Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
mercredi 18 janvier 2017
08:45 - Les Nuggets dans le Top 8 de la Conférence Ouest : coucou Portland, vous avez de la concurrence - TRASHTALK.CO


mardi 17 janvier 2017
05:53 - Nikola Jokic fait la totale à Orlando : 30 points pour un nouveau record personnel, l'amour du basket - TRASHTALK.CO


lundi 16 janvier 2017
15:34 - Kuzminskas bat son record de points - BASKET-BALL.COM
Résumé de la nuit du 12 janvier Indiana – Denver : 112-140 Mais où était la défense des Pacers ? L'accélération des Nuggets s'est faite dans le deuxième et le troisième quart-temps. Faried (15pts, 9rbs) et Jukovic (22pts, 10rbs) ont fait le plus gros du boulot. Gallinari fait un magnifique 4/6 à 3pts et termine [...]

vendredi 13 janvier 2017
11:25 - Vidéo - NBA - Les joueurs s'essaient au quiz des villes d'Europe - LIVEBASKET.FR
Présents à Londres pour un match de saison régulière, plusieurs joueurs des Pacers et des Nuggets ont relevé le challenge de prononcer plusieurs villes européennes. Attention aux oreilles...

01:47 - Les notes de Pacers ? Nuggets : Paul George fait un match de quiche, pas Nikola Jokic - TRASHTALK.CO


01:00 - Pronostic NBA: Denver Nuggets vs Indiana Pacers - DDPRONOSTICS.COM


jeudi 12 janvier 2017
23:18 - Denver défonce les Pacers dans le cadre des Global Games : 140 à 112, c'est la branlée qui fût globale - TRASHTALK.CO


10:41 - Vidéo - Denver - Malone: "Nous devons relever le défi" contre les Pacers - LIVEBASKET.FR
Les Nuggets reçoivent les Pacers d'Indiana à l'O2 Arena de Londres ce jeudi dans le cadre des NBA Global Games London 2017. Une rencontre capitale pour l'entraîneur de Denver Michael Malone.

mercredi 11 janvier 2017
22:21 - Vidéo - Pacers - Séraphin : "J'ai su attendre ma chance" - LIVEBASKET.FR
Avant son match NBA délocalisé à Londres jeudi contre les Denver Nuggets, Kevin Séraphin qui a rejoint Indiana cette saison, évoque sa montée en puissance au sein des Pacers et son entente avec une autre recrue, Al Jefferson.

lundi 09 janvier 2017
12:19 - NBA: pour Orlando et Fournier, l'objectif play-offs en danger - FRANCE24.COM

Même si ses statistiques personnelles s'envolent, Evan Fournier, l'arrière français d'Orlando, cache difficilement sa frustration: le Magic est coincé à la 12e place de la conférence Est et s'éloigne petit à petit des play-offs.

Contre les Lakers dimanche au Staples Center, Fournier et ses coéquipiers ont livré en quarante-huit minutes un condensé de leur saison: ils ont compromis leurs chances dès le premier quart-temps en encaissant 40 points, avant de revenir dans le match, pour finalement s'incliner nettement 112 à 95.

"En ce moment, ce n'est pas la joie. Ce qui nous manque, c'est de la constance pendant quatre périodes et cela se répète match après match", analyse Fournier qui a fini la rencontre avec 19 points.

"C'est clairement très frustrant. On est capable de gagner à San Antonio et de perdre chez nous face à Phoenix", regrette-t-il, comme cela a été le cas en l'espace de quelques jours en novembre dernier, contre un candidat au titre, puis l'une des plus mauvaises équipes de la conférence Ouest.

Résultat, Orlando n'affiche à son bilan que 16 victoires en 39 matches et fait partie des déceptions de la saison 2016-17.

- La mayonnaise ne prend pas -

La franchise floridienne avait pourtant frappé fort en recrutant cet été au poste d'entraîneur Frank Vogel qui avait conduit Indiana en finale de conférence en 2012-13 et 2013-14, et en musclant son effectif avec Serge Ibaka, D.J. Augustin ou Bismack Biyumbo.

"Il y avait beaucoup d'espérance en début d'année avec un coach très réputé et de bons vétérans, mais la mayonnaise a un peu de mal à prendre", admet Fournier qui a de son côté signé un nouveau contrat de cinq ans d'une valeur de 85 millions de dollars avec le Magic.

"Ce n'est jamais évident de recommencer à zéro avec sept nouveaux joueurs et un nouveau système, mais on devrait faire quand même faire mieux que cela", insiste l'arrière, passé par Nanterre et Poitiers.

"Les play-offs, ce n'est pas encore compromis, mais on s'en éloigne. On sait que dans la conférence Est, cela jouera autour des 50%, on est à sept victoires derrière, cela commence à faire beaucoup", constate-t-il.

A 24 ans, Fournier réalise pourtant sa meilleure saison depuis son arrivée en NBA à Denver en 2012.

- 'More Champagne' -

Il est le meilleur marqueur de son équipe avec une moyenne de 17,5 points par match, en nette progression par rapport à la saison dernière (15,4 pts) où il était le Français de NBA le plus prolifique.

Mais il veut plus, d'autant que son rendement a été affecté par une blessure au pied droit (talonnade) qui l'a privé de cinq matches entre fin décembre et début janvier.

"Depuis que je suis en NBA, je continue de progresser, c'est le fruit de mon travail, mais j'attends plus. Quand tu es joueur, tu veux gagner des titres, je suis concient qu'on ne sera pas champion NBA cette année, mais j'ai envie de connaître les play-offs avec le Magic", rappelle-t-il.

Six mois après son inattendue non-sélection pour les JO-2016, Fournier pense à l'équipe de France et à l'Euro-2017 (31 août-17 sept), sans vraiment y penser.

"Que je sache, je n'ai pas pris ma retraite internationale", sourit l'arrière aux 40 sélections.

"Mais c'est difficile de passer à autre chose", admet-il à propos de son éviction pour Rio.

"Mais là pour le moment, je ne pense pas à l'Euro, j'ai d'autres choses à gérer, je suis concentré sur ma saison en NBA. C'était déjà comme cela l'année dernière pour les Jeux: quand je suis dans un truc, je donne tout", rappelle celui dont le surnom en NBA est "More Champagne".



dimanche 08 janvier 2017
12:06 - Westbrook guide son équipe, Gobert décisif - LAVOIXDUNORD.FR
La star d?Oklahoma City Russell Westbrook continue de marcher sur les traces du légendaire Oscar Robertson. Après avoir conduit son équipe à la victoire face à Denver (121-106) avec 32 points, 17 rebonds et onze passes décisives en 35 minutes de jeu, il peut viser plus haut et marquer l?histoire de la NBA. Avec son 17e triple-double (trois catégories de statistiques à dix unités et plus), le me...

08:51 - Westbrook : 17e triple double et le record toujours dans un coin de la tête - EUROSPORT.FR
NBA - Russell Westbrook continue de marcher sur les traces du légendaire Oscar Robertson : le meneur de jeu d'OKC a enregistré son 17e triple double de la saison face à Denver (121-106) : 32 points, 17 rebonds et 11 passes décisives en 35 minutes. Le record des 41 "triple doubles" en un exercice est toujours dans ses cordes.

08:39 - NBA: Westbrook et Butler font encore leur show - FRANCE24.COM

La star d'Oklahoma City Russell Westbrook continue de marcher sur les traces du légendaire Oscar Robertson, tandis que l'ailier de Chicago Jimmy Butler a assommé Toronto avec ses 42 points, samedi.

Avec son 17e "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de la saison, Westbrook a un peu plus conforté son statut de favori pour le titre de meilleur joueur de la saison (MVP).

Après avoir conduit son équipe à la victoire face à Denver (121-106) avec 32 points, 17 rebonds et onze passes décisives en 35 minutes de jeu, il peut viser plus haut et marquer l'histoire de la NBA.

Le N.0 d'OKC est sur les bases, avec encore 44 matches de saison régulière à disputer, du record de Robertson qui avait bouclé la saison 1961-62 avec 41 "triple doubles".

Mais Westbrook, plutôt que de s'attarder sur ses prouesses statistiques ou sur le 54e "triple" de sa carrière, a fait part de son soulagement après cette première victoire en quatre matches de son équipe, 7e de la conférence Ouest (22 v-16 d): "Les choses sont de retour à la normale", a-t-il insisté.

- Wade admire Butler -

Mais le meilleur marqueur de la soirée a une nouvelle fois été Butler qui, cinq jours après ses 52 points, a cette fois marqué 42 points pour battre Toronto 123 à 118 en prolongation.

Grâce à leur ailier, libéré depuis le départ à New York cet été de Derrick Rose, les Bulls sont revenus de loin: ils ont compté jusqu'à 19 points de retard et Butler a arraché la prolongation à 17 secondes de la sirène avec un panier à trois points.

"Tout le monde sait ce dont il est capable, il a cette supériorité", a admiré son coéquipier Dwyane Wade, ancien lieutenant de LeBron James à Miami.

Avec cette troisième victoire de suite, la 19e de la saison, Chicago poursuit sa remontée au classement de la conférence Est (8e), tandis que Toronto, emmené par DeMar DeRozan (36 pts), reste 2e (24 v-12 d).

La franchise canadienne se retrouve sous le menace de Boston (3e, 23 v-14 d) et d'Atlanta (4e, 21 v-16 d).

Les Celtics sont venus à bout de La Nouvelle-Orléans 117 à 108 grâce aux 38 points de son meneur Isaiah Thomas qui a remporté son duel face à Anthony Davis (26 pts).

- Record pour Gobert -

Atlanta a enchaîné une sixième victoire de suite en s'imposant à Dallas (97-82) sous l'impulsion de Dwight Howard (15 pts, 20 rbds).

Les affaires des New York Knicks ne s'améliorent pas: avec leur défense poreuse, ils ont sombré à Indianapolis face aux Pacers 123 à 109 et ont enregistré leur septième défaite en huit matches, ce qui les éloigne des play-offs (10e, 17 v-20 d).

Joakim Noah a fini la rencontre avec quatre points et six rebonds.

Le duel entre Nicolas Batum et Tony Parker n'a pas eu lieu, en raison du forfait de Batum, touché à un genou. Ses Hornets n'ont pas pesé lourd à San Antonio, dauphin de Golden State (2e, 30 v-7 d), qui s'est imposé 102 à 85.

Parker, très en vue depuis deux semaines, s'est contenté de deux points (1 sur 8 au tir), de quatre rebonds et de deux passes décisives.

Rudy Gobert a lui aussi terminé la soirée avec une victoire, à l'arrachée face à Minnesota (94-92).

Avec ses 12 points et 13 rebonds, le pivot d'Utah, auteur du panier de la victoire, s'est offert son 26e "double double" de sa carrière, nouveau record personnel sur une saison.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés samedi:

Dallas - Atlanta 82 - 97

San Antonio - Charlotte 102 - 85

Boston - La Nouvelle-Orleans 117 - 108

Chicago - Toronto 123 - 118 a.p.

Oklahoma City - Denver 121 - 106

Minnesota - Utah 92 - 94

Indiana - New York 123 - 109

Portland - Detroit Reporté à dimanche



05:37 - Russell Westbrook claque son 17ème triple-double sur Denver : le code du jour est 32-17-11 ! - TRASHTALK.CO


vendredi 06 janvier 2017
16:35 - Basket - NBA : Tony Parker encense un coéquipier ! - LE10SPORT.COM
Suite à la victoire des Spurs face à Denver (127-99), Tony Parker a encensé son coéquipier LaMarcus Aldridge qui a fortement contribué au succès de son équipe. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les?

11:23 - Tony Parker retrouve la pleine forme - SPORT.FR
Le Français a inscrit 21 points et délivré 9 passes en 24 minutes lors de la victoire de San Antonio face à Denver (99-127), la nuit dernière en NBA.

09:39 - NBA: Westbrook flambe pour rien, Parker frôle la perfection - FRANCE24.COM

Russell Westbrook a frôlé les 50 points contre Houston, mais Oklahoma City s'est incliné face aux Rockets de James Harden (118-116) jeudi, tandis que Tony Parker a fait encore forte impression à Denver (127-99).

L'explosif duel entre Westbrook et James Harden, qui convoitent tous les deux le titre de meilleur joueur de la saison (MVP), a tenu ses promesses.

Si Westbrook, meilleur marqueur du Championnat 2016-17, a inscrit 49 points et s'est offert de meilleures statistiques que son grand rival, Harden (26 pts) peut viser haut avec les Rockets.

Son équipe n'a rien à envier depuis deux mois aux grands favoris pour le titre 2017 que sont Cleveland, le champion sortant, Golden State et San Antonio.

Les Rockets ont en effet remporté 17 de leurs 19 derniers matches et pointent avec 28 victoires en 37 matches à la 3e place de la conférence Ouest, sur les talons de San Antonio (29 v-7 d).

"L'entente dans l'équipe est exceptionnelle, on se bat l'un pour l'autre, on donne tout ce qu'on a à chaque match", s'est félicité celui qui est surnommé "The Beard" (la barbe).

Contre OKC, Houston semblait se diriger vers une victoire facile avec 18 points d'avance dans le 3e quart-temps (85-67). Mais l'inévitable Westbrook a relancé le match et ramené petit à petit son équipe à la hauteur des Rockets. Grâce à son huitième tir primé de la soirée, le Thunder ne comptait plus qu'un point de retard (114-113) à moins de deux minutes de la fin du temps réglementaire.

- Gobert brille mais perd -

"Il n'abdique jamais, il a réussi des paniers énormes, il est impressionnant", a admiré Harden, dont le passage entre 2009 et 2012 à Oklahoma City, aux côtés de Westbrook et de Kevin Durant, n'avait pas fait les étincelles attendues.

Le Thunder est même passé brièvement en tête (116-114), mais la défense agressive des Rockets et deux lancers francs du Brésilien Nene ont scellé la victoire de Houston.

De son côté, San Antonio n'a laissé aucune chance à Denver: LaMarcus Aldrige a marqué 28 points, mais il s'est fait voler la vedette par Parker qui a inscrit 21 points en 24 minutes avec un impressionnant 10 sur 11 au tir.

Le meneur français qui tourne à un moyenne de 19,2 points sur les cinq derniers matches, a également distillé neuf passes décisives, son record personnel de la saison.

Autre Français en forme, le pivot d'Utah Rudy Gobert: malgré ses 15 points, 16 rebonds et trois contres, le Jazz s'est incliné 101 à 93 à Toronto, mais a conservé sa 5e place dans la conférence Ouest (22 v-15 d).

Nicolas Batum a été limité à neuf points (1 sur 8 au tir) contre Détroit et Charlotte s'est incliné 115-114. Les Hornets restent 5e de la conférence Est (20 v-17 d).

Atlanta poursuit sa remontée après sa victoire à La Nouvelle-Orléans (99-94), le cinquième succès de suite qui a propulsé les Hawks à la 4e place de la conférence Est (20 v-16 d).

Mais les Hawks ont accepté de céder Kyle Korver, l'un des meilleurs marqueurs de paniers à trois points du Championnat, au champion en titre Cleveland qui cherchait à compenser la longue absence sur blessure de J.R. Smith.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés jeudi:

Dallas - Phoenix 95 - 102

Toronto - Utah 101 - 93

Detroit - Charlotte 115 - 114

Denver - San Antonio 99 - 127

La Nouvelle-Orleans - Atlanta 94 - 99

Houston - Oklahoma City 118 - 116

Indiana - Brooklyn 121 - 109

Portland - Lakers 118 - 109



08:13 - Basket - NBA - James Harden crucifie Oklahoma, San Antonio corrige Denver - SPORT24
Malgré un gros match de Russell Westbrook, c'est Houston et James Harden qui sont sortis vainqueur, de peu, de leur choc face à Oklahoma (118-116)....

mercredi 04 janvier 2017
15:00 - Basket - NBA - Les Nuggets «ont la pire défense de NBA» - SPORT24


10:19 - NBA: San Antonio renoue avec la victoire et corrige Toronto 110-82 - FRANCE24.COM

Les Spurs de San Antonio ont renoué avec la victoire sur leur parquet et dominé Toronto 110-82 mardi, infligeant aux Raptors leur pire défaite de la saison.

Kawhi Leonard a marqué 25 points et LaMarcus Aldridge a ajouté 23 points (8 rebonds, 6 passes) et Tony Parker 15 (8 passes). Pour les Raptors seul DeRozan s'est montré à la hauteur en marquant 26 points.

Avec le résultat de la soirée San Antonio a conforté sa place de deuxième de la conférence ouest devant Houston alors que dans la conférence est Toronto conserve sa deuxième place à distance raisonnable du 3e Boston.

Boston qui a mis un terme à la série de quatre victoires d'affilée d'Utah (115-104). Thomas a établi un record personnel de 15 passes décisives, et terminé meilleur marqueur du match avec 29 points.

Dans les autres matches de la soirée, Philadelphie, a décroché sa deuxième victoire consécutive en battant Minnesota 93-91.

Les Phoenix Suns ont battu Miami pour la première fois depuis le 3 novembre 2009, leur victoire de 99-90 marquant une sixième défaite consécutive pour le Heat.

Julius Randle a décroché le troisième triple double de sa carrière pour aider les Lakers à mettre fin à une série de trois défaites consécutives avec une victoire 116-102 sur les Grizzlies de Memphis à Los Angeles. Randle a marqué 19 points, (14 rebonds, 11 passes)

A Detroit, Paul George a marqué 32 points et les Indiana Pacers ont battu Les Pistons 121-116.

Et à Denver le centre DeMarcus Cousins des Sacramento Kings a marqué 31 points (6 rebonds et 6 passes pour la victoire sur les Nuggets 120-113.

Enfin Dallas a battu Washington 113 à 105.

Résultats des matches du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) disputés mardi:

LA Lakers - Memphis 116 - 102

Dallas - Washington 113 - 105

San Antonio - Toronto 110 - 82

Boston - Utah 115 - 104

Detroit - Indiana 116 - 121

Denver - Sacramento 113 - 120

Phoenix - Miami 99 - 90

Philadelphie - Minnesota 93 - 91



mardi 03 janvier 2017
10:39 - NBA: Butler brille de mille feux avec les Bulls, James sauve les Cavaliers - FRANCE24.COM

Les performances stratosphériques se poursuivent en NBA: l'arrière-ailier des Chicago Bulls Jimmy Butler a inscrit lundi soir 52 points, en écho aux 52 d'Isaiah Thomas ou aux 53 points de James Harden ces trois derniers jours.

En tête de la conférence Est, Cleveland s'est sorti du piège des Pélicans, en s'imposant 90 à 82 sur son parquet de la Quick Loans Arena contre la Nouvelle-Orléans grâce à un LeBron James très solide.

A Chicago, c'était "Butler time" lors de la victoire de son équipe contre Charlotte (118-111). Pour la troisième fois cette saison, le joueur des Bulls a passé la barre des 40 points, échouant même à 1 point de son record en carrière, établi le 14 janvier 2016 contre les 76ers de Philadelphie (53 points). A croire que les changements d'année le transcendent!

Outre 21 lancers-francs réussis sur 22 et 17 points lors du seul dernier quart-temps, Butler a également capté 12 rebonds et délivré 6 passes décisives. Tout simplement magique, même si deux jours plus tôt, James Harden avait sorti un hallucinant 53 points, 17 passes décisives et 16 rebonds avec ses Rockets de Houston.

Butler a littéralement mis le feu au United Center, les fans se mettant même à crier "MVP! MVP!". Mais pour le titre du meilleur joueur de la saison régulière, la concurrence s'annonce très forte, entre LeBron James, James Harden, ou encore Russell Westbrook, meilleur marqueur de NBA (31,3 points de moyenne) qui a jusqu'à présent signé cette saison 16 "triple-double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus).

"Je n'ai fait que jouer au basket. J'avais juste le +groove+", a modestement commenté Butler après son immense performance.

Son entraîneur était bien plus dithyrambique: "C'est un euphémisme de dire que Jimmy a été phénoménal ce soir", a ainsi salué le coach des Bulls, Fred Hoiberg.

Porté par Butler cette saison, Chicago totalise désormais 17 victoires pour 18 défaites et occupe la 8e place de la conférence Est, toujours dominée par les Cavaliers de Cleveland, tenant du titre (26 victoires, 7 défaites).

Les Cavs, justement, touchés par les blessures et bien peu efficaces au tir (37,8%, un de leurs pires matches cette saison), s'en sont remis à leur vedette LeBron James, 26 points, 7 rebonds et 6 passes décisives au compteur.

A l'Ouest, les Golden State Warriors ont également été accrochés par les Nuggets de Denver, mais ont pu compter sur un bon Draymond Green, auteur d'un triple-double (15 pts, 13 pd et 10 rbds). Klay Thompson (25 pts), Stephen Curry (22 pts) et Kevin Durant (21 pts), les autres membres du quatuor de rêve, étaient également en verve.

Les Warriors sont les premiers cette saison à atteindre les 30 victoires (pour 5 défaites).

. La nuit des Français:

Rudy Gobert confirme match après match toute l'étendue de son talent. Le pivot a signé un nouveau "double-double", lors de la victoire de Utah Jazz à Brooklyn (101-89), avec notamment 16 rebonds, le meilleur de la rencontre dans ce domaine, et 15 points en 37 minutes. Sa franchise de Salt Lake City s'installe à la 4e place de la conférence Ouest (22 victoires, 13 défaites).

A Orlando, Nicolas Batum n'a rien pu faire contre les Bulls de Butler, malgré les 19 points de l'ailier des Hornets. Joakim Noah (8 pts, 10 rbds, 2 pd) et les Knicks se sont inclinés à domicile contre Orlando (115-108) et se retrouvent à une inconfortables 10e place de la conférence Est (16v.-18d.).



samedi 31 décembre 2016
11:39 - NBA: Isaiah Thomas fait son show - FRANCE24.COM

Du haut de ses 175 cm, le meneur de Boston Isaiah Thomas est entré de façon spectaculaire dans la prestigieuse histoire des Celtics en assommant Miami (117-114) avec 52 points, vendredi.

A 27 ans, Thomas a rejoint le légendaire Larry Bird, le dernier joueur de la franchise la plus titrée de l'histoire de la NBA à avoir marqué plus de 50 points en saison régulière.

Trente-et-un ans après Bird, Thomas a réussi un festival avec neuf paniers à trois points et une quatrième période folle où il a marqué 29 points, du jamais-vu pour un joueur portant le célébre maillot vert des Celtics

"Lors du quatrième quart-temps, j'avais l'impression que j'étais seul sur le terrain et que j'étais à l'entraînement, tous mes tirs rentraient, c'était vraiment spécial", a expliqué celui qui est surnommé "Little Big Man".

"C'est vraiment remarquable ce qu'il a accompli, je ne sais pas quoi dire d'autre, c'est juste un match remarquable de sa part, on était en difficultés et il nous a conduit à la victoire", a admiré son entraîneur Brad Stevens.

Battu de justesse la veille par le champion en titre Cleveland (124-118), Boston a décroché sa vingtième victoire de la saison et consolidé sa 3e place au classement de la conférence Est.

- Harden écoeure les Clippers -

James Harden aussi est en verve. La star de Houston a écoeuré les Clippers (140-116) avec son septième "triple double" de la saison (30 points, 13 rebonds et 10 passes décisives).

Ses Rockets sont désormais installés à la 3e place de la conférence Ouest (25 v-9 d), derrière Golden State (29 v-5 d) et San Antonio (27 v-6 d), et ont pris un net ascendant sur les Clippers, qui, privés de Blake Griffin, blessé à un genou, et de Chis Paul, ménagé, ont concédé leur sixième défaite de suite (4e, 22 v-13 d).

"Depuis que je suis à Houston, c'est sans conteste notre meilleure équipe, il y a une grande solidarité et beaucoup de plaisir à jouer ensemble", a insisté "The Beard".

Les deux cadors de la conférence Ouest, Golden State et San Antonio, se sont imposés à domicile, respectivement face à Dallas (108-99) et à Portland (110-94).

Les Warriors ont nettement dominé les Mavericks grâce à l'inévitable "Big Three", Klay Thompson (29 pts), Kevin Durant (19 pts, 11 rbds, 10 passes, son premier "triple double" sous le maillot de Golden State) et Stephen Curry (14 pts), opposé à son frère cadet Seth.

La victoire de San Antonio a été plus laborieuse, puisque Portland, pourtant privé de Damian Lillard, a mené jusqu'en 3e période, avant que Jonathon Simmons (19 pts), Danny Green (18 pts) et Tony Parker (18 pts) ne fassent la différence en l'absence de Kawhi Leonard, malade.

- Chicago en difficultés -

"On se met trop souvent dans des situations compliquées cette saison, en étant menés de dix-douze points. Je n'arrive pas à expliquer pourquoi, mais il faut y remédier", a regretté le meneur français des Spurs.

Les New York Knicks ont fait les frais du réveil de La Nouvelle Orléans qui, après un début de saison catastrophique, a enchaîné une quatrième victoire de suite (104-92) grâce aux 23 points et 18 rebonds d'Anthony Davis.

Les Knicks continuent de reculer au classement de la conférence Est (7e, 16 v-16 d) avec cette troisième défaite de suite, la sixième lors de leurs huit dernières sorties.

A l'image de son équipe, Joakim Noah alterne le bon et le moins bon: il n'a pas marqué mais a capté six rebonds et réussi deux contres en 16 minutes.

Autre équipe de renom en difficultés, les Chicago Bulls (8e, 16 v-17 d). Ils ont subi la loi d'Indiana (111-101) et de Paul George (32 pts) et relancé les discussions sur l'avenir de leur entraîneur Fred Hoiberg.

Enfin, Philadelphie a décroché une rare victoire à l'extérieur, à Denver (124-122) grâce aux 23 points du Camerounais Joël Embiid.

Résultats après les matchs disputés vendredi:

Atlanta - Detroit 105 - 98

Golden State - Dallas 108 - 99

San Antonio - Portland 110 - 94

Boston - Miami 117 - 114

Denver - Philadelphie 122 - 124

La Nouvelle-Orleans - New York 104 - 92

Houston - LA Clippers 140 - 116

Minnesota - Milwaukee 116 - 99

Washington - Brooklyn 118 - 95

Indiana - Chicago 111 - 101



07:54 - Les Sixers terminent bien l'année : victoire à Denver, avec un Embiid clutch aux lancers - TRASHTALK.CO


05:57 - Andrew Wiggins s'est énervé : 31 points sur les Bucks, du poster XXL pour le réveillon ! - TRASHTALK.CO


jeudi 29 décembre 2016
11:39 - Rétro 2016: Phelps médaille d'or des retraités de l'année - FRANCE24.COM

A Rio, Michael Phelps a refermé définitivement l'armoire à trophées sur une 23e médaille d'or olympique, un record stratosphérique. A 31 ans, le plus grand nageur de l'histoire est "le" retraité de l'année 2016.

Quelques autres superstars ont elles aussi pris le chemin de la retraite. "Da svidania" Yelena Isinbayeva, la tsarine de la perche aux 28 records du monde. "Farewell" Kobe Bryant, l'homme aux 81 points en un match. "Auf wiedersehen" Miroslav Klose, recordman des buts en Coupe du monde...

Sans oublier Nico Rosberg, la surprise du chef de décembre, qui annonce sa retraite cinq jours après être enfin devenu champion du monde de F1.

JANVIER

20. Football. Le défenseur Mario Yepes, 40 ans, ex-capitaine de la Colombie (102 sél.), annonce sa retraite. Il a joué au Deportivo Cali, à River Plate, à Nantes (2002-04), au PSG (2004-08), au Chievo Vérone (2008-10), à l'AC Milan (2011-13) et à San Lorenzo. Il a été quart de finaliste au Mondial-2014 contre le Brésil.

21. Tennis. Lleyton Hewitt, 34 ans, vainqueur de Wimbledon en 2002, de l'US Open en 2001 et des Masters 2001 et 2002, achève sa carrière par une défaite au 2e tour de l'Open d'Australie. Plus jeune N.1 mondial, à 20 ans, l'Australien, souvent blessé, a gagné 30 tournois ATP.

28. Patinage artistique. Florent Amodio, 25 ans, champion d'Europe en 2011, se retire sur une 4e place aux Championnats d'Europe. Il compte également une médaille d'argent (2013) et une médaille de bronze (2012) européennes.

29. Football. Le défenseur serbe Nemanja Vidic, ex-capitaine de Manchester United, met fin à sa carrière à 34 ans, après la résiliation de son contrat avec l'Inter Milan. Entre 2006 et 2014, Vidic a gagné avec MU la Ligue des champions en 2008, plus 5 Championnats d'Angleterre, 3 Coupes de la Ligue anglaise et 1 Mondial des clubs.

FEVRIER

25. Football. Robert Pires, 42 ans, annonce sa retraite. Il est le dernier des champions du monde 1998 à raccrocher, après plus d'un an sans jouer. Il a notamment évolué à Metz (1992-98), Marseille (1998-2000) et Arsenal (2000-06). Avec les "Gunners", il a remporté 2 championnats et 2 coupes d'Angleterre. Il a aussi joué à Villarreal (2006-10), Aston Villa (2010-11) et au Goa FC, en Inde (2014).

26. Athlétisme. Le double champion du monde du 3000 m steeple (2003 et 2005) et recordman du monde Saif Saaeed Shaheen, Kenyan naturalisé Qatari, arrête officiellement sa carrière à 33 ans. Sa dernière compétition, après une succession de blessures, remontait au 22 août 2010 à Berlin.

MARS

7. Football américain. Peyton Manning, l'emblématique quarterback de Denver, annonce sa retraite, à bientôt 40 ans, un mois après avoir remporté le Super Bowl. En 18 saisons, Manning a marqué l'histoire de la NFL : 2 fois vainqueur du Super Bowl, 5 trophées de meilleur joueur, et record du nombre de passes pour touchdown (539).

24. Rugby. Le demi de mêlée sud-africain Fourie du Preez (34 ans, 76 sél. entre 2004 et 2015) met un terme à sa carrière. Il était capitaine de l'Afrique du Sud demi-finaliste de la Coupe du monde 2015. Champion du monde avec les Springboks en 2007, Du Preez a joué aux Blue Bulls de Pretoria (2001-11) avant d'achever sa carrière au Japon.

AVRIL

8. Natation. Le Japonais Kosuke Kitajima, 33 ans, quadruple champion olympique (100 et 200 m brasse en 2004 et 2008), met un terme à sa carrière après avoir échoué à se qualifier pour ses cinquièmes JO à Rio.

13. Basket-ball. Kobe Bryant, l'arrière star des Lakers de Los Angeles, marque 60 points face à Utah pour son dernier match en NBA. A 37 ans, l'emblématique N.24 des Lakers aux 5 titres (2000, 2001, 2002, 2009, 2010), MVP 2008, troisième marqueur de la NBA (33.643 pts), est un des plus grands joueurs de l'histoire. Fidèle aux Lakers pendant toute sa carrière, il affiche un palmarès exceptionnel : 18 sélections au All Star Game, un record personnel de 81 points sur un match, 2 trophées de meilleur marqueur (2006 et 2007) et 2 médailles d'or aux JO (2008 et 2012).

25. Cyclisme. Michael Rogers, champion du monde du contre-la-montre en 2003, 2004 et 2005, raccroche son vélo, à 36 ans, pour cause d'arythmie cardiaque. L'Australien a notamment remporté 1 étape du Tour de France et 2 du Giro.

26. Escrime. Valentina Vezzali, sextuple championne olympique de fleuret (1996 par équipes, 2000 individuel et par équipes, 2004 individuel et par équipes, 2008 individuel et 2012 par équipes), tire sa révérence à 42 ans sur une médaille d'argent aux Championnats du monde par équipes à Rio. Non retenue pour les Jeux de Rio, Vezzali raccroche donc sur un impressionnant total de 35 titres internationaux (6 aux JO, 16 aux Mondiaux et 13 aux Championnats d'Europe confondus) et 56 médailles.

MAI

7. Rugby. Le deuxième ligne italien du Zebre Parme Marco Bortolami (112 sél, 39 comme capitaine) se retire à 36 ans. Il a joué 3 Coupes du monde (2003, 2007 et 2011) et disputé 11 Tournois des six nations, entre 2003 et 2015.

8. Football. L'attaquant du Hellas Vérone Luca Toni (16 buts en 47 sél.), champion du monde avec l'Italie en 2006, arrête à 38 ans, sur un dernier but en Serie A, contre la Juventus Turin. En 22 ans de carrière, il a inscrit 324 buts, dont 157 en Championnat d'Italie. Deux fois meilleur buteur de Serie A, en 2006 avec la Fiorentina et en 2015, il a aussi été meilleur buteur du Championnat d'Allemagne avec le Bayern Munich en 2007-08.

21. Escrime. Ulrich Robeiri, 33 ans, septuple champion du monde (6 fois par équipes) et champion olympique par équipes en 2008, range son épée. Son dernier titre aura été le titre mondial individuel en 2014, un or en solo tant attendu. Il a aussi gagné 2 titres européens par équipes.

28. Rugby. A 37 ans, Damien Traille dispute son dernier match avec Pau, son club formateur. Centre, arrière ou demi d'ouverture, il a gagné, en 10 ans à Biarritz, les Championnats de France 2005 et 2006 et le Challenge Européen 2012, trophée qu'il avait déjà remporté avec Pau en 2000. En 86 sélections, il a disputé 3 Coupes du monde (4e en 2003 et 2007, finaliste en 2011) et gagné 4 fois le Tournoi des 6 Nations.

JUIN

5. Rugby. Le pilier de Montpellier Nicolas Mas (36 ans, 85 sél.), inscrit un essai pour son dernier match, à Colombes, face au Racing. Le Catalan, qui avait passé 12 ans à Perpignan (2001-13) avant de rejoindre Montpellier, a disputé 3 Coupes du monde (2007, 2011, 2015) et gagné 2 Tournois des 6 Nations (2007 et 2010).

11. Rugby. L'ancien troisième ligne toulousain Imanol Harinordoquy (36 ans, 82 sél.) vice-champion du monde en 2011, raccroche après un match de barrage contre le Racing. Le Basque a joué à Pau, Biarritz et Toulouse. Champion de France en 2005 et 2006, finaliste de la Coupe d'Europe en 2006 et 2010 avec Biarritz, il a disputé 3 Coupes du monde (2003, 2007, 2011) et gagné 4 Tournois des 6 Nations entre 2002 et 2010.

25. Rugby. 71e et dernière sélection, face aux Springboks, pour Eoin Reddan, le demi de mêlée de l'Irlande et du Leinster. Agé de 35 ans, il a joué à Connacht, au Munster et aux Wasps où il a gagné la Coupe d'Europe 2007. Ensuite, avec le Leinster (2009-16), il a remporté les Coupes d'Europe 2011 et 2012. Il a disputé 3 Coupes du monde (2007, 2011, 2015) et gagné 2 Tournois des Six Nations (2014 et 2015).

JUILLET

11. Basket-ball. Tim Duncan, l'emblématique ailier fort de San Antonio, arrête sa carrière après 19 saisons en NBA. Cinq fois champion avec les Spurs entre 1999 et 2014, il a été deux fois MVP, en 2004 et 2008. Depuis ses débuts à San Antonio en 1997, il affichait une moyenne de 19 pts et 10,8 rebonds par match.

AOÛT

7. Natation. Triste fin de carrière pour Yannick Agnel. Le champion olympique 2012 du 200 m libre et du 4x100 m libre, se retire, à 24 ans, après son élimination en séries du 200 m libre des JO de Rio. Son forfait pour le 4x200 m crée une polémique avec ses coéquipiers. Il compte aussi à son palmarès une médaille d'argent du 4x200 m des JO-2012 et des titres mondiaux sur 200 m libre et 4x100 m libre en 2013.

14. Natation. Michael Phelps achève sa carrière sur une 23e médaille d'or olympique, à Rio, dans le 4x100 m 4 nages. L'olympien le plus médaillé de l'histoire tire sa révérence, à 31 ans, avec un total de 28 médailles en 4 JO. A Rio, Phelps a amassé 5 nouveaux titres et 1 médaille d'argent. L'Américain avait déjà remporté 8 médailles à Athènes en 2004 (dont 6 en or), 8 à Pékin en 2008 (toutes en or) et 6 à Londres en 2012 (4 en or).

19. Athlétisme. La Russe Yelena Isinbayeva, double championne olympique (2004, 2008), mais exclue des JO de Rio comme plus de 110 russes, remise ses perches, à 34 ans. La "Tsarine", élue à la commission des athlètes du CIO à Rio, se retire avec un palmarès impressionnant : 2 titres et une 3e place (2012) aux JO, plus 3 titres mondiaux en plein air (2005, 2007, 2013). Elle a battu 28 fois le record du monde ( 15 fois en plein air, 13 fois en salle).

SEPTEMBRE

11. Cyclisme. Jean-Christophe Péraud, 39 ans, raccroche son vélo après une 13e place au Tour d'Espagne, mettant un terme à une carrière marquée par une médaille olympique en 2008 et une 2e place du Tour de France 2014. Le Toulousain était venu du VTT, où il avait remporté l'argent aux JO de Pékin.

24. Basket-ball. A 40 ans, Kevin Garnett met un terme à une carrière riche d'un titre NBA (2008), d'une médaille d'or olympique (2000) et d'un trophée de MVP (2004). Surnommé "The Big Ticket", il a disputé 21 saisons avec Minnesota (1995-07 et 2015-16), Boston (2007-13) et Brooklyn (2013-15), totalisant 15 participations au All Star Game. Garnett est le seul joueur de NBA à avoir marqué plus de 25.000 points, capté plus de 10.000 rebonds (14.662), délivré plus de 5.000 passes décisives (5.445) et réussi plus de 1.500 contres (2.037).

OCTOBRE

13. Athlétisme. La Britannique Jessica Ennis-Hill, championne olympique de l'heptathlon aux JO-2012 et médaillée d'argent aux Jeux de 2016, arrête sa carrière à 30 ans. La double championne du monde 2009 et 2015 et championne d'Europe 2010 est une star au Royaume-Uni.

20. Plongeon. La Chinoise Chen Ruolin, quintuple championne olympique, quitte les plongeoirs à 23 ans en raison d'une blessure. Chen a décroché 5 titres olympiques en 3 JO dont celui du plongeon synchronisé 10 m à Rio. Ces dix dernières années, elle a remporté toutes les médailles d'or en synchronisé 10 m aux JO, aux Mondiaux et en Coupe du monde. Elle a aussi décroché les titres individuels au tremplin de 10 m aux JO de 2008 et de 2012.

NOVEMBRE

1. Football. Miroslav Klose, recordman des buts en Coupe du monde (16), raccroche à 38 ans. Il était sans club depuis la fin de son contrat avec la Lazio Rome en juin 2016. Meilleur buteur de la Mannschaft (71 buts en 137 sélections de 2002 à 2014), son dernier match international a été la finale du Mondial-2014 gagnée contre l'Argentine. Il a joué 4 Coupes du monde, atteignant au minimum à chaque fois les demi-finales, et 3 phases finales de l'Euro. Il a notamment évolué à Kaiserslautern, à Brême, au Bayern Munich (2 doublés Coupe-Championnat) et à la Lazio.

1. Basket-ball. L'arrière américain Ray Allen, 41 ans, double champion NBA, se retire après près de vingt saisons de NBA. Champion en 2008 avec Boston, puis en 2013 avec Miami, il a aussi joué pour Milwaukee et Seattle. Champion olympique aux JO-2000, il a participé à 10 All Star Game.

19. Mark Webber (Porsche) finit 3e de sa dernière course, les Six Heures de Bahreïn. Agé de 40 ans, l'Australien a été champion du monde d'endurance en 2015. En F1, il avait remporté 9 victoires (sur Red Bull) en 215 GP entre 2002 et 2013.

24. Football. Steven Gerrard, qui jouait aux Los Angeles Galaxy depuis 2015 après avoir quitté le club de sa vie, Liverpool, raccroche à 36 ans. Capitaine historique des Reds, il a joué avec eux plus de 700 matches et décroché tous les trophées nationaux (sauf le championnat) et européens. Il fut le héros de la finale de la C1 2005, remportée après avoir été mené 3-0 à la pause par le Milan AC. Il a inscrit 21 buts en 114 sélections.

27. Dernier tour de piste pour deux vétérans de la F1, Jenson Button (36 ans) et Felipe Massa (35). Champion du monde en 2009 sur une Brawn, le Britannique a signé 15 victoires en 305 GP. Vice-champion du monde en 2008 sur Ferrari, le Brésilien totalise 11 victoires en 250 GP.

28. Taekwondo. Gwladys Epangue raccroche le dobok, à 33 ans. Double championne du monde (2009, 2011) et triple championne d'Europe (2002, 2004, 2005), elle a été médaillée de bronze des - 67 kg aux JO-2008 à Pékin.

DECEMBRE

2. L'Allemand Nico Rosberg prend le monde de la F1 par surprise en annonçant qu'il raccroche, cinq jours après son titre mondial. En dix ans de carrière, le pilote Mercedes se retire à 31 ans après avoir gagné 23 GP.



11:39 - NBA: Golden State écoeure Toronto, les Clippers plongent - FRANCE24.COM

Le favori pour le titre 2017 Golden State a pris le dessus sur Toronto 121 à 111 mercredi, tandis que les Clippers ont enchaîné une quatrième défaite de suite à La Nouvelle-Orléans (102-98).

Les Warriors ont montré deux visages contre les Raptors, le premier très séduisant, le second beaucoup plus inquiétant, mais ils ont une nouvelle fois rebondi après une défaite (109-108 à Cleveland dimanche, six mois après leur duel en finale).

Les champions 2015 et finalistes malheureux 2016 ont débuté la rencontre pied au plancher et ont bouclé la première période avec 25 points d'avance (42-17).

Ils sont retombés brutalement de leur nuage en 2e période en laissant la franchise canadienne revenir à cinq points (58-53) sous l'impulsion de Kyle Lowry (27 pts) et de DeMar DeRozan (29 pts), devenu le meilleur marqueur de l'histoire des Raptors.

Mais Stephen Curry (28 pts) et Kevin Durant, impressionnant avec 22 points, 17 rebonds, sept passes décisives et six contres, ont remis de l'ordre dans les affaires de leur équipe et lui ont permis de rallier les vestiaires avec 17 points d'avance (72-55).

Le scénario s'est reproduit après la pause, avec une 3e période où les Warriors ont conservé leur avance, avant de se faire peur en fin de match en laissant les Raptors revenir à cinq longueurs (114-109).

- Record de la saison égalé pour Parker -

"C'était un test important contre une très bonne équipe de Toronto, cela n'a pas toujours été beau, mais l'important est de gagner", a insisté Curry.

San Antonio reste sur les talons des Warriors (1er, 28 v-5 d). Les Spurs, pourtant privés de leur meilleur marqueur Kawhi Leonard, malade, ont pris le dessus sur Phoenix 119 à 98.

LaMarcus Aldrige, avec ses 27 points, et Tony Parker, record de la saison égalé avec 20 points, ont offert à leur équipe sa 26e victoire en 32 matches.

"Ils nous ont posé beaucoup de problèmes, mais notre expérience a fait la différence", a analysé Gregg Popovich, l'entraîneur des Spurs.

En revanche, rien ne va plus pour les Clippers depuis que Blake Griffin s'est blessé à un genou mi-décembre. La franchise californienne a depuis dû composer avec les absences de Chris Paul, J.J. Redick et DeAndre Jordan, victime mardi d'un accident de circulation sans gravité.

Les Clippers (4e, 22 v-12 d) se sont inclinés 102 à 98 à La Nouvelle-Orléans, la quatrième équipe présentant un bilan négatif de suite à les battre.

- Noah en vue -

Portland a retrouvé le sourire: après six défaites de suite, les Trail Blazers (10e, 14 v-20 d) ont renoué avec la victoire en battant Sacramento 102 à 89 en l'absence de Damian Lillard, touché à une cheville.

Dans la conférence Est, derrière le champion en titre Cleveland (23 v-7 d) et Toronto (22 v-10 d), la course aux play-offs devrait être indécise jusqu'au bout.

Le 3e, Boston, et le 12e, Orlando, ne sont séparés que par cinq victoires.

Charlotte a consolidé sa 4e place (18 v-14 d) en dominant Orlando 120 à 101 grâce à Kemba Walker (21 pts) et Nicolas Batum, passé tout près d'un nouveau "triple double" (20 pts, 9 rbds et 8 passes). L'arrière français d'Orlando Evan Fournier n'a pas été aligné pour le troisième match de suite cause d'un tendon d'Achille douloureux.

Les New York Knicks ont conservé leur 5e place (16 v-15 d), malgré leur défaite après prolongation à Atlanta (102-98). Derrick Rose (26 pts) et Joakim Noah (14 pts, 16 rbds) ont maintenu à flot leur équipe affaiblie par l'exclusion de sa star Carmelo Anthony.

Les Chicago Bulls, toujours irréguliers (8e, 16 v-16 d), ont arraché une victoire importante devant Brooklyn 101 à 99 grâce aux 40 points de Jimmy Butler, auteur du panier de la victoire à la dernière seconde.

Résultats après les matchs de mercredi:

Golden State - Toronto 121 - 111

San Antonio - Phoenix 119 - 98

Atlanta - New York 102 - 98 a.p.

Detroit - Milwaukee 94 - 119

Portland - Sacramento 102 - 89

Denver - Minnesota 105 - 103

Chicago - Brooklyn 101 - 99

La Nouvelle-Orleans - LA Clippers 102 - 98

Washington - Indiana 111 - 105

Orlando - Charlotte 101 - 120



09:24 - Buzzer-beater, dunks rageurs, contre salvateur : le Top 10 de la nuit - EUROSPORT.FR
NBA - La nuit a été marquée par le panier victorieux de Jimmy Butler lors du succès des Bulls face aux Nets (99-101). Il prend logiquement la tête du Top 10 des actions de la soirée. Le contre assassin de Wilson Chandler dans les ultimes secondes de la victoire des Nuggets face aux Timberwolves a lui aussi été crucial.

jeudi 22 décembre 2016
08:27 - Les Blazers font une grave erreur : Denver et Sacramento sont bien dans la course aux PO - TRASHTALK.FR


mercredi 21 décembre 2016
10:39 - NBA: les Cavaliers ont dû cravacher, Golden State a déroulé -

Les deux leaders de conférence se sont imposés mardi en NBA: mais, tandis que Golden State à l'ouest a surclassé les Utah Jazz (104-74), les Cavaliers à l'est ont dû cravacher pour aller battre les Bucks à Milwaukee après prolongation (114-108).

LeBron James a encore une fois été le fer de lance des Cavaliers avec 34 points, bien épaulé par Kyrie Irving (28 pts).

Les Bucks sont revenus sur les Cavaliers dans le quatrième quart-temps, avant de lâcher prise en prolongation.

A l'ouest, Golden State a vécu une soirée beaucoup plus tranquille en écrasant Utah Jazz. Stephen Curry et Kevin Durant ont été les deux joueurs les plus efficaces de leur équipe, en inscrivant respectivement 25 et 22 points.

Les Warriors ont remporté tous les quarts-temps, mais ont creusé l'écart dans le deuxième, qu'ils ont remporté 36-18. Utah n'a jamais pu se remettre d'une telle claque. Dans cette déroute, Rudy Gobert a tiré son épingle du jeu en étant le meilleur rebondeur du match avec 16 prises.

Les poursuivants immédiats de Golden State et de Cleveland se sont imposés aussi: San Antonio et les LA Clippers à l'ouest, Toronto et Boston à l'est.

San Antonio, 2e de la Conférence ouest, a obtenu une précieuse victoire sur le parquet de Houston (102-100). Mais les coéquipiers de Tony Parker se sont fait peur: menés 71-78 à l'abord du dernier quart-temps, après un troisième-quart-temps largement remporté par les Rockets et un intenable James Harden (31 pts, 10 rebonds et 7 passes décisives dans le match), ils ont réussi à renverser la vapeur.

- Thomas et Cousins intenables -

Une fois de plus, le collectif a parlé pour les Spurs, avec six joueurs à plus de 10 points. Tony Parker a joué 24 minutes et inscrit 8 points.

Les Clippers, 3es de la conférence ouest, ont quant à eux dominé Denver (119-102) à Los Angeles.

Côté est, les Raptors, 2es la conférence, ont maîtrisé à Toronto les Brooklyn Nets (116-104). Après avoir remporté les trois premiers quarts-temps, ils se sont un peu relâchés dans le quatrième, mais sans conséquence.

Boston, 3e de cette conférence, s'est fait peur avant de battre sur le fil les Grizzlies (112-109 a.p.). Intenable, le petit (1,75 m) meneur de jeu des Celtics, Isaiah Thomas, a inscrit 44 pts.

Charlotte, 4e de la conférence est, recevait les Los Angeles Lakers. Avec un Nicolas Batum efficace (23 pts, 10 passes et 5 rebonds), les Hornets ont fait céder les Lakers en fin de match (117-113).

New York, avec un Joakim Noah qui revient petit à petit en forme et qui a été le meilleur rebondeur du match avec 11 prises, est allé s'imposer chez les Indiana Pacers (118-111) et se maintient à la 5e place.

La "perf" du jour est à mettre au crédit de DeMarcus Cousins, qui a marqué 55 points pour les Sacramento Kings, vainqueurs des Portland Trailblazers sur le score fleuve de 126-121.

Enfin, dans un derby floridien un peu fou, conclu par la victoire des Magics à Miami contre le Heat 136-130 après deux prolongations, Evan Fournier a marqué 23 points, pris 5 rebonds et distillé 4 passes en 43 minutes dans les rangs d'Orlando.

Résultats et classements du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés mardi:

Mardi:

LA Clippers - Denver 119 - 102

Golden State - Utah 104 - 74

Sacramento - Portland 126 - 121

Toronto - Brooklyn 116 - 104

New York - Indiana 118 - 111

Miami - Orlando 130 - 136 a.p. (2)

Milwaukee - Cleveland 108 - 114 a.p.

Memphis - Boston 109 - 112 a.p.

Houston - San Antonio 100 - 102

Philadelphie - La Nouvelle-Orleans 93 - 108

Charlotte - LA Lakers 117 - 113



01:00 - Pronostic NBA: Los Angeles Clippers vs Denver Nuggets - DDPRONOSTICS.COM





























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr