Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
mercredi 28 septembre 2016
09:13 - Les Bulls préparent une battle royale pour le poste 4 titulaire : Gibson, Mirotic ou Portis ? - TRASHTALK.FR


mardi 27 septembre 2016
17:15 - 26 octobre 1984, le premier match NBA de Michael Jordan - BASKETRETRO.COM


17:05 - Florent Manaudou: quelques exemples de reconversions sportives - FRANCE24.COM

Florent Manaudou met la natation entre parenthèses et s'essaie au hand, d'abord pour "trouver du plaisir". D'autres sportifs sont allés plus loin et ont carrément entamé une nouvelle carrière dans une discipline différente de celle qui les a révélés. Voici quelques exemples de reconversions, réussies ou ratées.

Bob Hayes - De la piste au Superbowl

Champion olympique sur 100 m en athlétisme aux Jeux de Tokyo en 1964, le sprinter noir américain Bob Hayes a gagné le Super Bowl huit ans plus tard, en 1972, avec les Dallas Cowboys. Bob Hayes, mort en 2002, à 59 ans, est le seul à avoir jamais atteint ces deux sommets sportifs.

Luc Alphand - De la neige au sable

Autre reconversion sportive très convaincante. Après avoir dominé la scène mondiale en ski, avec 5 globes de cristal et 12 victoires en Coupe du monde (dont 10 en descente) entre 1995 et 1997, "Lucho" se lance à 32 ans dans une carrière de pilote automobile quelques mois après avoir pris sa retraite. Le challenge est osé mais le Français est coriace. Les débuts sont difficiles, il s'accroche et s'impose progressivement comme un pilote qui compte, et va même remporter le Dakar en 2006.

Jean Galfione - De la perche à la voile

Champion olympique au saut à la perche à Atlanta (Etats-Unis) en 1996, avec un saut à 5,92 m, il est également le premier Français à franchir la barre des 6 mètres en 1999. Il met un terme à sa carrière en 2005 et va laisser libre cours à sa passion, la voile. Deux ans plus tard, il participe à l'America's Cup au sein de l'équipe de K-Challenge. Sept ans plus tard en 2014, il est au départ de la Route du Rhum, course mythique qu'il termine à la 18e place dans sa catégorie.

Michael Jordan - Du basket à la batte

Blasé par son sport et éprouvé par le meurtre de son père, Michael Jordan, le plus grand joueur de l'histoire du basket-ball, annonce sa retraite fin 1993. L'année suivante, l'Américain crée la surprise en s'essayant au baseball au sein des Birmingham Barons, club d'une ligue mineure affiliée aux prestigieux White Sox de Chicago. L'échec est patent. 17 mois plus tard, Jordan se ravise: il revient au basket et retrouve son équipe fétiche, les Chicago Bulls.

John Surtees - De deux à quatre roues

Champion du monde de moto à sept reprises (de 1956 à 1960), quatre fois en 500 cm3 et trois fois en 350 cm3, le Britannique a été couronné en Formule 1 au volant d'une Ferrari en 1963. De quoi lui valoir d'être promu commandeur de l'Ordre britannique à l'âge de 81 ans.

Jeffrey Wilson - Du rugby au cricket

Jeffrey Wilson, ailier et arrière des All Blacks, a quitté le rugby international avec 44 essais marqués sous le célèbre maillot noir en 60 sélections, pour revenir vers ses premières amours du cricket. International en cricket dès l'âge de 19 ans, avec les "Black Caps" néo-zélandais, "Goldie", ainsi surnommé pour ses boucles blondes et sa réussite sportive, avait ensuite lâché la batte pour le ballon ovale, pendant huit ans, jusqu'en 2001. Cette longue parenthèse ne l'a pas empêché de redevenir ensuite international en cricket, en 2005.

Lolo Jones - De l'athlétisme au bobsleigh

Lolo Jones : double championne du monde du 60 m haies (2008, 2010), l'Américaine a mené de pair sa carrière sur les haies et les compétitions de bob à 2 à partir de 2012. Pousseuse de l'équipe 3 des Etats-Unis, elle a pris la 11e place des JO de Sotchi en 2014.

Eric Heiden - De la glace à la route

Quintuple champion olympique de patinage de vitesse à 21 ans, à Lake Placid, aux Etats-Unis, l'Américain Eric Heiden s'est ensuite tourné vers le cyclisme, qui lui permettra même de participer au Tour de France 1986, après avoir raflé le titre de champion des Etats-Unis l'année précédente. Mais sa première et unique Grande Boucle s'achève dans une ambulance, après une chute. Il reprend alors ses études de médecine et exerce aujourd'hui comme chirurgien orthopédiste à Sacramento (Californie).

Eddie Eagan - De l'été à l'hiver

Edward Eagan a réussi un exploit unique : l'Américain est le seul à avoir été champion olympique aux Jeux d'été, en boxe, et d'hiver, en bobsleigh. Champion olympique des mi-lourds aux JO d'Anvers, en 1920, il se tourne vers le bobsleigh en 1932. Alors qu'il ne pratique la discipline que depuis quelques semaines, il remporte la médaille d'or du bob à 4, la même année à Lake Placid. A son décès, en 1967, il a été enterré avec ses deux médailles d'or.

Christa Luding-Rothenburger - De la glace au parquet

La championne est-allemande Christa Luding-Rothenburger a été la première femme à décrocher des médailles aux Jeux d'été et aux Jeux d'hiver, et la seule à le faire la même année. Championne olympique du 500 m en patinage de vitesse en 1984, elle récidive, sur 1000 m cette fois, aux JO de Calgary de 1988, avant de décrocher la médaille d'argent de la vitesse en cyclisme aux JO de Séoul quelques mois plus tard.



mercredi 21 septembre 2016
09:00 - [Happy Birthday] Artis Gilmore, le plus grand des plus grands - BASKETRETRO.COM


dimanche 18 septembre 2016
15:35 - Basket - NBA : Quand la révélation des Knicks s'enflamme pour Joakim Noah ! - LE10SPORT.COM
Alors que Joakim Noah a rejoint les New York Knicks, Kristaps Porzingis est élogieux à l?égard de son nouveau coéquipier. Après neuf saisons sous le maillot de Chicago, Joakim Noah a officiellement?

05:48 - Le calendrier de pré-saison des Bucks : on démarre avec les Bulls, histoire de saigner le derby - TRASHTALK.FR


samedi 17 septembre 2016
08:06 - Le calendrier de pré-saison des Bulls : Wade et LeBron, en rencard le 14 octobre au United Center - TRASHTALK.FR


vendredi 16 septembre 2016
18:12 - Le match rétro de la semaine : Le Mans ? Villeurbanne, 1996 - BASKETRETRO.COM


07:39 - Les Bulls de 96, devant les Lakers de 2000 et les Pistons de 90 : pour John Salley, c'est obligatoire - TRASHTALK.FR


jeudi 15 septembre 2016
16:37 - Playoffs Revival : Bulls et Celtics nous offrent un premier tour dantesque en 2009 - TRASHTALK.FR


14:00 - [Record] Ben Gordon fait tomber la pluie à Denver en 2012 - BASKETRETRO.COM


mercredi 14 septembre 2016
14:00 - [Collector] Le Top Ten Retro de la semaine ? Spécial Anfernee Hardaway 1994-1995 - BASKETRETRO.COM


mardi 13 septembre 2016
16:35 - Basket - Insolite : La surprenante relation entre LeBron James et Dwayne Wade ! - LE10SPORT.COM
LeBron James et Dwayne Wayde sont deux très bons amis, à tels point que la star de Cleveland connaitrait mieux l'arrière des Chicago Bulls que sa propre femme ! Leur relation date depuis 2003,?

14:00 - De l'anonymat à la médiatisation, retour sur le début de carrière de Ramon Sessions - BASKETRETRO.COM


samedi 10 septembre 2016
23:35 - Basket - NBA : Les explications de Chicago sur les départs de Noah et Rose - LE10SPORT.COM
Jerry Reinsdorf, propriétaire de la franchise NBA des Chicago Bulls, a regretté le départ de Joakim Noah et de Derrick Rose vers les New York Knicks. Les New York Knicks ont envie d'en finir avec les?

jeudi 08 septembre 2016
08:33 - Wade parti à Chicago, Justise Winslow veut récupérer le tablier pour se goinfrer en attaque - TRASHTALK.FR


mardi 06 septembre 2016
08:00 - Dwyane Wade veut faire changer le vent de direction à Chicago - INSIDEBASKET.COM


lundi 05 septembre 2016
21:35 - Basket - NBA : Yannick Noah commente l'arrivée de Joakim Noah à New York ! - LE10SPORT.COM
Joakim Noah défendra désormais les couleurs des Knicks de New York. Yannick Noah a d'ailleurs commenté le choix de son fils. Alors que Joakim Noah a passé jusque là toute sa carrière à Chicago, le?

dimanche 04 septembre 2016
08:32 - L'objectif de Dwyane Wade à Chicago « va plus loin que le basket » : on a vu le JT, on ne peut qu'acquiescer' - TRASHTALK.FR


samedi 03 septembre 2016
12:35 - Basket - NBA : Joakim Noah évoque sa nouvelle franchise ! - LE10SPORT.COM
Drafté par les Bulls de Chicago en 2007, Joakim Noah (31 ans) a rejoint les Knicks de New-York cet été. Le joueur est revenu sur sa nouvelle aventure. Changement de décor pour Joakim Noah. Le?

vendredi 02 septembre 2016
19:25 - Traître ou héros ? La polémique Kaepernick agite les Etats-Unis - FRANCE24.COM

En poursuivant son boycottage de l'hymne des Etats-Unis pour protester contre le racisme policier, le joueur de football américain Colin Kaepernick continuait vendredi d'alimenter une polémique nationale, étant vu comme un héros ou un traître.

Jeudi soir, dans la ville californienne de San Diego, le quarterback des San Francisco 49ers a de nouveau refusé de se lever alors que tout le stade des "Chargers" entonnait "Star-Spangled Banner" (La Bannière étoilée).

Contrairement à la semaine précédente, Colin Kaepernick n'est pas resté assis sur son banc mais a posé un genou à terre. Un autre membre de son équipe, Eric Reid, l'a imité en solidarité. Le reste des joueurs ont eux chanté la main sur le coeur et le regard braqué vers le drapeau, comme la tradition l'exige.

San Diego est le port d'attache de l'immense flotte du Pacifique et les habitants directement liés à l'US Navy s'y comptent par centaines de milliers.

C'est d'ailleurs un marin en uniforme blanc qui a dirigé le chant, connu de tous les Américains, célébrant "la terre de la Liberté et la patrie des courageux". La soirée sportive incluait de surcroît le 28e "Salute to the Military", un hommage annuel aux engagés et retraités des forces armées.

Autant dire que la posture de défiance de Colin Kaepernick, un métis de 28 ans qui a été adopté et élevé par un couple de Blancs, n'a laissé personne indifférent. Jeudi soir, il a été conspué à chacun de ses touchers de ballon par une bonne partie des spectateurs. Pourtant, s'est-il défendu, son attitude ne voulait pas offenser les militaires, bien au contraire.

- L'immoral dans les chaussettes -

Il s'agit du troisième match en moins de deux semaines où Kaepernick choisit de contester le symbole d'un pays où, dit-il, l'impunité continue à profiter à des policiers coupables d'homicides contre des Noirs non armés.

Chaque geste du meneur de jeu au maillot siglé du chiffre 7 est désormais scruté à la loupe. Jusqu'à ses chaussettes à l'entraînement, où des regards bien affûtés ont repéré des images de porcs en uniforme policier.

Dans un communiqué sur Instagram, Kaepernick s'est expliqué sur ses chaussettes: "Les policiers sans scrupules qui se voient confier des postes dans des services de police mettent en danger non seulement la population mais aussi les policiers ayant de bonnes intentions, car ils créent une atmosphère de tension et de défiance".

La controverse a pris une ampleur nationale, divisant grossièrement les Etats-Unis en trois groupes:

- Il y a d'abord ceux qui saluent le "courage" de Colin Kaepernick, estimant que le joueur fait bien d'utiliser sa notoriété pour dénoncer un problème réel. Oui, le racisme existe bien chez de trop nombreux policiers en Amérique, disent-ils, et la communauté noire est victime de harcèlements quotidiens, voire d'abus manifestes comme l'ont illustré de récentes bavures choquantes dans le Minnesota, en Louisiane ou à Chicago.

- Américains divisés -

- Il y a ensuite ceux qui, sans approuver son opinion, lui reconnaissent le droit de l'exprimer au nom du sacro-saint Premier amendement de la Constitution. La Maison Blanche s'est ainsi clairement démarquée du sportif, sans demander qu'il cesse sa contestation.

- Il y a enfin ceux qui considèrent que les outrages à l'hymne ou au drapeau américains sont intolérables. Ceux-là exigent la suspension du joueur, voire son renvoi de la ligue de football américain. Le candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, a lui conseillé au joueur de "chercher un pays mieux adapté".

Le joueur aux bras tatoués est en tout cas parvenu à rassembler des soutiens très divers et jusqu'à des anciens combattants ! Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA, Kareem Abdul-Jabbar a confié son "admiration" pour le joueur.

Un autre champion de football américain, Jeremy Lane, est lui resté sur son banc jeudi soir au moment de l'hymne précédant le match entre son équipe des "Seattle Seahawks" et celle des "Oakland Raiders".



jeudi 01 septembre 2016
13:03 - [A lire] « Jordan, la loi du plus fort », une saison dans l'intimité des Bulls - BASKETRETRO.COM


mardi 30 août 2016
06:04 - Jason Thompson jouera en Chine : passer des Warriors de 2016 aux Flaming Bulls de 2017, VDM - TRASHTALK.FR


lundi 29 août 2016
21:56 - Dwyane Wade de retour à Chicago : un déménagement qui laissera des traces - TRASHTALK.FR


samedi 27 août 2016
08:18 - Basket - NBA - La cousine de Dwyane Wade tuée en plein Chicago - SPORT24


03:16 - Dwyane Wade perd une cousine, tuée dans une fusillade - RMCSPORT.BFMTV.COM


vendredi 26 août 2016
04:16 - Stephen Jackson veut jouer aux Knicks, Bulls ou Pelicans : on sait qu'il vient pas pour gratter une bague - TRASHTALK.FR


mercredi 24 août 2016
19:32 - Macari Brooks : « Je suis impatient de jouer en Italie » - BASKET-BALLWORLD.FR


mercredi 17 août 2016
14:39 - [Mix] The Dream Team III ? Clutch23 - BASKETRETRO.COM


lundi 15 août 2016
12:00 - Bilan 2015-2016 : Chicago Bulls - INSIDEBASKET.COM





























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr