Foot  | Rugby  | Tennis  | Sport  | Mercato  | Actu  | Foot Live
LIVEBASKET.fr
lundi 24 août 2015
17:33 - Dario Saric à Philadelphia en 2016 - INSIDEBASKET.COM


jeudi 20 août 2015
07:57 - Basket - NBA - Saison compromise pour Joel Embiid (Philadelphia Sixers) - LEQUIPE.FR
Basket - NBA - Saison compromise pour Joel Embiid (Philadelphia Sixers)
Joël Embiid devra sans doute attendre la saison 2016-2017 pour faire...

07:51 - N.3 de la draft 2014, Embiid est parti pour une deuxième saison blanche - EUROSPORT.FR
N.3 de la draft 2014, Embiid est parti pour une deuxième saison blanche
NBA - Joël Embiid devrait bien vivre une deuxième saison sans jouer le moindre match de saison régulière suite à une nouvelle opération au pied droit. Les Philadelphia Sixers ont confirmé l'information mercredi. Le pivot camerounais, drafté en troisième position en 2014, devra attendre une année supplémentaire pour disputer le premier match de sa carrière en NBA.

vendredi 14 août 2015
11:07 - Basket - Transfert - Transfert : JaVale McGee signe aux Dallas Mavericks - LEQUIPE.FR
Basket - Transfert - Transfert : JaVale McGee signe aux Dallas Mavericks
JaVale McGee (27 ans), le pivot des Philadelphia 76ers, a rejoint les...

mardi 04 août 2015
10:34 - [Hommage] Caldwell Jones, le second meilleur contreur ABA aurait eu 65 ans - BASKETRETRO.COM
[Hommage] Caldwell Jones, le second meilleur contreur ABA aurait eu 65 ans
Décède dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 64 ans le 21 septembre 2014, Caldwell Jones aura laissé un héritage conséquent dans le monde de la balle orange, que Basket Retro vous propose de  re-découvrir le jour de ses 65 ans, s’il avait encore été de ce monde. Portrait. Joueur emblématique des Sixers de Philadelphie à la fin des années 70 et au début des années 80, Caldwell Jones évoluait aux côtés d’un certain Julius Erving, sans pour autant avoir un rôle de scoreur, se concentrant plutôt sur des systèmes de jeu défensif tels que le rebond et le contre. Sélectionné à la 32ème position de la Draft de 1973 par les 76ers de Philadelphie à sa sortie de l’université d’Albany, Jones débuta sa carrière professionnelle lors de la saison 1973-74 avec l’équipe ABA des San Diego Conquistadors, entraînés par Wilt Chamberlain. Après de courts passages aux Kentucky Colonels et aux Spirits de Saint Louis, Jones inscrivit 15,8 points de moyenne par match, dont une pointe à 19,5 points par match en 1974'75. Élu à deux reprises meilleur contreur ABA à l’issue des saisons de 1973-74 et de 1974-75 avec respectivement 4,0 et 3,2 prises par match, Jones [...]

lundi 27 juillet 2015
19:55 - Larry Drew II (ex-76ers) débarque à Monaco - INSIDEBASKETEUROPE.COM

C'est un champion NCAA qui débarque en Pro A. Le promu, l'AS Monaco vient de signer  Larry Drew II  (1,88 ...



dimanche 12 juillet 2015
10:39 - Embiid se dirige vers une nouvelle saison blanche? - INFOBASKET.FR

La poisse continue pour Joel Embiid ! Après une première saison blanche à cause d'une opération au pied, le pivot des Philadelphia

Cet article Embiid se dirige vers une nouvelle saison blanche… est apparu en premier sur InfoBasket.



samedi 11 juillet 2015
19:33 - Basket - NBA - Joel Embiid (Philadelphie) pourrait ne pas rejouer la saison prochaine - LEQUIPE.FR
Basket - NBA - Joel Embiid (Philadelphie) pourrait ne pas rejouer la saison prochaine
L'inquiétude grandit autour de Joel Embiid. Selon le Philadelphia...

mardi 30 juin 2015
18:15 - [Trash Talk] L'insolence de Corey Benjamin face à Michael Jordan en 1999 - BASKETRETRO.COM
[Trash Talk] L'insolence de Corey Benjamin face à Michael Jordan en 1999
Il y a des joueurs qui pensent pouvoir tenir la dragée haute aux plus grands. Le jeune Corey Benjamin a manqué l’occasion de tenir sa langue dans sa poche en défiant un Michael Jordan retraité, il y a 16 ans. Dommage pour lui. Nous sommes au tout début de la saison 1999-2000, fin novembre, avec un entraînement particulier pour les Bulls. Quelques jours auparavant, le jeune ailier des Bulls, Corey Benjamin, avait titillé dans les vestiaires, Michael Jordan qui leur rendait une petite visite. « Dommage que tu aies pris ta retraite car je t’aurais bien pris en un contre un » C.Benjamin Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, on connaît tous la mentalité de compétiteur de Jordan et même 17 mois après sa retraite, il relève le défi. Musculation avec son préparateur de toujours, Tim Grover, et c’est parti pour une séance d’humiliation devant les rookies Ron Artest et Elton Brand en admiration, mais aussi Toni Kukoc en train de rigoler sur son vélo d’entraînement et le vieux Hersey Hawkins, l’ancien coéquipier de Charles Barkley à Philadelphia et qui a subi de nombreuses défaites face à « His Airness », avec les 76ers fin des années 80 et début des nineties, [...]

dimanche 28 juin 2015
10:31 - Basket - NBA - Les Philadeplhia 76ers paient une amende pour l'échange de Jrue Holiday - LEQUIPE.FR
Basket - NBA - Les Philadeplhia 76ers paient une amende pour l'échange de Jrue Holiday
Selon une information sortie ce dimanche, la NBA a ordonné aux...

vendredi 26 juin 2015
21:20 - Le match rétro de la semaine ? WCF 1975 Game 7 Chicago ? Golden State - BASKETRETRO.COM
Le match rétro de la semaine ? WCF 1975 Game 7 Chicago ? Golden State
Alors que les Warriors fêtent comme il se doit leur titre de champion, nous revenons 40 ans en arrière sur la période des seventies avec le caractériel Rick Barry aux commandes. Une rencontre décisive pour gagner son ticket en finale! C’était encore l’époque où Chicago officiait dans la conférence ouest. Jusqu’à la montée en puissance des Bulls de Jordan à la fin des années 80, cette franchise avait connu un grand moment dans leur histoire en 1975, une finale de conférence où Chicago mène 3-2 avant de prendre une leçon à domicile et de se voir forcer un Game 7 à Oakland. Chet Walker, Norm Van Lier, Jerry Sloan, Bob Love ou le vieux Nate Thurmond, des noms qui ont marqué la ville de l’Illinois. Les Warriors comptent sur leur duo Rick Barry/Jamaal Wilkes pour se qualifier en finale. Depuis leur déménagement de Philadelphia à San Francisco et maintenant à Oakland, aucun titre dans l’escarcelle. Une finale perdue en 1964 lorsque Wilt Chamberlain y jouait encore, et rebelote trois ans plus tard avec Rick Barry. Non qualifiés en playoffs en 1974, les Warriors veulent leur revanche. NBA PLAYOFFS 1975 – BULLS @ WARRIORS GAME 7 Crédits photo : Sports IllustratedClassé [...]

20:01 - Vidéo - Les top picks de la Draft 2015 - LIVEBASKET.FR
Vidéo - Les top picks de la Draft 2015
Karl-Anthony Towns pour les Timberwolves du Minnesota, D'Angelo Russell avec les Lakers de Los Angeles, Jahlil Okafor sélectionné par les 76ers de Philadelphie et Kristaps Porzingis drafté par les Knicks de New York, retour en images et en reactions, avec

14:09 - [Happy Birthday] Hal Greer, l'un des meilleurs arrières des années 60 - BASKETRETRO.COM
[Happy Birthday] Hal Greer, l'un des meilleurs arrières des années 60
Hal Greer (79 ans aujourd'hui) avec ses sauts grandioses faisait partie de l’écurie de Syracuse et de Philadelphie pendant 15 saisons NBA. Avec des bons et des mauvais jours, cet arrière d’1.88 m a fournit un jeu constant, régulier, athlétique et a été l’un des meilleurs de sa génération. Les Nationals de Syracuse le recrutent au second tour de la Draft en 1958 alors qu’il est à l’université de Marshall et plus tard rentre au Hall Of Fame comme l’un des meilleurs shooteurs à trois-points. Il bénéficiait d’une capacité innée à dominer le jeu qui s’est traduit par une moyenne de 19.2 points sur toute sa carrière et a franchit la barre des vingt points durant huit saisons. Greer réalisa 4 540 passes décisives et prit part à 1 122 rencontres, véritable record lorsqu’il se retira en 1973. Mais sa saison la plus mémorable a lieu en 1966-67 lorsqu’il totalisa une moyenne de 22.1 points et s’associa avec Wilt Chamberlain, Billy Cunningham, Chet Walker, Lucious Jackson et Walt Jones dans l’équipe des 76ers de Philadelphie qui mit un terme au règne de huit ans des Celtics de Boston. Hal Greer qui figura dans 10 All Star Game, fit son entrée [...]

vendredi 19 juin 2015
20:30 - Le match rétro de la semaine ? NBA Finals 2001 Game 1 Philadelphia ? L.A Lakers - BASKETRETRO.COM
Le match rétro de la semaine ? NBA Finals 2001 Game 1 Philadelphia ? L.A Lakers
Après une longue pause, c’est la reprise des matchs Vintage sur Basket Rétro! NBA, NCAA, High School, International, vous pourrez savourer de belles heures devant votre écran. Chaque vendredi soir, un match vous sera proposé via les différents et généreux Youtubeurs. La saison NBA vient de se terminer avec le triomphe des Golden State Warriors. Sur Basket Rétro, le basket continue de faire parler à tout moment de l’année. Pour ce retour du match rétro de la semaine, nous vous proposons pour ce premier numéro un retour en 2001 avec le Game 1 entre Philadelphia et les Lakers. Chaque équipe a connu un parcours bien différent. Les 76ers ont du batailler dur entre Indiana, Toronto et Milwaukee alors que les champions en titre ont plutôt utilisé la méthode bulldozer, en étant invaincus, sweepant Portland, Sacramento et San Antonio. Grandissimes favoris, ils vont pourtant devoir se méfier de leur opposant à l’est. Diminués par les blessures, loin d’avoir le talent nécessaire, les 76ers jouent la carte du coeur, du travail de col bleu, style cher à Larry Brown. Allen Iverson MVP de la saison face au monstre à deux têtes, Shaq–Kobe, c’est pour vous en VO avec Marv Albert et Doug [...]

jeudi 18 juin 2015
19:46 - D'Angelo Russell emballé par les Philadelphia Sixers ' - BASKETSESSION.COM


jeudi 11 juin 2015
16:59 - La salle des Philadelphia Sixers change de nom - BASKETSESSION.COM


lundi 25 mai 2015
18:38 - Grillé : D'Angelo Russell se verrait bien aux Philadelphia Sixers - BASKETSESSION.COM


samedi 23 mai 2015
12:18 - Décès de Marques Haynes, le magicien des Harlem Globe Trotters - BASKETRETRO.COM
Décès de Marques Haynes, le magicien des Harlem Globe Trotters
Une nouvelle légende du basket s’en est allé. Marques Haynes a été un pionnier dans l’histoire de la balle orange, le premier showman des Harlem Globe Trotters. Le plus grand dribbleur de tous les temps? Capable de faire rebondir la balle 6 fois en 1 seconde, il a joué professionnel pendant 46 ans, une incroyable longévité (un record probablement) et il a été le modèle en terme de dribble pour Bob Cousy et Pete Maravich. Natif de Sands Springs dans l’état d’Oklahoma, Haynes a évolué 4 ans à l’université de Langston de 1942 à 1946. Au cours d’une rencontre, il fait le show en ridiculisant ses adversaires avec son talent inné de dribbleur hors du commun. Ce qui a eu le don d’énerver son coach, qui a tapé dans l’oeil des Harlem Globe Trotters qui recherchait justement un magicien à la mène. Langston fut invité à participer à un match amical contre les Globe Trotters et contre toute attente, c’est bien l’équipe universitaire qui l’emporte sur des exploits d’Haynes. Il rejoint ainsi la troupe fantasque d’Harlem de 1947 à 1953, refuse un salaire conséquent chez les Warriors de Philadelphia en NBA pour créer sa propre équipe de Show, les Harlem [...]

09:32 - [Dunk History] Allen Iverson, 1m83, un athlète hors-normes - BASKETRETRO.COM
[Dunk History] Allen Iverson, 1m83, un athlète hors-normes
Iverson a changé la NBA: elle vivait ses dernières années de l'image lisse et polie de Michael Jordan quand « The answer » est arrivé et a tout chamboulé. Anti-conformiste par excellence, il a changé le « dress-code » avec son look hip-hop, il a introduit les cheveux tressés (cornrows) et les tattoos quand tout le monde les cantonnait aux ghettos, Allen Iverson parlait du c'ur, mais surtout, il jouait du c'ur, et se sacrifiait tous les soirs pour faire gagner son équipe. Aujourd'hui retraité, c'est une légende, preuve en est que son maillot a été définitivement retiré et immortalisé au plafond de la salle des Sixers. Iverson savait tout faire (à part bien défendre en 1 contre 1 diront certains), MVP de la Ligue en 2001 (devant Shaquille O'Neal, excusez du peu), il savait aussi sauter par dessus les géants pour dunker la balle quand c?était nécessaire. Pendant plusieurs années, Iverson avec son petit 1,80m, était le joueur le plus craint de la NBA. SES DIX PLUS BEAUX DUNKS EN CARRIÈREClassé dans:Dunk History Tagged: Allen Iverson, Dunk, Philadelphia Sixers

mercredi 20 mai 2015
19:37 - [Focus] NBA Playoffs 2007 ? Lebron James met le feu aux Pistons - BASKETRETRO.COM
[Focus] NBA Playoffs 2007 ? Lebron James met le feu aux Pistons
Un gros buzz autour de cette confrontation qui a été nommé dans les 60 plus belles séries de playoffs de l’histoire. La finale de conférence entre Detroit et Cleveland a marqué les esprits, la légende de Lebron James pour un chapitre inédit dans l’histoire des Cavaliers. Dans une conférence Est incroyablement faible où seul Detroit était considéré comme un adversaire dangereux pour la franchise qui se sortirait de l’ouest, il n’y a pas de miracle. Des équipes en devenir (Orlando/Chicago/Toronto/Cleveland), une bande de vieillards (Miami) et les éternels Pistons. Vous enlevez Ben Wallace parti prendre l’oseille chez les Bulls, vous le remplacez par Chris Webber, viré par Philadelphia et vous obtenez la meilleure équipe de l’est. Toujours excellents en défense, appliqués en attaque, ils terminent premier à l’Est comme en 2006 et vont connaître une promenade de santé, collant un sweep aux jeunots d’Orlando et s’en sortant sans trop de difficultés contre les vaillants Bulls, tombeurs des champions en titre au tour précédent. Les Cavs connaissent une saison moyenne, surtout du à un effectif faiblard autour du phénomène LBJ. Un 1er tour vite expédié contre des Wizards privé d’Arenas et Butler et une demi-finale assez disputé contre les Nets de [...]

08:10 - Basket - NBA - Draft : Minnesota tire le gros lot, les Lakers 2es - SPORT24.COM
Basket - NBA - Draft : Minnesota tire le gros lot, les Lakers 2es

Les Timberwolves auront le privilège de piocher en premier lors de la Draft NBA 2015, le 25 juin prochain, devant les Lakers et les 76ers. Grands perdants de la «lottery», les Knicks héritent du quatrième choix.  



mardi 12 mai 2015
17:07 - Les Philadelphia Sixers dévoilent leur nouveau logo - BASKETSESSION.COM


10:33 - Les 23 points, 12 rebonds et 20 passes de Magic Johnson en 1983 - BASKETRETRO.COM
Les 23 points, 12 rebonds et 20 passes de Magic Johnson en 1983
Véritable star sur et en dehors du terrain, Magic Johnson fait partie de ces rares joueurs exceptionnels qui ont changé leur sport. Earvin Johnson gagne son surnom de Magic lorsqu'il a 15 ans, pour son style de jeu flamboyant et pour sa capacité à faire des passes que personne n'attend. Au cours de sa première saison à Los Angeles, Magic Johnson score une moyenne de 18 points, 7.7 rebonds et 7.3 passes décisives, mais ne sera pas élu Rookie of the Year au détriment d'un certain Larry Bird, qui réalise des miracles du même style à Boston. Avec la force d'Abdul-Jabbar et de James Worthy, et Magic Johnson aux commandes, les Lakers atteignent à huit reprises les Finales NBA pendant la décennie des années 80 et remportent cinq fois le titre. Alors âgé de 23 ans, le 5 janvier 1983, Magic Johnson et les Lakers de Los Angeles rencontrent les 76ers de Julius Erving, dont les bilans sont quasiment identiques (25-8 contre 25-5) Dans un remake de la Finale NBA de 1982 et un aperçu de la Finale NBA de 1983, la bande à Pat Riley n’est pourtant pas favori. Sans leur capitaine Kareem Abdul-Jabbar, les californiens s’inclineront sur le fil après prolongation [...]

lundi 11 mai 2015
14:06 - Il y a 35 ans, L'incroyable panier de Doctor J lors des Finales NBA 1980 - BASKETRETRO.COM
Il y a 35 ans, L'incroyable panier de Doctor J lors des Finales NBA 1980
Les Lakers de Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar mènent la série 2 à 1 et se rendent à Philadelphie pour le 4ème match. Il reste quelques secondes dans la rencontre quand Julius Erving inscrit un panier incroyable. « Dr. J » tiens le ballon à une main, passe derrière le panier, s’élève et, on ne sait pas trop comment, réussit à inscrire le panier dans une position très délicate. Ce « up and under » est devenu la marque de fabrique d’Erving, considéré par beaucoup comme l’un des joueurs les plus spectaculaires de l’histoire du basket. Les 76ers de Philadelphie gagnent ce 4ème match (105-102) mais perdent cette finale 4 à 2 contre les Lakers. LE PANIER INCROYABLE DE DOCTOR J EN IMAGES Crédits photo : SI/NBAEClassé dans:NBA Playoffs History Tagged: Finals NBA, Jerry West, Julius Erving, Los angeles Lakers, Philadelphia Sixers, Wilt Chamberlain

dimanche 19 avril 2015
18:17 - NBA : Joël Embiid, lâché par son coach, mis à l'amende ' - AFRICATOPSPORTS.COM

Joël Embiid n?était pas sur les parquets pour sa première année NBA, la faute à une blessure au pied avant même la draft. Mais le jeune l'intérieur de Philadelphie 76ers […]

Lire l'article NB A : Joël Embiid, lâché par son coach, mis à l’amende ? sur Africa Top Sports.



dimanche 12 avril 2015
14:43 - NBA : Derrick Rose et les Bulls évitent le piège 76ers - AFRICATOPSPORTS.COM

Pour son premier match devant son public depuis le 23 février, Derrick Rose a sorti le grand jeu pour permettre au Bulls de Chicago de se défaire d'une combative formation […]

Lire l'article NBA : Derrick Rose et les Bulls évitent le piège 76ers sur Africa Top Sports.



08:28 - Derrick Rose monte en puissance face aux 76ers - BASKETSESSION.COM


mercredi 08 avril 2015
16:07 - Allen Iverson et sa claquette dunk sur les épaules de Marcus Camby en 1998 - BASKETRETRO.COM
Petit par la taille mais grand par le talent, Allen Iverson démontre toute l?étendue de son explosivité, et de ses incroyables qualités athlétiques, avec une énorme claquette dunk dans la raquette des Raptors lors de sa deuxième année en NBA. En cette saison 1997-1998, une affiche 76ers – Raptors est bien loin de vendre du rêve, les deux équipes étant à la dérive dans les tréfonds du classement à l'Est. Respectivement bons derniers de leurs divisions, les deux franchises tirent profit de cette situation afin d'offrir un temps de jeu un peu plus conséquent à leurs jeunes joueurs stars,  promus comme futurs sauveurs de leur franchise dans les années à venir. Le match est donc l'occasion d'assister à une confrontation entre Allen Iverson, le rookie de l'année en titre, et Marcus Camby, véritable tour défensive de Toronto, également dans sa seconde saison chez les pros. Deux physiques pour deux styles radicalement opposés. Alors que le ?Cambyman? s'apprête  à récupérer le rebond, suite à tir manqué par Eric Snow, c'est sorti de nulle part qu? Iverson bondit en éclair dans la raquette pour lui ravir le rebond. Nettement plus petit que Camby, avec quasiment 30 cm de moins, celui que l'on surnomme The Answer [...]

samedi 04 avril 2015
10:46 - [Happy Birthday] Bill Bridges, un pivot légendaire aux talents peu reconnus - BASKETRETRO.COM
[Happy Birthday] Bill Bridges, un pivot légendaire aux talents peu reconnus
Bill Bridges (76 ans aujourd’hui) est en basket-ball l’équivalent d’un milieu de terrain en football : bataillant dans les tranchées, donnant et recevant des coups de coude, mais dont les talents sont peu reconnus. Il n’a pas son pareil pour les rebonds, c’était un pivot tenace et indéfectible, se battant sous le panier. Bridges fit ses débuts dans la Grande Ligue en 1962-63 pour les Hawks de Saint Louis après une saison et demie avec Kansas City en ABL (American Basketball League), pratiquement mort-née. L’ancienne star de l’université de Kansas avec ses 2.00 m, réalisa des moyennes de 5.3 et 8.5 rebonds depuis le banc pour une équipe regroupant Bob Petit et Cliff Hagan, Hall Of Famer aujourd’hui. Mais au cours des neuf saisons suivantes, Bridges ne tomba jamais sous la barre des dix unités, que ce soit en nombre de points ou de rebonds par match tout en assurant les missions défensives les plus rudes pour les Hawks. Lorsqu’il se retira en 1975 après de courts passages avec les 76ers de Philadelphie, les Lakers et les Warriors, Bridges laissa derrière lui 11 054 rebonds (soit 11.9 de moyenne) et 11 012 points (soit également 11.9 par match) et trois [...]

04:09 - Washington ? New York : record de passes pour John Wall - INFOBASKET.FR

Après avoir battu les Philadelphia 76ers mercredi, les Washington Wizards ont dominé l'autre bonnet d?âne de la Conférence Est vendredi, les New

Cet article Washington ? New York : record de passes pour John Wall est apparu en premier sur InfoBasket.





































Partenaires :

Contact     | © Copyright of Livebasket.fr