Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
jeudi 25 août 2016
18:35 - Basket - NBA : Ce coéquipier de Stephen Curry qui n'oublie pas la défaite en finale... - LE10SPORT.COM
En recrutant Kevin durant, les Warriors ont réalisé le coup de l?été. Mais pour Klay Thompson son arrivée n'effacera sans doute pas la défaite en finale. Après avoir mené 3-1 lors des Finales de NBA,?

16:35 - Basket - NBA : Cet ancien coéquipier de Kevin Durant qui évoque son départ ! - LE10SPORT.COM
Kevin Durant a décidé de rejoindre les Warriors de Golden State. Serge Ibaka s'est confié sur son départ. Au terme de la saison dernière, Kevin Durant a décidé de se présenter à la Free Agency et?

12:35 - Basket - NBA : LeBron James revient sur «l'action de sa carrière» ! - LE10SPORT.COM
Sacré champion NBA, Cleveland peut bien évidemment remercier LeBron James. Le King est d'ailleurs revenu sur un moment important de la confrontation face à Golden State. Ces Finales NBA resteront?

mardi 23 août 2016
00:10 - David Robinson garde ses jetons pour le titre des Warriors : « Personne ne croyait aux Cavs cette année » - TRASHTALK.FR


lundi 22 août 2016
12:35 - Basket - NBA : Kévin Durant se prononce sur son départ chez les Warriors ! - LE10SPORT.COM
Alors que Kévin Durant s'est engagé avec les Warriors cet été et que ce choix de carrière a été vivement critiqué, l'ancien joueur du Thunder a brièvement évoqué le sujet après avoir raflé la?

dimanche 21 août 2016
23:05 - JO-2016/Basket: le basket reste un empire américain - FRANCE24.COM

Le basket reste un empire américain après l'écrasante victoire du "Team USA", emmené par un formidable Kevin Durant, sur la Serbie (96-66), dimanche en finale des jeux Olympiques de Rio.

Avec cette troisième médaille d'or consécutive, la quinzième en dix-neuf éditions du tournoi olympique, l'époque des Jeux d'Athènes, où la domination des États-Unis avait été lézardée, paraît lointaine.

La finale est toutefois un peu trompeuse car la sélection de NBA n'a pas survolé la compétition. Contre la plupart des autres grandes écoles de basket, l'Espagne en demies (+6), la France (+3), l'Australie (+10) et déjà la Serbie (+3) en poules, elle n'a pas creusé d'écarts énormes. Mais jamais elle n'a paru en danger, même en l'absence des deux superstars Steph Curry et LeBron James, et de quelques autres.

Collectivement, le jeu proposé par les Américains n'a pas toujours été abouti. Normal pour un groupe qui n'avait qu'un mois de vie commune. Mais l'addition des talents individuels leur donnait une marge de sécurité.

L'équipe avait tout l'arsenal nécessaire. Des shooteurs avec Kevin Durant bien sûr (30 points en finale), mais aussi Klay Thompson (12 pts) et Carmelo Anthony (7 pts), ce dernier étant désormais le seul basketteur de l'histoire triple médaillé d'or olympique. Des passeurs (Kyrie Irving), des rebondeurs (DeAndre Jordan, DeMarcus Cousins) et des défenseurs (Jimmy Butler). Il le fallait face à une concurrence de plus en plus relevée.

"Il y a plus d'excellentes équipes qu'en 2008 et 2012. Et leurs joueurs ont l'habitude de la NBA. Ca a rendu la compétition beaucoup plus serrée", a déclaré Mike Krzyzewski, dit "coach K", qui passe la main à l'entraîneur des San Antonio Spurs Gregg Popovich.

- "Coach K" s'en va -

En finale, les Serbes n'ont pas tenu plus de dix minutes. Une fantastique accélération de Durant (18 points dans le seul deuxième quart-temps), un durcissement en défense, et l'omniprésence de Cousins au rebond (15 prises et 13 points) ont mis fin au suspense avant la pause, atteinte sur le score de 52 à 29...

Durant, star d'Oklahoma City qui jouera pour Golden State la saison prochaine, a été un grand leader à Rio. Toujours là dans les moments chauds, il a été le meilleur marqueur du "Team USA" avec 19,3 points de moyenne, sans pour autant tirer la couverture à lui (Anthony a pris presque autant de tirs que lui).

En seconde période, les Américains ont pu dérouler dans une Carioca Arena un peu assoupie, puis faire entrer presque tout leur banc dans le dernier quart-temps et improviser une petite danse de la victoire à côté de leur entraîneur.

"Coach K" quitte son poste à 69 ans avec la satisfaction d'avoir rétabli la suprématie américaine. Il avait pris ses fonctions après l'échec de 2004, à Athènes, le seul des États-Unis aux jeux Olympiques (médaille de bronze) depuis qu'ils y alignent les joueurs de NBA.

Ce fiasco avait pris les dimensions d'une humiliation car pour les Américains, la domination dans ce sport qu'ils ont inventé va de soi. Le basket fait partie de la culture américaine comme le foot de la vie brésilienne.

Selon une étude de la Sports and Business Industry Association, plus de 26 millions d'Américains jouent au basket, dont plus de 4 millions en compétition. Des chiffres à comparer aux 600.000 licenciés français.

Le vrai défi pour les Américains, aussi bien chez les femmes que chez les hommes, serait de rencontrer une sélection de toute l'Europe, comme en golf dans la Ryder Cup, voire du reste du monde.



samedi 20 août 2016
13:35 - Basket - NBA : LeBron James remercie Kévin Durant d'avoir rejoint les Warriors ! - LE10SPORT.COM
Alors que Kévin Durant s'est attiré les plus vives critiques en quittant Oklahoma pour rejoindre Stephen Curry aux Warriors de Golden State, LeBron James, lui, s'est réjoui d'un tel « trade. » Kevin?

09:47 - Flashback 2015/16 : quand Damian Lillard devenait MVP le temps d'une soirée face aux Warriors - TRASHTALK.FR


vendredi 19 août 2016
22:45 - JO-2016/basket: les Américains montrent qui est le boss -

Les Américains ont montré qui était le boss du basket mondial en dominant l'Espagne 82 à 76 en demi-finale du tournoi olympique, vendredi à Rio.

Les stars de la NBA affronteront dimanche pour une troisième médaille d'or consécutive le vainqueur du match Australie-Serbie.

Pour gagner les deux précédentes, les États-Unis avaient aussi battu l'Espagne dans deux finales serrées et spectaculaires à Pékin et à Londres.

A Rio, il y a eu match aussi, mais jamais les spectateurs de la Carioca Arena n'ont vraiment pu croire qu'ils allaient assister à la première défaite des stars de la NBA aux jeux Olympiques depuis 2004 (et la première dans un match international depuis 2006).

Le "Team USA" a fait constamment la course en tête avec une avance tournant souvent autour de dix points. Ils étaient devant de neuf points après le premier quart-temps, puis de six à la mi-temps. L'équipe s'est montrée plus rigoureuse en défense que lors des trois matches du premier tour qui, bien que gagnés contre l'Australie (+10), la Serbie (+3) et la France (+3), avaient suscité un peu de perplexité, sinon de l'inquiétude.

Les Espagnols ont été contraints de prendre des tirs difficiles avec une adresse variable. C'est Pau Gasol, comme si souvent, qui a dû maintenir la "Roja" à flot à l'intérieur. Le pivot, joueur de NBA comme plusieurs de ses coéquipiers (Mirotic, Rubio, etc), n'était pas sûr de pouvoir jouer à cause d'une contracture au mollet qu'il traîne depuis trois matches.

- Thompson au relais de Durant -

Il était là et bien là en attaque (23 points), mais en défense les Ibériques n'ont pas pu empêcher les Américains d'imposer leur loi sous les panneaux grâce à leur supériorité athlétique, ni DeAndre Jordan (9 points) de claquer quelques dunks spectaculaires. Au rebond aussi, les joueurs de Mike Krzyzewski ont régné en maitres avec le même Jordan (16 prises).

Les deux équipes étaient tendues en début de rencontre. On l'a vu aux six fautes techniques sifflées par les arbitres pour des protestations: quatre contre l'Espagne, deux contre les États-Unis, dont une à Kevin Durant. La superstar (14 points) a d'ailleurs pris trois fautes dès le deuxième quart-temps, mais Klay Thompson (22 points), son futur partenaire à Golden State, et Kyrie Irving (13 points) étaient là pour le relayer en attaque.

En finale, les États-Unis seront évidemment archi favoris, que ce soit contre les Australiens ou contre les Serbes, qu'ils ont tous les deux battus en poule. Et l'Espagne, qui peut être fière de son match faute d'avoir fait trembler les Américains, aura fort à faire pour décrocher sa troisième médaille d'affilée.



16:19 - La météo de la Free Agency 2016 ? Warriors : ça va être le All-Star Game tous les soirs à Oakland - TRASHTALK.FR


dimanche 14 août 2016
21:25 - JO-2016/Basket: les Français résistent aux Américains sans Parker - FRANCE24.COM

Les Français ont résisté aux Américains, vainqueurs de trois points seulement 100 à 97, dans leur dernier match de poule des jeux Olympiques, malgré l'absence de Tony Parker, préservé, dimanche à Rio.

Le meneur des Bleus est resté assis sur le banc en prévision du quart de finale de mercredi pour lequel ils étaient déjà qualifiés.

Toujours menés, les Français ont fait bonne figure, mais ils n'ont pas su arrêter le shooteur Klay Thompson, extrêmement adroit à longue distance. L'arrière de Golden State a été le meilleur marqueur du match avec 30 points.

Les Américains, vainqueurs seulement de trois points contre la Serbie l'avant-veille, ont rapidement creusé un avantage de 6 à 10 points (+6 à la mi-temps, +9 à la pause), mais ils n'ont jamais pu se mettre à l'abri.

Le remplaçant de Parker, Thomas Heurtel, a été mieux qu'une doublure (18 points). Nando De Colo a marqué 18 points et Nicolas Batum 14. Joffrey Lauvergne a tenu tête aux intérieurs américains sous le cercle avec 12 points.

La France finit troisième du groupe A avec trois victoires (Chine, Venezuela, Serbie) et deux défaites (Australie, Etats-Unis). Elle ne connaîtra son adversaire des quarts de finale que lundi, après les derniers matches du groupe B. L'Espagne, la Lituanie ou encore l'Argentine font partie des rivaux possibles.



samedi 13 août 2016
18:10 - Les 5 grandes dates de la saison prochaine en NBA - FR.MSN.COM


09:45 - NBA: Cleveland officialise le nouveau contrat de Lebron James - FRANCE24.COM

La franchise NBA des Cleveland Cavaliers a confirmé samedi la signature d'un nouveau contrat de plusieurs années avec sa star Lebron James.

"Nous sommes vraiment chanceux d'avoir un groupe soudé, qui a grandi ensemble, dans lequel chaque individu fait confiance aux autres et est prêt à se sacrifier pour eux, sur et en dehors des parquets. Au coeur de ce groupe, il y a Lebron. Son leadership, sa passion, son engagement sans faille sont la marque de notre succès", s'est félicité le manager général des "Cavs" David Griffin.

Lebron James avait annoncé vendredi la signature d'un accord, estimé à 100 millions de dollars sur trois ans par les médias locaux.

James, âgé de 31 ans, est revenu en 2014 dans la franchise de ses débuts, et a offert la saison dernière à Cleveland le premier titre NBA de son histoire en battant en finale Golden State (4-3).

Il avait renoncé à la dernière année de son contrat avec les Cavaliers pour en négocier un nouveau encore plus lucratif.



vendredi 12 août 2016
10:45 - NBA: ouverture de la saison 2016/2017 le 25 octobre - FRANCE24.COM

La prochaine saison NBA débutera le 25 octobre, a annoncé la Ligue nord-américaine de basket jeudi soir, avec au programme d'une première soirée comportant deux matches, la rencontre à Cleveland entre les Cavaliers, champions en titre, et les New York Knicks.

Le jour de Noël, les Cavaliers de LeBron James accueilleront les Golden State Warriors, pour des retrouvailles entre les finalistes de la saison dernière.

Au cours de cette saison régulière, Kevin Durant ira avec sa nouvelle équipe des Warriors affronter son ancienne formation, Oklahoma City, le 11 février.



10:05 - NBA: Lebron James des Cleveland Cavaliers va signer un nouveau contrat de 3 ans pour 100 M USD - FRANCE24.COM

La superstar du basket nord-américain LeBron James a trouvé un accord avec Cleveland pour signer un nouveau contrat de trois ans, estimé à 100 millions de dollars par les médias locaux, ce qui ferait de lui le joueur le mieux payé de la NBA, a-t-il annoncé vendredi.

"Je veux juste vous faire savoir que je re-signe avec les Cleveland Cavaliers, l'équipe de ma ville natale", a déclaré James, 31 ans, revenu en 2014 dans l'équipe où il avait fait ses débuts NBA en 2003, sur le site internet Uninterrupted.

"King James", qui a offert la saison dernière à Cleveland le premier titre NBA de son histoire en battant en finale Golden State (4-3), avait renoncé à la dernière année de son contrat avec les Cavaliers pour en négocier un nouveau encore plus lucratif.



04:53 - Le calendrier officiel des Warriors 2016-17 : grosses dates, road trips, par ici pour tout savoir - TRASHTALK.FR


jeudi 11 août 2016
10:26 - Le shoot clutch de Kyrie Irving ? souvenir souvenir chez les Warriors ! - BASKETSESSION.COM


mercredi 10 août 2016
00:08 - Warriors ' Cavs à Noël : ouvrir ses cadeaux à Cleveland, c'est le rêve comme dirait Joakim Noah - TRASHTALK.FR


lundi 08 août 2016
21:47 - Basket - NBA - Durant et les Warriors à OKC en février - SPORT24


19:35 - Basket - NBA : L'entraineur des Warriors assure la défense de Kevin Durant ! - LE10SPORT.COM
En choisissant de rejoindre Golden State, Kevin Durant est devenu le joueur le plus détesté de la NBA. Mais, le MVP 2014 peut compter sur le soutien de son entraineur. C'est le gros transfert de cet?

dimanche 07 août 2016
02:45 - JO-2016/Basket: Durant et les Américains deux fois trop forts pour la Chine - FRANCE24.COM

Kevin Durant et ses comparses de la NBA étaient presque deux fois trop forts pour la Chine, écrasée 119 à 62, samedi lors du premier match du "Team USA" aux jeux Olympiques de Rio.

En l'absence de LeBron James et Steph Curry, les deux joueurs qui lui disputent le titre de meilleur joueur du monde, le scoreur d'Oklahoma City (et de Golden State la saison prochaine), est décidé à occuper le haut de l'affiche.

Durant a réussi une performance offensive de grande classe -25 points à 10 sur 14 au shoot, dont 5 sur 8 à trois points, avec en plus six passes décisives- avec son flegme caractéristique.

Il faut dire que les joueurs de Mike Krzyzewski, archi favoris pour l'or, n'avaient aucune raison de s'inquiéter: ils venaient de balayer deux fois en préparation les Chinois, loin de leur niveau du temps de Yao Ming, tous jouant dans leur championnat national. Yi Jianlian, un ancien de NBA, a été le meilleur Chinois avec 25 points.

Côté américain, trois autres joueurs ont franchi la barre des dix points: l'intérieur DeMarcus Cousins (17), l'ailier Paul George (15) et le meneur Kyrie Irving (12).

Grâce à leur défense ultra physique, les Américains se sont offerts des quantités de contre-attaques, souvent conclues par des dunks. Heureusement pour le public, qui sans cela se serait peut-être un peu ennuyé.

Les États-Unis ne se sont pas approchés de leur record de points aux jeux Olympiques: 156-73 contre le Nigeria aux Jeux de Londres en 2012. Ce sera peut-être pour leur prochain match contre le Venezuela lundi.

En revanche, les Américains ont battu celui des lancers francs réussis en un match: 33 (sur 45), contre 32 lors d'une rencontre USA-Italie de 1960 à Rome.



samedi 06 août 2016
20:35 - Basket - NBA : Transfert, Golden State? Kevin Durant explique ce qui a rendu son choix difficile - LE10SPORT.COM
Kevin Durant a décidé de rejoindre Stephen Curry et sa bande à Golden State. L'ailier a avoué que quitter Oklahoma n'a pas été facile en particulier à cause d'un joueur. Lors de la Free Agency, Kevin?

16:05 - JO-2016/Basket: les Etats-Unis au-dessus, même sans James ni Curry - FRANCE24.COM

Sans "Steph" Curry ni LeBron James, les États-Unis feront peut-être moins rêver aux jeux Olympiques de Rio qu'à ceux de Londres et de Pékin, mais ils n'en paraissent pas moins intouchables pour le commun des nations du basket.

Après avoir mené leurs franchises de Golden State et de Cleveland au bout du bout de la saison de NBA, au septième match d'une finale gagnée par les Cavaliers, les deux superstars ont décidé de faire l'impasse sur les Jeux, tout comme Chris Paul, Russell Westbrook et James Harden.

Mais le basket américain est tellement riche que le sélectionneur Mike Krzyzewski n'a pas eu à racler les fonds de tiroir pour bâtir sa sélection et même pour doubler tous les postes avec des joueurs que s'arracheraient tous ses confrères.

Dès samedi contre la Chine (19h00 locales, 00h00 française), on verra ainsi Kevin Durant (Golden State) et Carmelo Anthony (New York), dans le rôle de têtes d'affiche et scoreurs, mais aussi Kyrie Irving (Cleveland), Klay Thompson (Golden State), Paul George (Indiana) ou encore DeMarcus Cousins (Sacramento) et DeMar DeRozan (Toronto), autant de noms assez peu connus du grand public, mais redoutés par toute la planète basket.

- Anthony pour un troisième titre -

Anthony, 32 ans, est le plus âgé, et le seul avec Durant à être déjà champion olympique. Il vise à Rio un troisième titre d'affilée qui serait une première dans son sport. "Beaucoup de gens m'ont dit: +n'y va pas!+, mais moi, j'aime ça", a dit l'ailier, qui était présent également lors de la défaite de 2004.

Comme lors des deux dernières éditions, ce sont les Espagnols, médaillés d'argent à Pékin et à Londres, qui semblent les plus capables de chatouiller les Américains. Les deux équipes ne se croiseront pas avant les quarts de finale au plus tôt. Au premier tour, les Français et les Serbes, voire les Australiens, espèrent éviter la déculottée promise aux Chinois et aux Vénézuéliens.

Personne en tout cas ne voit le "Team USA" passer à côté de sa quinzième médaille d'or. Alors que depuis le début des années 2000, l'écart entre les États-Unis et leurs concurrents avait diminué, jusqu'à l'échec fracassant de l'équipe de 2004, une première pour des joueurs de NBA aux jeux Olympiques, il est reparti à la hausse ces derniers temps. La tendance pourrait se confirmer au Brésil.

C'est avec un groupe du même acabit que celui de Rio -des joueurs de NBA mais pas tous les meilleurs- que les Américains avaient survolé la Coupe du monde 2014 en Espagne (+37 en finale contre la Serbie, tous les matchs gagnés avec plus de 20 points d'écart). Kyrie Irving avait été sacré MVP de la compétition.

"Coach K" a concocté un rodage tranquille contre des équipes de deuxième zone, évidemment toutes balayées: l'Argentine, le Venezuela, le Nigeria et la Chine. Les Etats-Unis n'avaient pas vraiment besoin de se jauger avant leur arrivée à Rio, où ils ne logent pas au Village olympique, mais dans un luxueux paquebot de 196 cabines ancré dans la fameuse baie.



14:05 - JO-2016/Basket: pour les Bleus déjà un match crucial face à l'Australie - FRANCE24.COM

Inquiétants lors de la préparation olympique, les basketteurs français devront se remettre d'aplomb dès leur entrée en piste à Rio contre l'Australie samedi (19h15 française), un match déjà crucial.

Les Bleus feraient bien de ne pas rater leur entrée en matière pour se donner des chances de faire mieux que quatrièmes, la dernière place qualificative pour les quarts de finale. Car deux des autres membres de cette poule A, la Serbie, vice-championne du monde, et surtout les États-Unis, seront bien plus difficiles à accrocher.

Il leur faudra pour cela montrer un autre visage que lors de la préparation en Argentine. Sans Tony Parker, resté aux Etats-Unis pour profiter de la naissance de son deuxième garçon, les Tricolores se sont inclinés trois fois en trois matches: contre les Serbes (88-105), la Croatie (70-76) et la vieillissante sélection argentine (79-86).

Cela n'a rien de rassurant à l'heure d'affronter les "Boomers" et leur cinq majeur à l'accent NBA. S'ils n'ont encore jamais remporté une seule médaille, JO et Mondial confondus, les Australiens présentent une sélection solide qui peut donner du fil à retordre aux Bleus.

"C'est une équipe très physique qui mise beaucoup sur cette qualité. Il faudra les empêcher d'installer leur jeu bien huilé", explique le capitaine Boris Diaw, qui croisera l'un de ses anciens partenaires, Patty Mills.

Le joueur de 27 ans évolue chez les Spurs de San Antonio où il partage le poste de meneur avec Parker. C'est l'une des vedettes de l'équipe australienne qui peut aussi compter sur d'autres joueurs de talent comme l'imposant Andrew Bogut (2,07 m, 122 kg).

L'ancien intérieur de Golden State a surmonté la blessure au genou gauche qui l'avait privé de la finale NBA pour revenir juste à temps pour Rio. David Andersen, champion de France avec Villeurbanne cette saison, est là pour renforcer le secteur intérieur.

Les autres joueurs les plus dangereux sont l'arrière de Milwaukee Matthew Dellavedova, l'intérieur de Detroit Aron Baynes ainsi que Joe Ingles (arrière-ailier), partenaire de Rudy Gobert au Utah Jazz.

En termes de profondeur de banc, les Australiens semblent néanmoins un ton en-dessous des Bleus. L'efficacité des rotations pourrait faire la différence.



vendredi 05 août 2016
20:35 - Basket - NBA : Russell Westbrook s'exprime sur le départ de Kevin Durant - LE10SPORT.COM
Kevin Durant a décidé de rejoindre les Warriors, un choix très critiqué. Russell Westbrook s'est exprimé sur le départ de son ancien coéquipier. Lors de la Free Agency, Kevin Durant a décidé de ne?

jeudi 04 août 2016
21:43 - People : Stephen Curry en vacances sur la Côte d'Azur - BASKET-BALLWORLD.FR


17:35 - Basket - NBA : Quand Stephen Curry répond à? un club de Pro A ! - LE10SPORT.COM
Et si Stephen Curry venait s'entrainer sur les parquets français ? C'est en tout l'un des rêves des Sharks d'Antibes. Le meneur de Golden State qui leur a d'ailleurs répondu. Malheureusement pour les?

mercredi 03 août 2016
15:35 - Basket - NBA : LeBron James revient sur la remontée historique face aux Warriors ! - LE10SPORT.COM
Alors que les Cavaliers ont réussi à remporter les Finales NBA après avoir mené 3 à 1 dans leur série, LeBron James évoque cette remontée historique face aux Warriors. Malgré un mauvais début en?

14:30 - Basket - NBA - Draymond Green se voit proposer 100.000 dollars pour jouer dans un film X - SPORT24
LE SCAN SPORT - Une société de production de films pour adultes a proposé un joli pactole à la star des Warriors et de la sélection américaine pour jouer dans un opus qui s'intitulerait «Drayzilla».

13:59 - L'effectif des Warriors a pété le système : 83 victoires et des kilos de rage sur 2K en prévision - TRASHTALK.FR



























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr