Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
mardi 23 août 2016
12:00 - Bilan 2015-2016 : Indiana Pacers - INSIDEBASKET.COM


dimanche 21 août 2016
10:17 - La météo de la Free Agency 2016 ' Pacers : Larry Bird tourne la page, c'est la fin de l'ère Hill - TRASHTALK.FR


jeudi 18 août 2016
02:05 - JO-2016/Basket: les Américains éteignent le feu argentin - FRANCE24.COM

Les basketteurs américains ont rapidement éteint le feu argentin pour se qualifier facilement pour les demi-finales du tournoi olympique, 105 à 78, mercredi à Rio.

Les Argentins ont commencé la rencontre sur les chapeaux de roue et menaient de dix points (19-9) après quatre minutes de jeu. Mais il était hors de question pour cette équipe dont l'ossature est un quatuor de vétérans champions olympiques à Athènes en 2004 de continuer sur un tel rythme.

La "Team USA" a réagi brutalement et fait taire les nombreux supporteurs en bleu ciel et blanc qui peuplaient la Carioca Arena lors d'un terrible 27 à 2 en douze minutes. On était alors au début du deuxième quart-temps, les Américains menaient 36 à 21 et le match était virtuellement terminé.

Le reste n'a été qu'une promenade, qui a dû faire du bien aux stars de la NBA, chahutées lors de leurs trois précédents matches par les Australiens (+10), les Serbes (+3) et les Français (+3).

Les coéquipiers de Kevin Durant doivent d'ailleurs s'attendre de nouveau à de la résistance en demi-finale contre l'Espagne, impressionnante dans sa victoire sur la France 92 à 67.

Les Espagnols devront essayer de maîtriser la star, auteur d'un match de grande classe : 27 points (avec 7 paniers à 3 points sur 9 tentatives), sept rebonds et six passes décisives. L'ailier Paul George (17 points, 8 rebonds) et le pivot DeMarcus Cousins (15 points) ont été les autres Américains les plus en vue.

Ce quart de finale était le dernier match avec l'Argentine de Manu Ginobili (14 points, 7 passes), l'arrière des San Antonio Spurs, qui a fait ses adieux au basket international le même jour que son partenaire de club, le Français Tony Parker.

Ginobili, 39 ans, médaillé d'or à Athènes, était aussi le leader de l'équipe d'Argentine qui avait été la première à battre une formation de joueurs de NBA, en poule au Championnat du monde 2002 à Indianapolis.



dimanche 14 août 2016
07:54 - Un ancien espoir de Kentucky rejoint les Indiana Pacers - BASKETSESSION.COM


vendredi 12 août 2016
09:20 - La victoire de Porto Rico face aux États-Unis lors des JO d'Athènes en 2004 - BASKETRETRO.COM


05:30 - Le calendrier officiel des Pacers 2016-17 : grosses dates, road trips, par ici pour tout savoir - TRASHTALK.FR


jeudi 11 août 2016
04:09 - Larry Bird veut voir les Pacers brûler de la ficelle : « J'aimerais qu'on marque 105 points par soir » - TRASHTALK.FR


samedi 06 août 2016
16:05 - JO-2016/Basket: les Etats-Unis au-dessus, même sans James ni Curry - FRANCE24.COM

Sans "Steph" Curry ni LeBron James, les États-Unis feront peut-être moins rêver aux jeux Olympiques de Rio qu'à ceux de Londres et de Pékin, mais ils n'en paraissent pas moins intouchables pour le commun des nations du basket.

Après avoir mené leurs franchises de Golden State et de Cleveland au bout du bout de la saison de NBA, au septième match d'une finale gagnée par les Cavaliers, les deux superstars ont décidé de faire l'impasse sur les Jeux, tout comme Chris Paul, Russell Westbrook et James Harden.

Mais le basket américain est tellement riche que le sélectionneur Mike Krzyzewski n'a pas eu à racler les fonds de tiroir pour bâtir sa sélection et même pour doubler tous les postes avec des joueurs que s'arracheraient tous ses confrères.

Dès samedi contre la Chine (19h00 locales, 00h00 française), on verra ainsi Kevin Durant (Golden State) et Carmelo Anthony (New York), dans le rôle de têtes d'affiche et scoreurs, mais aussi Kyrie Irving (Cleveland), Klay Thompson (Golden State), Paul George (Indiana) ou encore DeMarcus Cousins (Sacramento) et DeMar DeRozan (Toronto), autant de noms assez peu connus du grand public, mais redoutés par toute la planète basket.

- Anthony pour un troisième titre -

Anthony, 32 ans, est le plus âgé, et le seul avec Durant à être déjà champion olympique. Il vise à Rio un troisième titre d'affilée qui serait une première dans son sport. "Beaucoup de gens m'ont dit: +n'y va pas!+, mais moi, j'aime ça", a dit l'ailier, qui était présent également lors de la défaite de 2004.

Comme lors des deux dernières éditions, ce sont les Espagnols, médaillés d'argent à Pékin et à Londres, qui semblent les plus capables de chatouiller les Américains. Les deux équipes ne se croiseront pas avant les quarts de finale au plus tôt. Au premier tour, les Français et les Serbes, voire les Australiens, espèrent éviter la déculottée promise aux Chinois et aux Vénézuéliens.

Personne en tout cas ne voit le "Team USA" passer à côté de sa quinzième médaille d'or. Alors que depuis le début des années 2000, l'écart entre les États-Unis et leurs concurrents avait diminué, jusqu'à l'échec fracassant de l'équipe de 2004, une première pour des joueurs de NBA aux jeux Olympiques, il est reparti à la hausse ces derniers temps. La tendance pourrait se confirmer au Brésil.

C'est avec un groupe du même acabit que celui de Rio -des joueurs de NBA mais pas tous les meilleurs- que les Américains avaient survolé la Coupe du monde 2014 en Espagne (+37 en finale contre la Serbie, tous les matchs gagnés avec plus de 20 points d'écart). Kyrie Irving avait été sacré MVP de la compétition.

"Coach K" a concocté un rodage tranquille contre des équipes de deuxième zone, évidemment toutes balayées: l'Argentine, le Venezuela, le Nigeria et la Chine. Les Etats-Unis n'avaient pas vraiment besoin de se jauger avant leur arrivée à Rio, où ils ne logent pas au Village olympique, mais dans un luxueux paquebot de 196 cabines ancré dans la fameuse baie.



09:11 - Paul George et les Pacers discutent déjà d'une prolongation de contrat - BASKETSESSION.COM


mercredi 03 août 2016
18:03 - Flashback 2015/16 : quand Jimmy Butler s'occupait des Pacers au buzzer, et trois fois s'il vous plaît - TRASHTALK.FR


14:07 - [Histoire] 3 Août 1949, la BAA et la NBL fusionnaient pour former la NBA - BASKETRETRO.COM


samedi 30 juillet 2016
18:26 - Paul George heureux que les Pacers « ne gâchent pas » ses plus belles années - BASKETSESSION.COM


vendredi 29 juillet 2016
03:18 - Le match de 2017 à Londres a été annoncé : Indiana contre Denver, on réserve l'hôtel demain - TRASHTALK.FR


jeudi 28 juillet 2016
20:21 - NBA: les Pacers affronteront les Nuggets à Londres en janvier - CYBERPRESSE.CA


19:04 - NBA. Denver-Indiana à Londres en janvier 2017 - OUEST-FRANCE.FR
Le match de saison régulière du Championnat NBA 2016-17 entre les Denver Nuggets et les Indiana Pacers aura lieu à Londres le 12 janvier 2017, a annoncé jeudi la Ligue nationale de basket-ball (NBA). ...

18:45 - NBA - Denver-Indiana à Londres en janvier 2017 - FRANCE24.COM

Le match de saison régulière du Championnat NBA 2016-17 entre les Denver Nuggets et les Indiana Pacers aura lieu à Londres le 12 janvier 2017, a annoncé jeudi la Ligue nationale de basket-ball (NBA).

Il s'agira du septième match organisé dans la capitale britannique par la NBA qui, pour accroître sa popularité, délocalise régulièrement des matches de préparation et de saison régulière en Europe, Asie et Mexique.

"Avec près de 25% de joueurs nés en dehors des Etats-Unis, nous sommes au premier rang pour assister au développement du basket-ball dans le monde, un sport qui n'a jamais été aussi populaire au Royaume-Uni", a rappelé le patron de la NBA Adam Silver.

Les Pacers, emmenés par la star Paul George, ont fini la saison régulière 2015-16 avec un bilan de 45 victoires et 37 défaites, avant d'être éliminés dès le premier tour des play-offs.

Les Nuggets des Français Axel Toupane et Joffrey Lauvergne, vainqueurs de 33 matches la saison passée, n'ont plus participé aux play-offs depuis 2013.



18:17 - Un match Pacers-Nuggets à Londres - RDS.CA
La NBA a annoncé que les Pacers de l'Indiana affronteront les Nuggets de Denver à Londres le 2 janvier.

18:17 - Une rencontre Pacers c. Nuggets à Londres - RDS.CA
La NBA a annoncé que les Pacers de l'Indiana affronteront les Nuggets de Denver à Londres le 2 janvier.

17:59 - Indiana-Denver à Londres le 12 janvier 2017 - SPORT.FR
Pour la septième fois, un match de saison régulière sera joué à Londres, il opposera les Denver Nuggets, dont fait partie le Français Joffrey Lauvergne, et les Pacers d'Indiana le 12 janvier 2017 à l'O2 Arena.

17:08 - Global Games : Un Pacers-Nuggets à Londres au mois de janvier - BASKETSESSION.COM


16:30 - Basket - NBA - Les Pacers affronteront les Nuggets à Londres - SPORT24


mardi 26 juillet 2016
12:50 - Un été de renouveau pour Larry Bird et ses Pacers : enfin du jeu rapide dans l'Indiana ' - TRASHTALK.FR


samedi 23 juillet 2016
10:05 - JO-2016/Basket: les Etats-Unis surclassent l'Argentine en match de préparation - FRANCE24.COM

Les Etats-Unis n'ont pas fait de détails face à l'Argentine, surclassée 111 à 74 en match de préparation aux jeux Olympiques 2016 de Rio, vendredi à Las Vegas (Nevada).

"Team USA", même privée des stars LeBron James, Stephen Curry ou James Harden qui font l'impasse sur le rendez-vous de Rio, a pris le large dès le premier quart-temps.

Sous l'impulsion de Kevin Durant (23 points) et de Paul George (18 pts), les doubles champions olympiques en titre et grands favoris à leur propre succession, ont dominé une équipe d'Argentine emmenée par le vétéran des San Antonio Spurs, Manu Ginobili (11 pts).

Carmelo Anthony, qui peut devenir à Rio le premier joueur de l'histoire à remporter trois titres olympiques consécutifs, a inscrit 17 points.

Les Etats-Unis ont signé leur 64e victoire consécutive, leur dernier revers remontant à la demi-finale du Championnat du monde 2006 perdue face à la Grèce (101-95).

Cette rencontre avait une saveur particulière pour Paul George qui a retrouvé le maillot des Etats-Unis, deux ans après une grave blessure, précisément à Las Vegas, en préparation de la Coupe du monde 2014.

"Je mentirais si je disais que je n'étais pas nerveux avant ce match, mais mes coéquipiers et le staff m'ont mis dans de bonnes conditions", a déclaré l'ailier d'Indiana.

"J'ai réussi, je crois, un bon match, je voulais vraiment qu'on gagne ce match, c'est important en vue des JO, on a bien joué, mais on peut encore beaucoup mieux jouer, il faut encore qu'on trouve nos repères", a-t-il prévenu.

"Team USA" va disputer encore quatre matches de préparation avant de s'envoler pour Rio contre la Chine dimanche et mardi, contre le Venezuela le 29 juillet et contre le Nigeria le 1er août.

Dans la phase de poules du tournoi olympique, les Etats-Unis seront opposés à la Chine, à l'Australie, au Venezuela, à la France et à la Serbie, tandis que le groupe B opposera le Brésil, l'Argentine, le Nigeria, la Lituanie, l'Espagne et la Croatie.



vendredi 22 juillet 2016
21:48 - C'était il y a seulement 10 ans : Pacers ' La dernière chance d'un groupe déjà dépassé par son passé - TRASHTALK.FR


17:00 - Le match rétro de la semaine : Team USA ? Argentine demi-finale JO 2004 - BASKETRETRO.COM


mercredi 20 juillet 2016
14:00 - [Collector] Le Top Ten Retro de la semaine ? La révolte des Nuggets en playoffs - BASKETRETRO.COM


04:26 - George a exorcisé le cauchemar de 2014 - RDS.CA
L'ailier d'Indiana a retrouvé l'équipe des États-Unis pour préparer les Jeux olympiques 2016 sans aucune appréhension, a-t-il assuré mardi, deux ans après une grave blessure juste avant la Coupe du monde.

mardi 19 juillet 2016
10:00 - Indiana en sureffectif après la signature d'Aaron Brooks - INSIDEBASKET.COM


09:31 - « Don't put me in Coach ». Mark Titus, l'incroyable voyage d'un bout à l'autre du banc - BASKETRETRO.COM


08:07 - Basket - NBA - Aaron Brooks au Indiana Pacers - SPORT24



























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr