Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
vendredi 27 mai 2016
18:41 - Et si chaque franchise devait uniquement jouer avec ses anciens draftés : aujourd'hui' les Nuggets - TRASHTALK.FR


mercredi 25 mai 2016
14:00 - [Collector] Le Top Ten Retro de la semaine ? Otis Thorpe aime l?équitation - BASKETRETRO.COM


vendredi 20 mai 2016
11:30 - Les All-Rookie Teams dévoilées : Denver à l'honneur - INSIDEBASKET.COM


lundi 16 mai 2016
13:41 - Nando De Colo pisté par les Denver Nuggets - BASKETSESSION.COM


jeudi 05 mai 2016
07:08 - LaPhonso Ellis, ce mutant des Nuggets qui avait réalisé un des plus beaux contres de l'histoire - TRASHTALK.FR


mercredi 27 avril 2016
07:10 - Von Miller s?éclate après le Superbowl - USASPORTLIFE.COM


samedi 23 avril 2016
11:21 - Bilan de saison 2016, version Nuggets : Denver a trouvé ses pépites, elles sont en phase de polissage - TRASHTALK.FR


jeudi 21 avril 2016
16:59 - Ça se drague entre Brian Shaw et les Kings : paye ton plan à trois entre Denver et Sacto? - TRASHTALK.FR


14:00 - Le festival de Tracy Mc Grady à Denver en 2003 - BASKETRETRO.COM


dimanche 17 avril 2016
13:05 - Etats-Unis: les premiers pas du rugby pro suivis avec intérêt en Europe - FRANCE24.COM

Alors que le rugby américain lance dimanche sur la pointe des pieds son premier Championnat professionnel, les Etats-Unis suscitent beaucoup d'intêrêt parmi les clubs européens, et même jusqu'aux All Blacks.

Avec seulement cinq équipes (San Francisco, Sacramento, Denver, Ohio et San Diego), un déficit de notoriété et une exposition médiatique relativement limitée, le PRO Rugby va avoir du mal à se faire de la place au pays des tout-puissants football américain, baseball, basket-ball et hockey sur glace.

Son promoteur Doug Schoninger, un homme d'affaires new-yorkais, ne le conteste pas, mais croit avoir les arguments pour installer le rugby, durablement et rapidement, dans le paysage sportif américain.

"Le rugby est un sport fait pour ce pays avec ses valeurs d'intégrité, de respect et de discipline", explique-t-il.

Comme l'équipe nationale, les Eagles, dirigée depuis peu par le Néo-Zélandais John Mitchell, ne sort de son relatif anonymat que tous les quatre ans à l'occasion de la Coupe du monde, Doug Schoninger a voulu profiter du retour du rugby au programme des JO, très suivis aux Etats-Unis, pour frapper les esprits.

Il a recruté quelques joueurs étrangers de renom et/ou sur le retour, comme l'ancien All Black Mils Muliaina, sélectionné à 100 reprises sous le célébre maillot noir et champion du monde 2011, qui a rejoint San Francisco, l'ex Springbok Pedrie Wannenburg qui défendra les couleurs de Denver ou l'international italien Mirco Bergamasco envoyé à Sacramento.

"Les joueurs étrangers ont été sensibles à nos arguments, il n'y en a que quinze cette saison, mais il y en aura beaucoup plus la saison suivante", assure le patron de PRO Rugby qui espère étendre son championnat au Canada.

"Vivre aux Etats-Unis attire, notre saison est parfaite pour les joueurs plus âgés: avec douze matches, c'est plus facile d'être au top durant toute une saison", détaille-t-il.

- Partenariat Racing 92/Austin -

L'initiative n'est pas passée inaperçue en Europe, du côté des joueurs comme des dirigeants des grands clubs européens qui considèrent les Etats-Unis comme un marché d'avenir.

En mars dernier, un match du Championnat d'Angleterre a opposé les Saracens aux London Irish à New York, tandis que les All Blacks affronteront l'Irlande à Chicago en novembre prochain, deux ans après un match entre les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande devant 61.500 spectateurs, un record pour un match de rugby de ce côté-ci de l'Atlantique.

"Les clubs anglais se tournent vers les Etats-Unis pour des initiatives commerciales et c'est bien, car il faut de nouveaux marchés", explique à l'AFP Bruce Craig, le très influent président de Bath.

"Mais je suis sceptique sur ce championnat qui se monte. C'est difficile de lancer ça, sans les meilleurs joueurs. C'est un produit moyen, avec des joueurs pas très bons", ajoute-t-il aussitôt.

Le Racing 92, grosse cylindrée du Top 14 français et de la Coupe d'Europe, a abordé le marché américain différemment en signant un partenariat avec le club d'Austin, au Texas.

"Cela va dans la logique d'internationalisation de la marque", rappelle Arnaud Tourtoulou, directeur général du Racing 92.

Le club texan calque ses ambitions sur son homologue avec la construction annoncée d'un centre de formation équivalent à celui, perfectionné et ultra-moderne, du Racing. L'écurie francilienne a aussi consenti à un transfert de compétences avec des éducateurs allant à Austin et des jeunes joueurs américains faisant le voyage inverse.

"Il s'agissait pour nous de prendre en route le wagon", reconnaît Arnaud Tourtoulou.

"L'idée à terme est d'aller en novembre 2017 ou en février 2018 disputer un match là bas. Ce sont des territoires qui intéressent un certain nombre de nos partenaires (...) La mondialisation est partout et il faut saisir ces opportunités", conclut le dirigeant du Racing 92.



vendredi 15 avril 2016
16:12 - [50 Years of Bulls] Toute l'histoire des Chicago Bulls : la saison 2014-15 - BASKETRETRO.COM


08:54 - Calendrier 2016 2017 - USASPORTLIFE.COM


jeudi 14 avril 2016
09:13 - Portland finit bien contre les Nuggets - BASKETSESSION.COM


08:22 - La sauce a pris entre Lauvergne et les Nuggets - SPORTS-AUVERGNE.FR
La saison NBA s'est terminée la nuit dernière pour les Denver Nuggets, défaits sur le terrain de Portland. Joffrey Lauvergne, forfait pour cette ultime rencontre en raison de douleurs au dos, a donc achevé sa deuxième saison dans le Colorado. Entre les blessures, ses progrès et son avenir, voici un petit tour de l'horizon du Tricolore.. 

lundi 11 avril 2016
10:05 - NBA: Golden State dos à dos dans l'histoire avec Chicago - FRANCE24.COM

L'impressionnante saison de Golden State a connu un nouveau sommet avec sa victoire dans la salle de son grand rival San Antonio dimanche (92-86) qui lui permet de contester aux Chicago Bulls de Michael Jordan le titre officieux de meilleure équipe de l'histoire.

La semaine des Warriors avait débuté par une inquiétante et surprenante défaite, à domicile, face à Minnesota (124-117 après prolongation). Elle a pris fin sur un triomphe face à un rival direct pour le titre.

Grâce à cette 72e victoire en 81 matches depuis le coup d'envoi de la saison 2015-16 fin octobre, le champion NBA en titre, emmené par Stephen Curry (37 pts), a égalé le record de victoires en une saison établi en 1995-96 par les Bulls de Jordan (72 v-10 d).

Les Warriors peuvent améliorer ce record en signant une 73e victoire mercredi à domicile lors de leur 82e et dernier match de la saison régulière contre Memphis.

La franchise d'Oakland s'est également offert le record de victoires à l'extérieur lors d'une saison régulière avec un 34e succès loin de sa base, soit un de plus que les... Chicago Bulls de 1995-96.

Plus important encore, dans la perspective des play-offs où ils pourraient retrouver les Spurs en finale de conférence, les Warriors se sont imposés pour la première fois depuis 1997 à San Antonio alors qu'il restaient sur 33 défaites consécutives à l'AT&T Center, la plus longue série du genre en cours en NBA.

- Curry: 'On a encore faim' -

Ils ont aussi infligé à leurs grands rivaux leur première défaite dans leur salle depuis mars 2015 et les ont empêchés de devenir la première équipe à rester invaincue à domicile durant toute une saison régulière.

"C'est une victoire importante pour notre confiance. Si on devait affronter les Spurs fin mai (en finale de conférence, NDLR), il faudra se souvenir de ce match", a insisté Curry

"Gagner autant de matches dans une saison quand on est champion en titre est incroyable: à chaque match, nos adversaires veulent nous faire chuter, mais nous sommes un groupe de joueurs très unis, prêts à se sacrifier les uns pour les autres", a-t-il souligné.

"Même si le calendrier est difficile, cette victoire montre qu'on a encore faim", s'est réjoui le MVP de la saison 2014-15 qui devrait conserver haut la main son trophée de meilleur joueur.

"C'est l'une des victoires les plus importantes de la saison, mais elle ne voudra plus rien dire quand les play-offs vont débuter", a prévenu son entraîneur Steve Kerr, coéquipier de Jordan à Chicago lors de la fameuse saison 1995-96 conclue sur un titre.

- 35 points pour Kobe Bryant -

A six jours du début des play-offs, la conférence Est a désigné sa huitième et dernière équipe qualifiée: Indiana a écrasé Brooklyn 129 à 105 et empoché son billet pour la phase finale grâce à sa 43e victoire.

Du coup, Chicago ne participera pas à la phase finale, une première depuis 2008 pour les Bulls décimés par les blessures cette saison et en quête d'une nouvelle identité sous la conduite de leur entraîneur depuis juillet 2015 Fred Hoiberg.

Dans la conférence Ouest, il reste deux billets pour trois équipes: Dallas a conservé sa 7e place (41 v-39 d) malgré sa défaite face aux Clippers (98-91), mais ne compte plus qu'une victoire d'avance sur Utah (8e, 40 v-40 d) qui a corrigé Denver dans sa salle (100-84) grâce à l'impressionnante prestation de son pivot français Rudy Gobert (16 pts, 14 rbds et 6 contres).

Houston (9e, 39 v-41 d) est toujours en course après sa démonstration devant les Lakers 130 à 110: Kobe Bryant qui mettra un terme à sa carrière mercredi après vingt saisons en NBA et cinq titres, a pourtant inscrit 35 points.

"C'était un jour où tout marchait, je me sentais bien en jambes, mon shoot a bien fonctionné", a remarqué Bryant, tout sourire, même si ses Lakers n'ont gagné que 16 matches cette saison, la pire de leur histoire.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche:

New York - Toronto 89 - 93

Indiana - Brooklyn 129 - 105

Miami - Orlando 118 - 96

San Antonio - Golden State 86 - 92

Philadelphie - Milwaukee 108 - 109 a.p.

Denver - Utah 84 - 100

Houston - LA Lakers 130 - 110

Washington - Charlotte 113 - 98

LA Clippers - Dallas 98 - 91



08:27 - NBA : Denver et Lauvergne impuissants face à Utah et Gobert - SPORTS-AUVERGNE.FR


07:52 - Parker voltigeur, Gobert en force : le Top 10 de la nuit - EUROSPORT.FR
NBA - Il y a un nouveau candidat pour le trophée du meilleur dunk de l'année. Dimanche soir, Jabari Parker s'est envolé pour aller écraser un dunk énorme sur la tête de Nerlens Noel. Beaucoup de dunks et de alley-oop dans ce Top 10, dont une apparition de Rudy Gobert face aux Nuggets.

07:47 - Succès important du Jazz de Rudy Gobert à Denver - BASKETSESSION.COM


samedi 09 avril 2016
08:11 - Malgré Tim Duncan, les Spurs chutent face aux Nuggets - BASKETSESSION.COM


08:10 - NBA : victoire de prestige pour Lauvergne et Denver - SPORTS-AUVERGNE.FR


07:51 - Les Nuggets se payent un luxe cinq étoiles : battre les Spurs? et les Warriors cette saison - TRASHTALK.FR


vendredi 08 avril 2016
21:07 - Basket ? NBA ? San Antonio: Popovich laisse ses cadres au repos - INFOBASKET.FR


21:05 - NBA: à San Antonio, Popovich laisse ses cadres au repos - FRANCE24.COM

L'entraîneur des San Antonio Spurs Gregg Popovich a décidé de laisser au repos ses cadres pour le match contre les Denver Nuggets vendredi, dans la perspective des play-offs NBA qui débutent le 16 avril.

Popovich se passera de son cinq majeur à l'exception de Tim Duncan, à savoir Kawhi Leonard, LaMarcus Aldridge, Danny Green et Tony Parker, tandis que Boris Diaw est touché aux adducteurs.

Les Spurs, battus par Golden State 112 à 101 jeudi, ne peuvent plus déloger les Warriors de la première place de la conférence Ouest.

Ils affichent un bilan de 65 victoires et 13 défaites, record dans l'histoire de la franchise texane, contre 70 victoires et neuf défaites pour Golden State.

Popovich s'est déjà passé de plusieurs de ses titulaires fin mars pour des matches à l'extérieur à Oklahoma City et Memphis.

Les Spurs reçoivent lundi les Warriors, puis Oklahoma City mercredi, leurs derniers matches à domicile en saison régulière: s'ils gagnent lors de ces deux matches, ils seront restés invaincus à domicile pendant toute la saison 2015-16, du jamais-vu dans l'histoire de la NBA.



mercredi 06 avril 2016
09:11 - NBA : Lauvergne et Toupane n'évitent pas la défaite de Denver - SPORTS-AUVERGNE.FR


dimanche 03 avril 2016
16:32 - Denver Nuggets : Saison terminée pour Danilo Gallinari - BASKETSESSION.COM


08:40 - Rudy Gay et les Kings prennent le meilleur sur les Nuggets - BASKETSESSION.COM


vendredi 01 avril 2016
10:17 - NBA : Lauvergne et Denver s'inclinent - SPORTS-AUVERGNE.FR


07:44 - Les Nuggets s'inclinent contre une équipe des Pelicans atypique - BASKETSESSION.COM


jeudi 31 mars 2016
08:13 - NBA : Lauvergne et les Nuggets en verve - SPORTS-AUVERGNE.FR


mardi 29 mars 2016
12:45 - NBA: les chances de play-offs s'maneuisent pour les Chicago Bulls - FRANCE24.COM

Les Chicago Bulls ont compromis encore un peu plus leurs chances de qualification pour les play-offs après leur défaite à domicile face aux Atlanta Hawks 102 à 100, lundi.

Il ne reste plus que neuf matches de saison régulière aux Bulls pour sauver leur saison et éviter de manquer les play-offs pour la première fois depuis 2008, mais sur ce qu'ils ont montré contre les Hawks, la participation à la phase finale du Championnat 2015-16 à partir de la mi-avril ressemble de plus en plus à une mission impossible.

Depuis février, les sextuples champions NBA, privés de Joakim Noah, blessé, sont en pleine débandade : ils ont perdu 11 de leur 17 matches et affichent un bilan négatif pour la première fois de la saison (36 v-37 d).

Ils ont pourtant débuté la rencontre idéalement pour compter 16 points d'avance sur les Hawks qui ont, eux, leur billet pour les play-offs quasiment en poche, mais Jeff Teague (26 pts), Paul Millsap (11 pts, 11 rbds) et Al Horford (14 pts, 10 rbds) ont remis sur les rails leur équipe qui s'est offert à son tour un avantage de 15 points.

Les Bulls, sous l'impulsion de Derrick Rose (20 pts) et Pau Gasol (19 pts, 11 rbds), sont certes revenus à égalité (93-93) à 1 minute et 40 secondes de la sirène, mais une série de maladresses et de mauvais choix leur a coûté la victoire.

"On s'est battu jusqu'au bout et on va continuer", a déclaré Fred Hoiberg, l'entraîneur des Bulls, assis sur un siège éjectable pour sa première saison à la tête de la franchise rendue célèbre par Michael Jordan.

"On traverse une mauvaise passe, il faut continuer à y croire et être sûr qu'on tire tous dans la même direction", a espéré Rose.

Les San Antonio Spurs, eux, n'ont pas ce genre de problèmes : même privés de leur "Big Three" (Tim Duncan, Tony Parker, Manu Ginobili) et de Kawhi Leonard, ils ont étrillé les Memphis Grizzlies dans leur salle (101-87), leur 62e victoire de la saison.

Il ne leur manque plus qu'une victoire pour égaler la meilleure saison régulière de leur histoire, réalisée en 2005-06 (63 victoires, 19 défaites).

Les Lakers ont sombré à Salt Lake City (123-75), ce qui a permis à Utah de consolider sa 7e place à l'Ouest avec une 37e victoire, mais Dallas s'est aussi imposé à Denver (97-88) et reste sur les talons du Jazz.

. Le joueur du jour: Russell Westbrook. A Toronto, la fine gâchette d'Oklahoma City a contribué à la huitième victoire consécutive du Thunder, la 54e en 74 matches, avec 26 points, onze rebonds et douze passes décisives, soit son 16e "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de la saison. Il faut remonter à 1988-89 pour trouver un joueur qui a réussi plus de "triple-double" que lui : il s'agit de Magic Johnson qui en avait collectionné 17. Le N.0 d'OKC a terminé le mois de mars avec sept "triple-double", un record sur un mois, comme Michael Jordan en avril 1989. Son alter ego Kevin Durant a lui inscrit 34 points et a enchaîné un 59e match de suite à 20 points et plus, soit la plus longue série du genre depuis les 63 matches de Kobe Bryant entre décembre 2005 et novembre 2006.

. Le chiffre du jour: 48, les points d'écart entre Utah et les Lakers (123-75), soit le record égalé pour la plus lourde défaite de l'histoire de la célèbre franchise californienne. C'est aussi la plus lourde défaite jamais subie par le futur retraité Kobe Bryant qui a marqué 5 points en 28 minutes (1 sur 11 au tir) et la plus large victoire jamais enregistrée par Utah.

. Le Français du jour: Rudy Gobert. Le pivot d'Utah s'est régalé contre des catastrophiques Lakers: il a capté 19 rebonds, distillé quatre passes décisives, réussi deux contres et marqué huit points en 28 minutes. Boris Diaw a marqué 13 points et capté 6 rebonds en 21 minutes à Memphis, tandis que Tony Parker, ménagé par son entraîneur, est resté à San Antonio.

Résultats et classements du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés lundi:

LA Clippers - Boston 114 - 90

Miami - Brooklyn 110 - 99

Toronto - Oklahoma City 100 - 119

Portland - Sacramento 105 - 93

Denver - Dallas 88 - 97

Utah - LA Lakers 123 - 75

Chicago - Atlanta 100 - 102

Memphis - San Antonio 87 - 101

Minnesota - Phoenix 121 - 116

La Nouvelle-Orleans - New York 99 - 91

Les classements :

. Conférence Est:

%V J G P

1. Cleveland 71,2 73 52 21 QUALIFIE POUR LES PLAY-OFFS

2. Toronto 67,1 73 49 24 QUALIFIE POUR LES PLAY-OFFS

3. Atlanta 60,0 75 45 30

4. Miami 58,9 73 43 30

5. Boston 58,1 74 43 31

6. Charlotte 57,5 73 42 31

7. Indiana 53,4 73 39 34

8. Detroit 52,7 74 39 35

9. Washington 49,3 73 36 37

. Chicago 49,3 73 36 37

11. Orlando 41,1 73 30 43

12. Milwaukee 40,5 74 30 44

13. New York 40,0 75 30 45

14. Brooklyn 28,8 73 21 52

15. Philadelphie 12,2 74 9 65

. Conférence Ouest:

%V J G P

1. Golden State 90,4 73 66 7 QUALIFIE POUR LES PLAY-OFFS

2. San Antonio 83,8 74 62 12 QUALIFIE POUR LES PLAY-OFFS

3. Oklahoma City 70,3 74 52 22 QUALIFIE POUR LES PLAY-OFFS

4. LA Clippers 63,0 73 46 27 QUALIFIE POUR LES PLAY-OFFS

5. Memphis 55,4 74 41 33

6. Portland 52,0 75 39 36

7. Utah 50,0 74 37 37

8. Houston 48,6 74 36 38

. Dallas 48,6 74 36 38

10. Denver 41,3 75 31 44

11. Sacramento 39,2 74 29 45

12. La Nouvelle-Orleans 37,0 73 27 46

13. Minnesota 33,8 74 25 49

14. Phoenix 27,0 74 20 54

15. LA Lakers 20,3 74 15 59




























Partenaires :

Contact     | © Copyright of Livebasket.fr