Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
samedi 19 novembre 2016
12:05 - NBA: Tony Parker, l'âme des Spurs de San Antonio - FRANCE24.COM

A 34 ans, pour sa seizième saison en NBA, Tony Parker a endossé un nouveau rôle à San Antonio: il est le dépositaire du style "Spurs" et relais de Gregg Popovich qui compte encore plus sur son meneur français après le départ à la retraite de Tim Duncan.

Quand on touche à "TP" (prononcer tipi), Popovich sort ses griffes.

"Les statistiques ne disent pas tout", avait asséné vendredi, avant la victoire face aux Lakers (116-107), l'emblématique entraîneur des Spurs aux journalistes qui l'interrogeaient sur les "stats" en retrait de Parker.

"Il est énorme, il nous stabilise et nous organise sur le terrain, c'est un incroyable leader, surtout en l'absence de +Timmy+ (Duncan)", avait insisté "Pop".

Même s'il a égalé son record de la saison avec 16 points contre les Lakers, Parker tourne à une moyenne de 9,6 points par match depuis fin octobre, alors qu'il était le meilleur marqueur des Spurs en 2010-11 (17,5 pts par match), 2011-12 (18,3 pts), 2012-13 (20,3 pts) et 2013-14 (16,7 pts).

Depuis deux saisons et l'avénement de Kawhi Leonard, puis l'arrivée de LaMarcus Aldridge en 2015, son rôle a changé: il n'est plus marqueur, mais "démarqueur" et le départ à la retraite de Duncan après 19 saisons a encore accentué cette évolution.

"Avec le départ de Duncan, c'est clair que je dois être plus que jamais le leader de cette équipe, je parle beaucoup sur le terrain et lors des temps-morts pour être sûr qu'on soit bien en place", explique le joueur le plus titré du basket français.

"Je dois impliquer mes coéquipiers, faire les bonnes passes, mettre les bons systèmes en place, être sûr quand Kawhi (Leonard) est +chaud+ de lui faire la passe, ou quand c'est Gasol ou Aldridge", détaille-t-il.

- La philosophie Spurs -

Pour certains observateurs, le quadruple champion NBA n'est pourtant plus l'indiscutable meneur de la franchise texane.

Le magazine Sports Illustrated ne l'a ainsi pas inclu dans son son classement des 100 meilleurs joueurs actuels de NBA, alors que Parker en occupait la 4e place il y a seulement deux ans.

L'intéressé, dont le début de saison a été perturbé par une grosse entorse au genou droit, ne s'en offusque pas le moins du monde: "J'en m'en fous, ce qui m'intéresse, c'est de gagner un titre", balaye-t-il.

"Je n'ai plus d'objectifs personnels, le plus important pour moi, c'est de tout donner pour l'équipe, j'essaie de faire mon maximum", insiste le N.9 des Spurs.

"Il a toujours été un peu sous-apprécié, même quand il était plus jeune et qu'il nous faisait gagner des titres, il était rarement rangé parmi les meilleurs meneurs de ce championnat, ce qui m'a toujours fait rire", avait regretté en début de semaine Popovich.

Avec Manu Ginobili, à San Antonio depuis 2001, comme Parker, ils incarnent le style de jeu des Spurs comme ils l'ont montré durant une 3e période de haute volée avec une belle circulation du ballon contre les Lakers.

"On a beaucoup de nouveaux, il faut montrer à tout le monde la philosophie Spurs (...) tu ne peux pas remplacer un joueur comme Tim Duncan, il faut juste faire les choses différemment", rappelle-t-il.

"Il y a beaucoup de talent dans cette équipe, il faut savoir comment la mayonnaise va prendre, mais cela se passe bien, on progresse", note avec appétit Parker, qui a mis fin à sa carrière en équipe de France après les JO-2016 de Rio.



10:05 - NBA: les cadors montrent leurs muscles - FRANCE24.COM

Cleveland sans pitié pour Détroit, Golden State irrésistible à Boston et les Clippers costauds à Sacramento: les cadors de la NBA ont passé vendredi la vitesse supérieure après quatre semaines de compétition.

Dominés mercredi par Indiana (103-93), les Cavaliers ont passé leurs nerfs sur les Detroit Pistons (104-81) et signé leur dixième victoire de la saison.

LeBron James, laissé au repos contre les Pacers, a montré la voie avec ses treize points lors de deux premières périodes, pour un total de 21 points.

Kyrie Irving a ajouté 25 points, Kevin Love 12, et J.R. Smith, absent lors des trois précédents matches à cause d'une cheville douloureuse, a réussi trois tirs primés pour devenir, devant l'Allemand Dirk Nowitzki, le 15e meilleur marqueur à trois points de l'histoire avec un total de 1706 paniers à trois points.

"C'est notre meilleur match de la saison", s'est félicité "King James".

A l'image de son grand rival Golden State lors des deux dernières saisons, Cleveland écoeure la concurrence avec ses paniers à trois points: James et ses coéquipiers ont dépassé pour la douzième fois en autant de matches cette saison le seuil des dix tirs primés réussis.

- 6e victoire de suite pour Golden State -

Golden State, battu lors de la finale 2016 par Cleveland, a trouvé la bonne carburation après une période de rodage rendue nécessaire par l'arrivée de Kevin Durant.

Les Warriors ont enchaîné une sixième victoire de suite sur le parquet de Boston (104-88).

Les Celtics, privés il est vrai d'Al Horford, ont tenu le coup pendant les deux premières périodes, avant de sombrer dans le 3e quart-temps face à Klay Thompson (28 pts) et Durant (23 pts).

"Notre 3e quart-temps a été fantastique, aussi bien en défense qu'en attaque, il faut qu'on construise à partir de cela", s'est félicité Durant.

Signe de leur incomparable puissance de feu, les Warriors peuvent se permettre un match en demi-teinte de Stephen Curry (16 pts).

Surpris à domicile par Memphis (111-107) mercredi, les Clippers ont renoué avec la victoire à Sacramento (121-115) et consolidé leur première place à l'Ouest avec cette onzième victoire en treize matches.

Les San Antonio Spurs (10 v-3 d, 3e) sont venus à bout des Lakers (116-107) qui, malgré l'absence de leur meilleur marqueur D'Angelo Russell, les ont bousculé jusqu'au bout. LaMarcus Aldrige et Kawhi Leonard ont inscrit 23 points chacun et Tony Parker a égalé son record de la saison (16 pts), avec un dernier panier capital.

Derrière ce quatuor de choc, on s'accroche tant bien que mal.

- Dallas en crise -

Les Charlotte Hornets ont stoppé l'impressionnante série de sept victoires consécutives des Atlanta Hawks (100-96), grâce aux 24 points de leur international français Nicolas Batum.

Les Hornets ont signé leur huitième victoire de la saison et conforté leur statut de sérieux prétendants aux play-offs, voire plus, dans une conférence Est très ouverte, derrière le champion NBA en titre Cleveland.

Toronto a eu besoin d'une prolongation pour écarter Denver (113-111) et oublier ses défaites coup sur coup face à Cleveland (121-117) et Golden State (127-121). DeMar DeRozan a atteint pour la dixième fois cette saison le seuil des 30 points dans un match.

Oklahoma City qui a traversé une zone de turbulences avec quatre défaites consécutives, a écoeuré Brooklyn 124 à 105 et s'est replacé à la 4e place (8 v-5 d).

Russell Westbrook a encore réussi un festival avec ses 30 points, 13 passes et 11 rebonds, déjà son quatrième "triple double" de la saison, la 41e de sa carrière.

A l'autre bout du classement, La Nouvelle-Orléans a décroché sa troisième victoire de la saison (113-101) grâce aux 38 points de sa star Anthony Davis.

Dallas, toujours privé de Nowitzki, s'est incliné à domicile (80-64) face à Memphis et a plongé à la dernière place (2 v-9 d).

Résultats des matches du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) disputés vendredi:

Boston - Golden State 88 - 104

LA Lakers - San Antonio 107 - 116

Sacramento - LA Clippers 115 - 121

Dallas - Memphis 64 - 80

Cleveland - Detroit 104 - 81

Denver - Toronto 111 - 113 a.p.

La Nouvelle-Orleans - Portland 113 - 101

Oklahoma City - Brooklyn 124 - 105

Charlotte - Atlanta 100 - 96

Indiana - Phoenix 96 - 116



mercredi 16 novembre 2016
09:04 - NBA. Cleveland consolide, les Lakers réapprennent à rêver - OUEST-FRANCE.FR
Le champion NBA en titre Cleveland a consolidé sa première place en venant à bout de Toronto (121-117) mardi, tandis que les Lakers, vainqueurs de Brooklyn (125-118), continuent de surprendre et peuve...

07:27 - Les Lakers enchaînent : triple-double pour Randle, 32 pions pour Russell, 7ème victoire ! - TRASHTALK.FR


mardi 15 novembre 2016
21:45 - NBA: LeBron James a perdu tout respect pour Phil Jackson - FRANCE24.COM

La star de la NBA LeBron James a perdu tout respect pour Phil Jackson après que l'entraîneur le plus titré de l'histoire a utilisé un terme connoté racialement pour décrire l'entourage de "King James".

"Je n'avais que du respect pour lui en tant qu'entraîneur, pour tout ce qu'il a accompli dans sa carrière", a indique James après l'entraînement de Cleveland mardi.

"Il a été à la tête de l'équipe où jouait mon joueur préféré (Michael Jordan, NDLR), j'ai grandi en le regardant diriger les Lakers, mais maintenant, je n'ai plus rien pour lui", a poursuivi le triple champion NBA.

Jackson, qui a conduit les Chicago Bulls à six titres NBA et les Lakers à cinq sacres, a déclenché une polémique lors d'un entretien au site internet de la chaîne de télévision ESPN.

Jackson, président des New York Knicks depuis 2014, est revenu sur le départ de James de Miami en 2014 et a utilisé le terme "posse" (littéralement bande) pour décrire son agent et ses conseillers, des amis d'enfance, noirs comme lui.

"Je ne crois pas que Phil Jackson aurait utilisé ce mot si je travaillais avec d'autres personnes", a estimé James.

"L'étiquette qu'il a utilisée, ce n'est pas ce sur quoi j'ai bâti toute ma carrière, ce n'est pas ce que ma famille défend. Et je pense que la seule raison pour laquelle il a utilisé cette expression, c'est parce qu'il s'agit de jeunes afro-américains qui essayent de faire une différence", a-t-il ajouté.



14:35 - Basket - NBA : Cette légende vivante qui se paye LeBron James ! - LE10SPORT.COM
Phil Jackson, président des New York Knicks et ancien coach des Chicago Bulls et des Los Angeles Lakers, a révélé une anecdote accablante pour LeBron James. Outre-Atlantique, nombreux sont ceux qui?

lundi 14 novembre 2016
10:35 - 47 points à 66% au tir : Le récital de Wiggins face aux Lakers - EUROSPORT.FR
NBA - Andrew Wiggins (Minnesota Timberwolves) n'en finit plus d'impressionner en ce début de saison. Dimanche soir, le jeune ailier canadien a de nouveau sorti le grand jeu et pulvérisé son record de points en carrière (47) contre des Los Angeles Lakers bien impuissants pour l'arrêter. Voici son récital en vidéo.

09:25 - NBA: Cleveland et Golden State tremblent, Ibaka foudroie OKC - FRANCE24.COM

Cleveland et Golden State sont respectivement venus à bout de Charlotte (100-93) et Phoenix (133-120) dimanche, tandis que Serge Ibaka, pour sa première visite sous le maillot d'Orlando, s'est rappelé au bon souvenir d'Oklahoma City (119-117).

Le champion en titre Cleveland a consolidé sa première place en tête de la conférence Est avec sa huitième victoire en neuf matchs.

Mais les Cavaliers ont été malmenés par les Hornets et ont attendu la dernière période pour faire la différence, avec notamment des paniers à trois points décisifs de Channing Frye (20 pts) et Iman Shumpert (15 pts), sortis du banc, et de l'inévitable LeBron James (19 pts).

"Nos remplaçants nous ont fait du bien", a admis "King James", dont l'équipe a marqué au moins dix paniers à trois points lors de ses neuf premiers matchs cette saison, nouveau record en NBA.

"On a laissé échapper la victoire", a regretté de son côté Kemba Walker, meilleur marqueur du match avec ses 21 points.

Grand favori pour le titre 2017, Golden State s'est fait encore plus peur à domicile. Les Warriors ont laissé les Suns repasser en tête à cinq minutes de la sirène (114-109), mais les champions 2015 et finalistes 2016 ont fini fort pour empocher leur huitième victoire de la saison, en dix matchs.

Le "Big Three" de Golden State a totalisé 89 points, avec 30 points pour Stephen Curry, autant pour Klay Thompson, décisif dans le "money-time", et 29 points pour Kevin Durant.

- 47 points de Wiggins -

La franchise d'Oakland s'est hissé à la 2e place de la conférence Ouest (7 victoire, 2 défaites), à la faveur de la déconvenue d'Oklahoma City qui a rétrogradé à la 6e place (6 victoires, 4 défaites) après la victoire dans la soirée de Portland face à Denver (112-105).

.

Devant son public, Russell Westbrook a encore réussi un match phénoménal avec son troisième "triple double" de la saison (trois catégories de statistiques à dix unités et plus, 41 pts, 16 passes et 12 rebonds), le 40e de sa carrière, mais il s'est fait voler la vedette par son ancien coéquipier, Serge Ibaka.

L'ailier fort espagnol d'origine congolaise a marqué 31 points, nouveau record personnel, et a surtout inscrit le panier de la victoire 4/10e de seconde avant la sirène.

Ibaka n'avait pas caché sa surprise et son déplaisir d'être échangé, après sept saisons sous le maillot du Thunder, avec Victor Oladipo, Ersan Ilvasova et les droits sur Domantas Sabonis drafté par Orlando.

Les Lakers eux ont bu la tasse à Minneapolis 125 à 99: pour leur troisième match à l'extérieur en quatre jours, les jeunes joueurs de Luke Walton, fatigués, sont tombés sur un Andrew Wiggins en état de grâce, avec 47 points pour le 1er choix de la Draft 2014 (14 sur 21 au tir).

Côté français, seul Evan Fournier est sorti vainqueur ce dimanche: il a marqué 21 points et distillé cinq passes décisives lors de la victoire d'Orlando à Oklahoma City, où Joffrey Lauvergne a inscrit neuf points --trois tirs primés sur trois tentés--, en quinze minutes de jeu.

Nicolas Batum a lui frôlé le "triple double" lors de la défaite de Charlotte à Cleveland avec 15 points, 9 rebonds et sept passes.

Résultats des matches du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) disputés dimanche:

Portland - Denver 112 - 105

Oklahoma City - Orlando 117 - 119

Minnesota - LA Lakers 125 - 99

Golden State - Phoenix 133 - 120

Cleveland - Charlotte 100 - 93



06:27 - Andrew Wiggins plante 47 points sur la tête des Lakers : record en carrière, la ficelle brûle encore - TRASHTALK.FR


01:00 - Pronostic NBA: Minnesota Timberwolves vs Los Angeles Lakers - DDPRONOSTICS.COM


dimanche 13 novembre 2016
11:14 - Los Angeles domine à l'Ouest - SPORT.FR
Les LA Clippers ont consolidé leur première place au sommet de la conférence Ouest avec un succès à Minneapolis (115-109). Les LA Lakers continuent également de surprendre.

08:53 - NBA: les Clippers au sommet, les Lakers au rebond - LECHOREPUBLICAIN.FR


08:30 - Les Clippers au sommet, les Lakers au rebond, DeRozan immense : ce qu'il faut retenir de la nuit - EUROSPORT.FR
Les deux clubs de Los Angeles, les Clippers et les Lakers ont gagné leur rencontre cette nuit. De son côté, San Antonio a battu les Rockets à Houston (106-100).

08:26 - NBA. Les Clippers au sommet, les Lakers surprennent encore - OUEST-FRANCE.FR
Les Clippers ont remporté une neuvième victoire en dix matches et consolident leur place de leader de la conférence Ouest. De leur côté, les Lakers continuent de surprendre avec une cinquième victoire...

vendredi 11 novembre 2016
07:43 - Et de cinq pour les Lakers : nouvelle victoire, grâce à un comeback collectif à Sacramento - TRASHTALK.FR


01:00 - Pronostic NBA: Sacramento Kings vs Los Angeles Lakers - DDPRONOSTICS.COM


jeudi 10 novembre 2016
21:05 - Après la victoire de Trump, les stars du sport américain défaits mais combatifs - FRANCE24.COM

La mégastar de la NBA LeBron James en tête, beaucoup de sportifs américains ont affiché durant la campagne leur soutien à Hillary Clinton, battue par Donald Trump dans la course à la Maison Blanche, et appellent désormais leurs compatriotes à ne pas perdre espoir.

Souvent gagnant sur les parquets de NBA, "King James" n'a pas porté chance à Hillary Clinton dans l'Ohio, l'un de ces Etats-pivots où la candidate démocrate a mordu la poussière face à son adversaire républicain.

James n'a pourtant pas ménagé ses efforts: dimanche dernier, il avait participé avec l'un de ses coéquipiers des Cleveland Cavaliers J.R. Smith à l'un des derniers meetings électoraux de Clinton.

Au lendemain de l'élection de Trump, le triple champion NBA, dixième meilleur marqueur de l'histoire, a exhorté ses compatriotes, notamment les femmes et les minorités, à "ne pas perdre la foi": "Ce n'est pas la fin, il y a juste devant nous un obstacle très difficile que nous devons franchir", a-t-il insisté.

La légende des Lakers Kareem Abdul-Jabbar, nommé par Hillary Clinton en 2012 ambassadeur culturel auprès de Barack Obama, espère, lui, une réaction.

"Ce que (les supporters de Trump) craignent plus que tout, c'est la couleur de peau des Etats-Unis qui change (...) Il est impératif que nous formions une coalition avec les autres groupes pris pour cible par Trump, comme les femmes, les latinos, les immigrants et la communauté LGBT", a-t-il écrit dans une tribune dans le "Washington Post".

- Jerry Springer Show -

Les réactions les plus virulentes à l'élection de Trump, qui a multiplié durant sa campagne les déclarations racistes, xénophobes et misogynes, sont venues de la NBA, un championnat où 75% des joueurs sont noirs.

Pour l'entraîneur de Détroit Stan Van Gundy, les Etats-Unis "ont jeté une bonne partie de notre population aux lions": "On leur a dit qu'on les considérait comme des citoyens de seconde zone", a-t-il regretté.

Steve Kerr, son homologue de Golden State, a révélé que son équipe, sacrée championne en 2015 et finaliste malheureuse en 2016, avait éprouvé besoin de discuter de la victoire-surprise de Trump.

"La plupart de mes joueurs se sont sentis directement insultés, c'est tout ce qu'il s'est passé durant la campagne qui nous a dégoûtés et déçus, je crois que nous valons mieux que cela", a insisté Kerr qui a comparé la campagne électorale au Jerry Springer Show, célèbre et controversée émission de la télévision américaine.

Doc Rivers, l'un des rares entraîneurs noirs de NBA, a pris le contrepied de ses collègues: "L'élection ne s'est pas terminée comme je l'espérais, mais je connais personnellement Donald Trump (...) Laissons lui sa chance et voyons ce qu'il peut faire", a insisté le "coach" des Clippers.

- Kaepernick n'a pas voté -

Désormais plus connu pour ses prises de position politiques que pour ses exploits sur les terrains de football américain, Colin Kaepernick n'a pas voté et n'a pas critiqué Trump.

"Pour moi, peu importe, celui qui a été élu, le système qui opprime les gens de couleur reste intact", a estimé le quarterback de San Francisco qui a lancé un mouvement de boycott de l'hymne américain avant les matches de son équipe pour protester contre l'oppression dont sont victimes les Noirs aux Etats-Unis.

"C'est juste un autre visage qui va être le visage d'un système d'oppression", a-t-il regretté alors que Trump lui avait conseillé en août de "chercher un pays mieux adapté".

Tous les sportifs n'avaient pas misé sur la candidate démocrate et certains n'ont pas manqué de célébrer le succès de son rival.

Le joueur de golf John Daly, vainqueur du Championnat PGA 1991 et du British Open 1995, a félicité "son grand ami Donald Trump": "Refais des Etats-Unis un grand pays, je sais que tu le peux, merci de placer les Américains en premier", a-t-il écrit sur Twitter.

Vainqueur des World Series, la finale de la Ligue majeure de baseball (MLB), avec les Chicago Cubs, Jake Arrieta s'en est pris à tous ceux qui, à Hollywood notamment, ont soutenu Clinton: "L'heure est venue de payer et de passer la frontière, je peux vous aider à faire vos valises", a-t-il lâché.



mercredi 09 novembre 2016
08:18 - NBA. Les résultats des matchs de ce mardi - LETELEGRAMME.FR
Voici les résultats des matchs de NBA disputés ce mardi :- LA Lakers - Dallas, 97-109;- Sacramento - La Nouvelle-Orléans, 102-94;- Brooklyn - Minnesota, 119-110;- Portland - Phoenix,...

08:12 - Basket - NBA - Battu par Atlanta, Cleveland n?est plus invaincu - SPORT24
Surprise en NBA, Cleveland s'est incliné contre Atlanta, concédant sa première défaite de la saison. A l'inverse, Dallas a gagné son premier match contre les Lakers.

mardi 08 novembre 2016
17:55 - Apéro TrashTalk #57 ' Lakers : et s'ils nous faisaient mentir ' - TRASHTALK.FR


11:05 - NBA: Golden State rebondit, Curry fait mouche à trois points - FRANCE24.COM

Le meneur de Golden State Stephen Curry a illuminé la soirée de NBA lundi en établissant un nouveau record de paniers à trois points : il a fait mouche treize fois pour mener les Warriors à la victoire contre la Nouvelle-Orléans (116-106).

. Curry roi à trois points

Encore un record signé Curry! Et la meilleure réponse qu'il pouvait apporter après avoir été muet à longue distance (0/10) lors de la défaite de son équipe face aux Lakers trois jours plus tôt, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 157 matches et deux ans.

"Je n'ai même pas pensé à mon 0/10 ce soir (lundi). J'y ai pensé un peu à l'entraînement ces deux derniers jours, mais après ça, c'était fini", a assuré Curry. "Et heureusement, ils (les tirs à trois points, ndlr) sont rentrés, s'est-il félicité.

"C'était un sacré spectacle. Ca ne m'a pas surpris", a estimé l'entraîneur de Golden State, Steve Kerr. "Il a eu l'habitude tout au long de sa carrière de rebondir immédiatement et de briller après un mauvais match."

"C'est vraiment sympa de détenir ce record. Mais il ne va probablement pas tenir très longtemps, vu comment les mecs tirent", a ajouté le MVP de la saison 2015/2016.

Curry partageait déjà le précédent record - 12 paniers à trois points - avec Kobe Bryant et Donyell Marshall.

Sur le parquet d'Oakland lundi, il a conclu le match avec un total de 46 points et un bilan de 13/17 à trois points. La recrue des Warriors Kevin Durant a lui inscrit 22 points.

Face à un Curry de gala, les Pelicans sont eux restés le bec dans l'eau : avec sept défaites en autant de matches depuis l'ouverture de la saison, ils sont la seule équipe à l'Ouest à ne s'être toujours pas imposée.

Et ce malgré les belles performances à répétition d'Anthony Davis : 33 points lundi, pour une moyenne de 30 points par match cette saison.

. "OKC" et les Clippers six sur sept

Oklahoma City et les Los Angeles Clippers n'ont pas faibli en s'imposant respectivement contre Miami (97-85), malgré un Russell Westbrook en "petite" forme (14 pts, 11 rebonds tout de même), et Detroit (114-82). Les deux franchises conservent les commandes à l'Ouest avec un bilan de six victoires en sept matches.

Joffrey Lauvergne a joué 16 minutes avec le Thunder (5 pts).

A Washington, James Harden a lui sauvé Houston en inscrivant 32 points, dont près de la moitié (14) dans le dernier quart-temps. Les Rockets ont fini par s'imposer (114-106), faisant ainsi basculer leur bilan dans le positif (4 victoires, 3 défaites).

. Charlotte dans le sillage de Cleveland

A l'Est, Charlotte a enchaîné une troisième victoire d'affilée, contre Indiana (122-100). Les Hornets de Nicolas Batum (9 pts en 30 min) poursuivent ainsi leur début de saison quasi idéal : avec cinq succès en six matches, ils n'ont qu'une victoire de retard sur les Cleveland Cavaliers de LeBron James, en tête de la conférence.

Rien ne va plus en revanche pour Philadelphie, corrigé par Utah (84-109). Le Jazz de Rudy Gobert (8 pts, 6 rbds) n'a laissé aucune chance à la pire équipe du précédent exercice d'accrocher sa première victoire de la saison (0/6).

Le "rookie" Timothé Luwawu-Cabarrot (21 ans) en a toutefois profité pour disputer les quatre dernières minutes du match et marquer ses tous premiers points en NBA.



09:42 - Fin de série pour Curry - BASKET-BALL.COM
  Dans la gifle reçu par les Lakers hier soir( 117-97), le meneur star des Warriors est reparti avec une grimace encore plus grande que celle de ses coéquipiers. l'une de ses plus belles séries vient de tomber… 157 consécutifs. Pas un de plus, pas un de moins, juste 157. Avant d’affronter Luke Walton et [...]

lundi 07 novembre 2016
10:54 - Dallas remporte son premier match - SPORT.FR
En s'imposant contre Milwaukee 86 à 75, Dallas a signé sa première victoire de la saison. Dans le même temps, les Lakers ont gagné leur troisième match consécutif, contre Phoenix (119-108).

09:51 - NBA : Dallas gagne enfin, les Lakers voient triple - LAVOIXDUNORD.FR
Après cinq défaites consécutives pour commencer la saison, les Mavericks ont enfin renoué avec la victoire, mais la franchise texane, privée de sa star allemand...

09:12 - NBA: Dallas gagne enfin, les Lakers voient triple - LAREP.FR


08:51 - Troisième victoire de suite pour les Lakers : des jeunes qui régalent, un Staples Center en feu - TRASHTALK.FR


08:32 - NBA. Trois victoires de suite pour les Lakers - OUEST-FRANCE.FR
Les Lakers sont en forme en NBA. L'équipe a enchaîné un troisième succès consécutif face à Phoenix. Dallas s'est également imposé. Dallas a mis fin au pire début de saison de son histoire en battant M...

08:28 - Basket - NBA - Portland enchaîne, première pour Dallas - SPORT24
Les Lakers et Portland ont enchaîné avec une nouvelle victoire en novembre tandis que Toronto et Boston se sont inclinés à domicile. Dallas a remporté sa première victoire de la saison.

06:45 - NBA. Les résultats des matchs de ce dimanche - LETELEGRAMME.FR
Voici les résultats des matchs de NBA disputés ce dimanche :- Boston - Denver, 107-123;- LA Lakers - Phoenix, 119-108;- Toronto - Sacramento, 91-96;- Dallas - Milwaukee, 86-75 a.p.;-...

samedi 05 novembre 2016
17:53 - Analyse en images : les Lakers ont dominé Golden State grâce au collectif - SPORT.FR
Analyse en images : les Lakers ont dominé Golden State grâce au collectif




























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr