boston (115-104).


07:13 - Basket - NBA - Parker réveille San Antonio, Gobert et Diaw battus - SPORT24

Emmené par son meneur français, San Antonio a remporté le choc de la nuit contre Toronto (110-82). A noter également la défaite de Rudy Gobert et Boris Diaw avec Utah face à Boston (115-104).


mercredi 28 décembre 2016
16:35 - Basket - Équipe de France : Evan Fournier s'enflamme pour Boris Diaw ! - LE10SPORT.COM
Alors que Boris Diaw est aujourd'hui le plus âgé en équipe de France, Evan Fournier est assez dithyrambique à son égard.  Avec le départ de Tony Parker de l?équipe de France, après la défaite en?

11:59 - NBA: après le festin de Noël, Westbrook a toujours faim - FRANCE24.COM

Les soirées se succèdent sans que Russell Westbrook ne lève le pied: le meneur star de l'Oklahoma City Thunder a signé mardi son 15e triple double de la saison lors de la victoire tranquille des siens sur le parquet du Miami Heat (106-94).

Après son festin de Noël (31 points, 15 passes décisives mais "que" 7 rebonds), Westbrook a remis le couvert deux jours plus tard avec 29 points, 17 rebonds et 11 passes décisives. Il est dans le rythme pour atteindre voire battre le record NBA de triple doubles (trois catégories statistiques à dix unités ou plus) dans une saison qui est détenu par Oscar Robertson depuis 1962 (41).

"C'est un joueur unique", lui a rendu hommage son entraîneur Billy Donovan.

"Pour lui, chaque possession est la plus importante, a estimé le coach du Heat Erik Spoelstra. C'est une grande leçon pour les jeunes. Ce qui définit la grandeur, c'est la constance".

Comme le Thunder est irrésistible quand son meneur se transforme en machine à statistiques (12 victoires lors des 15 triple doubles de Westbrook), il n'a fait qu'une bouchée de bien décevants Floridiens, à la faveur d'un premier quart-temps bien ciselé (33-19).

Grâce à ce 4e succès consécutif, OKC renforce son ancrage dans les huit premiers de la conférence Ouest (les 8 premières places à l'issue de la saison régulière sont qualificatives pour les play-offs), à une cinquième place (20v-12d) dont certains doutaient après le départ cet été de l'autre superstar de son effectif, Kevin Durant.

Miami traîne de son côté son spleen à la 13e place de la conférence Est (10v-22d).

- Dallas sans solution -

Comme le Heat, Dallas déjoue les pronostics, mais pas dans le sens espéré de ses supporters. Les Mavericks ont concédé un 23e revers en 31 rencontres, contre ses voisins des Houston Rockets (123-107) pour rester scotchés à la dernière place de leur conférence Ouest.

Les coéquipiers de Dirk Nowitzki (7 points en 14 minutes) ont lâché sous la pluie de paniers trois points réussis par les Rockets (17/32), l'équipe qui en marque le plus de la Ligue. Deux des meilleurs artilleurs texans, James Harden (34 points, 11 passes décisives) et Ryan Anderson (22 points à 4/7 derrière l'arc), ont brillé.

Avec ce succès, les Rockets restent à l'affût derrière les deux mastodontes de l'Ouest, les Golden State Warriors et les San Antonio Spurs, à la 3e place (24v-9d) avant un alléchant choc contre les Los Angeles Clippers, 4es, vendredi.

Le Utah Jazz a de son côté doublé les Los Angeles Lakers (102-100) avec un panier longue distance de Joe Ingles à 20 secondes du terme, pour conforter sa place dans les huit de l'Ouest (6e, 19v-13d). Rudy Gobert a continué son chantier sous les panneaux (12 points, 11 rebonds en 37 minutes), tandis que Boris Diaw a inscrit 10 points.

Enfin, Boston (3e à l'Est, 19v-13d) a battu les Memphis Grizzlies (113-103) avec la meilleure performance de la saison de Gerald Green, auteur de 19 points en sortie de banc.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matchs de mardi:

LA Lakers - Utah 100 - 102

Dallas - Houston 107 - 123

Boston - Memphis 113 - 103

Miami - Oklahoma City 94 - 106



samedi 24 décembre 2016
15:59 - Basket: l'ancien international Pape Badiane meurt dans un accident de voiture -

L'ancien basketteur international français Pape Badiane, champion de France avec Roanne en 2007, est décédé à 36 ans dans un accident de voiture dans les Deux-Sèvres, ont annoncé samedi ses anciens clubs.

"Pape Badiane est décédé la nuit dernière (de vendredi à samedi) dans un accident de la circulation", a communiqué le club de Poitiers (Pro B), où l'intérieur a été joueur et capitaine entre 2009 et 2013.

La carrière du pivot de 2,07 m, surnommé "le Poulpe" en raison de ses bras tentaculaires, a connu son sommet en 2007, au moment de sa sélection en équipe de France pour le Championnat d'Europe aux côtés des stars NBA Tony Parker et Boris Diaw.

En France, Badiane aura tout gagné: la Pro A avec Roanne en 2007, la Semaine des As en 2007 et 2009, ainsi que la Coupe de France en 2009 avec Le Mans.

Son ancien entraîneur à Roanne, Jean-Denys Choulet, a salué sur Twitter la mémoire du "plus gentil pivot du monde".

Le président du club amateur de Charenton (Nationale 3), où Badiane évoluait cette saison, Fabrice Canet a rendu hommage à un joueur "exemplaire et de devoir", un homme "d'une profonde bonté et d'une extrême gentillesse".

Joueur de Poitiers de 2009 à 2013, Badiane y avait mis un terme à sa carrière professionnelle, à la suite d'une opération au poignet. Son ancien président Alain Baudier a salué en Badiane "l'élégance". "Un joueur majeur du PB86, et un homme très intéressant à côtoyer hors des parquets".

Les message de sympathie d'internationaux ont également afflué sur Twitter dans le courant de samedi, notamment de Nando de Colo, d'Emmeline Ndongue, ou de Florent Piétrus qui s'est dit "triste d'apprendre le décès de notre ami Pape Badiane".

Aîné d'une fratrie de basketteurs (son frère Moussa et sa soeur Laina ont tous deux joué en première division), Pape Badiane était également père de deux filles.



lundi 19 décembre 2016
10:19 - NBA: Gobert flambe encore - FRANCE24.COM

Le pivot français d'Utah Rudy Gobert enchaîne les prestations de haute-volée: dimanche, il a martyrisé Marc Gasol et Memphis qui se sont inclinés 82 à 73 à domicile.

A 24 ans, Gobert, sportif français le mieux payé avec un salaire annuel de 25,5 millions de dollars, peut rêver aux play-offs.

Depuis son arrivée à Salt Lake City, en 2013, il n'a jamais participé à la phase finale de la NBA, mais son équipe pointe désormais à la 5e place de la conférence Ouest après sa 18e victoire de la saison.

Gobert, qui peut également viser le titre de meilleur défenseur de la saison, est l'un des artisans du renouveau du Jazz qui a décroché sa quatrième victoire de suite.

Avec 21 points et 12 rebonds contre Memphis, il a enchaîné un septième "double double" (deux catégories de statistiques à dix unités et plus) consécutif et a fini la rencontre avec une réussite de 100% au tir (9 sur 9).

Réputé jusqu'à présent pour ses contres et sa présence dans la raquette, il est en train de devenir un shooteur très efficace avec une réussite de 69,4%.

Il a surtout réussi un gros match en défense contre Gasol, l'un des meilleurs pivots de NBA qu'il a limité à huit points (4 sur 22 au tir).

"C'est une équipe très physique, qui ne laisse aucun répit, mais on a saisi nos occasions et réussi nos shoots en fin de match", a insisté Gobert.

"J'ai vraiment confiance en moi", a-t-il ajouté.

Son coéquipier français Boris Diaw, arrivé en provenance de San Antonio, a marqué onze points.

Gobert n'est pas le seul Français à avoir brillé dimanche.

- San Antonio célèbre Duncan -

Alexis Ajinça a réussi son meilleur match de la saison avec 16 points et huit rebonds en 27 minutes contre San Antonio.

Mais La Nouvelle-Orléans (12e, 9 v-20 d) s'est inclinée 113 à 100 lors d'une soirée spéciale pour les Spurs qui ont retiré le maillot de leur ancienne star Tim Duncan, parti à la retraite en juillet à 40 ans.

Tony Parker a marqué 12 points et distillé six passes décisives, avant de rendre hommage à Duncan et de rappeler que les premières saisons avec le "Big Fundamental" n'avaient pas toujours été évidentes.

"Quand vous avez 19 ans et quand vous arrivez de France, les regards qu'il me lançait sur le terrain pouvaient être intimidants", a-t-il plaisanté, avant de le remercier de l'"avoir rendu meilleur".

Les Spurs ont consolidé leur 2e place au classement de la conférence Ouest avec 22 victoires en 27 matches.

Les Clippers ont eux rétrogradé à la 4e place après leur défaite, la 8e de la saison, à Washington 117 à 110.

Ils sont tombés sur un Bradley Beal en état de grâce (41 pts) mais ont surtout pêché en défense et craqué dans le "money time".

"Notre défense a été catastrophique, on leur a laissé trop de temps pour prendre leurs shoots", a regretté Chris Paul, la star des Clippers.

Dernier Français en lice dimanche, Evan Fournier, a marqué 15 points, capté trois rebonds et réussi trois passes décisives, mais Orlando a été surclassé à domicile par Toronto 109 à 79.

Le Magic, 12e avec 12 victoires et 17 défaites, a perdu cinq de ses sept derniers matches.



vendredi 09 décembre 2016
22:35 - Basket - NBA : Boris Diaw et Tony Parker de nouveau ensemble ? - LE10SPORT.COM
Ancien coéquipier de Tony Parker aux San Antonio Spurs, Boris Diaw a été interrogé sur la possibilité d?évoluer à nouveau aux côtés du meneur de jeu tricolore. Entre les Bleus et les San Antonio?

20:35 - Basket - NBA : Boris Diaw revient sur son départ de San Antonio ! - LE10SPORT.COM
Alors que Boris Diaw défend désormais les couleurs du Jazz de l'Utah, le Français est revenu sur son transfert. Après 5 saisons du côté de San Antonio, Boris Diaw a changé d'air durant l?été. En?




























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr