Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
samedi 23 juillet 2016
08:41 - Jeux de Rio : L’Espagne officiellement sans Marc Gasol - INSIDEBASKETEUROPE.COM
Il figurait encore sur les tablettes du sélectionneur Sergio Scariolo il y a quelques jours mais l’information est officielle, Marc Gasol ne participera pas aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Sa blessure au pied, contractée en février n’est pas complètement rétablie. Gasol, joueur NBA des Memphis Grizzlies, avait tenu un point presse il y a peu pour faire part de ses doutes concernant sa participation.



jeudi 21 juillet 2016
18:25 - JO-2016/Basket: l'Espagnol Marc Gasol forfait -

Le pivot de l'équipe d'Espagne Marc Gasol est forfait pour les jeux Olympiques de Rio (5-21 août), a annoncé jeudi la Fédération espagnole de basket qui l'estime insuffisamment remis d'une blessure au pied droit.

Mar Gasol, 31 ans (2,16 m), des Memphis Grizzlies en NBA, avait été victime d'une fracture au pied droit en février et avait subi une opération.

"Après des mois de travail intensif pour récupérer", Gasol "n'a pas atteint le niveau requis par le corps médical pour que son objectif (de revenir pour les Jeux) devienne réalité, et il ne sera pas capable de participer aux jeux Olympiques", a annoncé la Fédération espagnole dans un communiqué.

Marc Gasol, le frère cadet de Pau Gasol,est l'une des pièces maîtresses de l'équipe nationale. Il a été vice-champion olympique en 2008 et 2012 avec la Roja.



13:00 - Wendell Ladner, l'homme le plus dur et le plus craint de l'ABA - BASKETRETRO.COM


mardi 19 juillet 2016
20:50 - C?était il y a seulement 10 ans : Grizzlies ? Pau Gasol entrait déjà dans la légende de la franchise - TRASHTALK.FR


dimanche 10 juillet 2016
13:36 - Troy Daniels à Memphis pour 3 ans et 10 millions : pas mal pour un mec dont la carrière se résume à un tir - TRASHTALK.FR


09:36 - Troy Daniels débarque à Memphis - BASKETSESSION.COM


jeudi 07 juillet 2016
12:00 - Top 10 : Les meilleurs joueurs des Memphis Grizzlies - INSIDEBASKET.COM


lundi 04 juillet 2016
21:45 - NBA: Pau Gasol va rebondir à San Antonio - FRANCE24.COM

L'international espagnol Pau Gasol, en fin de contrat avec les Chicago Bulls, est en train de finaliser son arrivée à San Antonio, en NBA, rapporte lundi la presse américaine.

Selon le site internet spécialisé The Vertical, Gasol, qui aura 36 ans mercredi, devrait signer un contrat de deux ans d'une valeur de 30 millions de dollars avec les Spurs.

Le pivot, passé également par Memphis (2001-07) et les Lakers (2007-14), a remporté le titre NBA à deux reprises avec Los Angeles en 2009 et 2010, mais n'a pas réussi avec Derrick Rose et Joakim Noah, partis ces dernières semaines à New York, à faire des Bulls un prétendant au titre.

Gasol, qui a fini la saison 2015-16 avec des moyennes de 16,5 points et 11 rebonds par match, retrouve avec San Antonio une équipe capable de viser les premiers rôles, voire le titre.

Il aura pour coéquipiers les expérimentés Tony Parker et Manu Ginobili, ainsi que LaMarcus Aldridge et Kawhi Leonard, tandis que l'emblématique Tim Duncan pourrait décider de raccrocher, à 40 ans.

En 2014, Gasol, vice-champion olympique 2008 et 2012 avec l'Espagne, avait longuement hésité entre San Antonio et Chicago, avant de se décider pour les Bulls.

Son arrivée pourrait, selon The Vertical, conduire au départ de l'international français Boris Diaw pour des questions de masse salariale plafonnée en NBA.

San Antonio a terminé à la 2e place de la conférence Ouest cette saison, mais a été éliminé dès le 2e tour des play-offs par Oklahoma City (4-2).



12:05 - La NBA en proie à la fièvre des contrats XXXL - FRANCE24.COM

En seulement trois jours, les équipes de NBA, profitant de l'explosion des droits TV, se sont allégrement engagées à dépenser plus de 1,5 milliard de dollars en salaires et n'ont pas peur de susciter l'envie des joueurs de la Ligue nationale de football américain (NFL), jusque-là considérés comme les privilégiés du sport professionnel américain.

. QUI SONT LES GRANDS GAGNANTS ?

Depuis vendredi, tout le monde aux Etats-Unis, même ceux qui ne s'intéressent pas au basket, connaît Mike Conley: grâce à son mirobolant contrat de 153 millions de dollars sur cinq ans, le meneur de Memphis est désormais le joueur le mieux payé de l'histoire de la NBA.

Il n'a pourtant jamais remporté de titre de champion, de trophée de MVP ou même participé au All Star Game, le rendez-vous annuel des meilleurs joueurs NBA.

Mais Conley (13,6 points et 5,6 passes décisives par match) fait partie de ces joueurs qui, à défaut de garantir un titre de champion, font gagner des matches et remplissent des salles, une donnée capitale dans le business qu'est la NBA.

Ce calcul, Toronto l'a également fait pour DeMar DeRozan (135 M USD sur cinq ans), comme Détroit pour Andre Drummond (130 M USD sur cinq ans), Washington pour Bradley Beal (128 M USD sur cinq ans), Charlotte pour Nicolas Batum (120 M USD sur cinq ans) ou encore Boston pour Al Horford (113 M USD sur quatre ans).

. POURQUOI LES SALAIRES DES STARS N'EXPLOSENT PAS ?

Malgré ses deux trophées consécutifs de MVP et son titre de champion 2015, la star de Golden State Stephen Curry n'est "que" le 48e joueur le mieux payé de NBA avec ses 12,1 millions de dollars.

Il a, c'est vrai, signé son contrat en 2012, bien avant qu'il devienne la terreur des parquets. Même si son salaire va être nettement revalorisé en juin prochain, il n'atteindra jamais un niveau extravagant.

Idem pour Kevin Durant et LeBron James, les deux stars de ce mercato 2016, l'un convoité par Golden State, San Antonio ou Miami, l'autre prêt à rempiler avec Cleveland.

Et pour cause, les salaires sont encadrés: il existe un plafond salarial par équipe qui peut être d'ailleurs dépassé, à condition de payer des pénalités, la "luxury tax", comme le champion Cleveland qui va devoir payer 54 millions de dollars.

Le plafond salarial est passé de 70 millions de dollars pour 2014-15 à 90 millions en 2015-16, d'où la récente explosion des salaires. Et ce n'est pas fini, ce plafond va grimper à 107 millions en 2016-17!

Pour garantir l'équité de la compétition et, accessoirement, protéger les bénéfices des propriétaires d'équipes, les salaires sont régis par une convention collective pointilleuse.

Le "contrat maximum" dont rêve tout joueur ne peut ainsi pas excéder plus de 9 millions de dollars, ou 25% du plafond salarial de l'équipe, si le joueur a moins de six ans d'expérience NBA. Il peut grimper jusqu'à 27,5 M pour un joueur qui évolue en NBA depuis plus de dix ans, comme LeBron James.

Mais le syndicat des joueurs veut renégocier cette convention collective dès 2017, car les recettes de la NBA sont en train d'exploser et les joueurs réclament un plus grosse part du gâteau. Un "lock out", ou grève qui retarde voire annule une saison, n'est pas à exclure.

. D'OU VIENT CET ARGENT ?

Les géants de l'audiovisuel Turner et ESPN, filiale de Disney, se sont engagés à débourser 24 milliards de dollars sur neuf ans pour diffuser 164 des 1230 matches de la saison régulière, plus l?intégralité des play-offs.

A partir de 2016-17, ils vont donc verser 2,6 milliards de dollars par saison, contre 930 M jusque là, soit un bond de 180%!

Et ce n'est pas tout: chaque équipe négocie la vente de ses droits TV à un diffuseur local: les Los Angeles Lakers ont ainsi touché le gros lot quand le cablo-opérateur Time Warner Cable a signé un contrat de vingt ans d'une valeur de quatre milliards de dollars, soit 200 millions par saison.

. LES FRANCAIS SONT-ILS A LA MODE?

Les "Frenchies", deuxième contingent étranger le plus important de NBA, profitent eux-aussi de ce vent de folie, à l'image de Batum (Charlotte, 120 M USD), Ian Mahinmi (Washington, 64 M USD), Evan Fournier (Orlando, 85 M USD) en attendant Rudy Gobert, l'un des meilleurs défenseurs de NBA qui devrait signer un très gros contrat avec Utah.

Leur point commun? Ils sont jeunes et ont montré qu'ils avaient la carrure pour s'imposer dans le Championnat le plus relevé de la planète.



dimanche 03 juillet 2016
21:33 - Mike Conley justifie avec c'ur son choix de rester aux Grizzlies - BASKETSESSION.COM


12:27 - Conley signe pour 153 millions de dollars avec Memphis - SPORT.FR
Le meneur de jeu de Memphis Mike Conley a réalisé le plus gros deal de l'histoire de la NBA avec les Grizzlies : 153 millions de dollars sur cinq ans.

09:08 - James Ennis va renforcer les Memphis Grizzlies - BASKETSESSION.COM


samedi 02 juillet 2016
22:06 - Basket - NBA - Mike Conley prolonge pour 153M$ avec les Grizzlies - SPORT24


22:06 - Basket ? NBA ? Mike Conley prolonge pour 153M$ avec les Grizzlies - INFOBASKET.FR


00:54 - Mike Conley va signer un contrat historique de 153 millions aux Grizzlies ! - BASKETSESSION.COM


jeudi 30 juin 2016
14:08 - [Dossier] Games of Porn :  Quand sexe et NBA ne font pas (toujours) bon ménage - BASKETRETRO.COM


06:35 - Kent Bazemore aka Kate Upton : Bucks, Grizzlies, Nets, Pelicans, Rockets, Hawks et Magic sur lui - TRASHTALK.FR


mercredi 29 juin 2016
13:47 - L'incroyable hommage des Grizzlies à Mike Conley - BASKETSESSION.COM


mardi 28 juin 2016
17:30 - Memphis décline la team option de Lance Stephenson - INSIDEBASKET.COM


14:55 - Stephenson, Nets, Durant : les 6 rumeurs free agency NBA essentielles de mardi - EUROSPORT.FR
NBA - Pendant que Kevin Durant se fait draguer par tout le monde, les équipes qui ne peuvent pas l'atteindre s'organisent. Les Nets et Pelicans devraient notamment faire tourner leur effectif. Il y a aussi du concret, avec la fin de l'histoire entre Lance Stephenson et Memphis.

08:01 - Les Memphis Grizzlies déclinent l'option de Lance Stephenson' - BASKETSESSION.COM


lundi 27 juin 2016
08:28 - Tony Wroten récupéré par les Grizzlies - BASKETSESSION.COM


jeudi 23 juin 2016
17:29 - [NBA Draft History] 1996, la jeunesse au pouvoir - BASKETRETRO.COM


vendredi 17 juin 2016
15:18 - Anthony Roberson signe au SLUC Nancy - INSIDEBASKETEUROPE.COM
Arrivé en février au Paris-Levallois pour donner un coup de boost à l'équipe en manque d'inspiration, Anthony Roberson reste en Pro A et signe au SLUC Nancy.

Il faut dire que le natif de Saginaw (USA) a rajouté au club de la capitale un supplément offensif (et non organisateur) avec 14.3 pts - 12.6 d'évaluation à la mène, et un impressionnant taux de réussite de 58.3% derrière l'arc (21/36).

Joueur expérimenté avec dans son parcours de la NBA (Memphis, Golden State, New-York, Chicago), D-League et des saisons en Israël, Turquie, Italie, Chine, Argentine et Grèce, il a fréquenté deux autres clubs en Pro A, Strasbourg en 2009-2010 ...



14:54 - Anthony Robertson signe au SLUC Nancy - INSIDEBASKETEUROPE.COM
Arrivé en février au Paris-Levallois pour donner un coup de boost à l'équipe en manque d'inspiration, Anthony Robertson reste en Pro A et signe au SLUC Nancy.

Il faut dire que le natif de Saginaw (USA) a rajouté au club de la capitale un supplément offensif (et non organisateur) avec 14.3 pts - 12.6 d'évaluation à la mène, et un impressionnant taux de réussite de 58.3% derrière l'arc (21/36).

Joueur expérimenté avec dans son parcours de la NBA (Memphis, Golden State, New-York, Chicago), D-League et des saisons en Israël, Turquie, Italie, Chine, Argentine et Grèce, il a fréquenté deux autres clubs en Pro A, Strasbourg en 2009-2010 ...



mercredi 15 juin 2016
11:34 - Mike Conley pourrait bien partir cet été : on transpire à Memphis, on prend de la D à New York - TRASHTALK.FR


07:47 - Les Grizzlies ont peur de perdre Mike Conley cet été - BASKETSESSION.COM


jeudi 09 juin 2016
21:17 - Applaudissons le pire choix de Draft de l'histoire des Grizzlies : Hasheem « Regarde » Thabeet - TRASHTALK.FR


17:57 - Nick Van Exel assistant chez les Memphis Grizzlies - BASKETSESSION.COM


mardi 07 juin 2016
08:00 - Le premier match officiel d'Allen Iverson avec les Hoyas de Georgetown - BASKETRETRO.COM



























Partenaires :

Contact     | © Copyright of Livebasket.fr