Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
mercredi 24 août 2016
08:05 - NBA : Los Angeles célèbre le "Kobe Bryant Day" - RMCSPORT.BFMTV.COM


mardi 23 août 2016
16:35 - Basket - Équipe de France : De Colo, ego? Ces confidences de Tony Parker sur Nicolas Batum ! - LE10SPORT.COM
Alors que Nicolas Batum n'a pas caché sa déception après le quart de finale des JO de Rio contre l'Espagne,  Tony Parker revient sur ses déclarations. Avec la défaite de l?équipe de France de basket?

15:28 - Basket - NBA - A Los Angeles, le 24 août sera désormais le «Kobe Bryant Day» - SPORT24
La ville de Los Angeles a décidé d'honorer la légende des Lakers Kobe Bryant en instaurant un «Kobe Bryant Day» le 24 août du calendrier. Un hommage à la hauteur de la légende qu'est le «Black Mamba».

jeudi 18 août 2016
11:19 - Basket / JO (H) : Nicolas Batum promet de revenir plus fort - TRIBUNESPORTS.NET


02:05 - JO-2016: de l'or, des larmes et du bronze sur tapis vert pour les Bleus - FRANCE24.COM

Parker humilié pour sa fin de carrière internationale, après une cinglante défaite contre l'Espagne, mais les Vestes bleues en or en saut d'obstacles: les JO de Rio ont offert toutes les émotions à la France mercredi, avec même une médaille sur tapis vert pour Mekhissi sur 3000 m steeple.

92-67: le score est humiliant pour "TP", Nicolas Batum and co., qui n'ont jamais existé face aux Espagnols, doubles vice-champions olympiques. Et fin de carrière en bleu donc pour Parker, après presque 16 années de bons et loyaux services et un titre de champions d'Europe en 2013 pour apothéose.

Pour le meneur de jeu de San Antonio, c'est le retour aux Etats-Unis maintenant: les JO sont terminés pour le quadruple vainqueur de la NBA, qui ne rejoint donc pas en demi-finale des JO les "Experts", leurs homologues féminines du hand ou les "Braqueuses" du basket.

Les yeux rougis, Parker a quitté la scène en enlaçant ses partenaires, puis en tombant dans les bras de Pau Gasol, le géant Catalan, encore une fois parfait dans son rôle de bourreau côté espagnol.

Ces larmes de tristesse du meneur de jeu de l'équipe de France de basket, qui perd également Florent Piétrus et Mickael Gelabale, ont bien sûr fait écho à celles, mardi soir, de Renaud Lavillenie, hué et sifflé sur le podium dans le stade olympique, à l'heure de recevoir sa médaille d'argent du concours à la perche.

- Rozier: Philippe après Marcel -

Cette image restera probablement comme une des plus fortes de ces JO de Rio: Lavillenie qui craque et pleure, puis part se réfugier sous une tribune, où il est réconforté par Serguei Bubka, l'ex-tsar de la perche.

Mais les larmes étaient aussi de joie mercredi dans le camp tricolore, et notamment du côté des Vestes bleues de l'équitation. Après l'équipe du concours complet, elle aussi en or la semaine passée, les cavaliers ont récidivé à Deorodo, en saut d'obstacles par équipes cette fois, 40 ans après l'exploit de leurs prédécesseurs à Montréal en 1976.

Symbole: le fils, Philippe Rozier, succède à son père Marcel, l'un de ces héros de 1976. Avec ses partenaires Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Pénélope Leprévost.

Et joie aussi, plus contenue, pour les "Experts", qualifiés en demi du tournoi de hand avec une victoire relativement aisée 34-27 contre les Brésiliens. Toujours en lice, donc, pour un troisième titre olympique consécutif, il leur faudra maintenant affronter l'Allemagne, championne d'Europe.

Pour Mahiedine Mekhissi, ce fut les deux: la peine, puis la joie, en différé. Double vice-champion olympique du 3000 m steeple, il rêvait d'une troisième médaille d'affilée sur la piste. Voire d'une victoire, enfin, contre l'armada kényane. Mais c'est d'abord la 4e place qui lui revient, la pire.

- Mekhissi rejoint Mimoun -

Mais Mekhissi porte réclamation contre le Kenyan Ezekiel Kemboi, le médaillé de bronze, qui aurait "coupé le virage à la mi-parcours". Et le verdict tombe, vers 17h30 locales: le Kényan est déclassé, Mekhissi remonte sur le podium, et rejoint ainsi dans l'histoire un certain Alain Mimoun, lui aussi médaillé sur trois JO d'affilée (1948-1952-1956). Mais il est le seul à avoir été médaillé trois fois de suite sur la piste, Mimoun n'ayant été médaillé que sur le marathon en 1956...

Une médaille de bronze inespérée donc, soit 31 médailles désormais au total pour les Bleus, dont huit en or. Avec les trois médailles virtuelles de la boxe, dont le métal n'est pas encore connu, le cap des 35 breloques de Londres est déjà quasiment atteint.

Bref, du suspense au programme. Et jusqu'au bout, avec évidemment un contre-appel des Kényans, rejeté moins d'une heure plus tard...

Pas de suspense, par contre, pour Neymar et Bolt. Le premier a marqué deux buts, dont une première fois au bout de 15 secondes, et envoyé le Brésil en finale du tournoi de foot, après sa victoire 6-0 contre le Honduras.

Quant au second, 72 heures après son troisième titre olympique d'affilée sur 100 m, il est attendu en soirée en demi-finale du 200 m, la seconde manche de ce triple-triple annoncé: trois victoires sur trois JO consécutifs sur 100 m, 200 m et au relais 4x100 m. Et sauf chute ou météorite, on voit mal qui pourrait empêcher "l'éclair" de se qualifier pour la finale de jeudi.

Un nouvel exploit d'Usain Bolt permettrait au CIO d'occulter en partie l'arrestation à son hôtel de l'un de ses hauts dirigeants, l'Irlandais Patrick Hickey, président des Comités olympiques européens (EOC) et membre de la commission exécutive du CIO, au petit matin, dans le cadre d'une enquête sur un réseau de vente illégale de billets pour les Jeux de Rio.

Ce coup de filet fait suite à d'autres arrestations et plusieurs mandats d'arrêt ont été lancés visant d'autres personnes. A la base du dossier: 781 billets qui auraient été revendus à des prix bien supérieurs à leur valeur faciale, pour des recettes "d'au moins 10 millions de réais", soit 2,8 millions d'euros.



mercredi 17 août 2016
21:59 - Basket-ball. Batum : "Je m'en veux beaucoup" - LETELEGRAMME.FR
Joueur-cadre de l'équipe de France de basket, Nicolas Batum s'en voulait "beaucoup" mercredi après la déroute face à l'Espagne (92-67) en quarts des jeux Olympiques, car il pensait pouvoir en...

10:35 - Basket - JO RIO 2016 : Nicolas Batum évoque sans détour la rivalité avec l'Espagne ! - LE10SPORT.COM
Avant le quart de finale qui opposera l?équipe de France à l'Espagne aux Jeux olympiques de Rio, Nicolas Batum est revenu sur l?« intense rivalité » entre les deux nations? « Qu'on en ait envie ou?

lundi 15 août 2016
14:35 - JO RIO 2016 - Basket : Nicolas Batum redoute déjà l'Espagne... - LE10SPORT.COM
Malgré une défaite contre les États-Unis, l?Équipe de France de basket est qualifiée pour les quarts de finale. Mais elle ne connaît pas encore son adversaire. Pour Nicolas Batum, cela devrait être?

10:59 - JO ? Nicolas Batum regrette le réveil de Klay Thompson - LABIBLEDUSPORT.FR


dimanche 14 août 2016
21:25 - JO-2016/Basket: les Français résistent aux Américains sans Parker - FRANCE24.COM

Les Français ont résisté aux Américains, vainqueurs de trois points seulement 100 à 97, dans leur dernier match de poule des jeux Olympiques, malgré l'absence de Tony Parker, préservé, dimanche à Rio.

Le meneur des Bleus est resté assis sur le banc en prévision du quart de finale de mercredi pour lequel ils étaient déjà qualifiés.

Toujours menés, les Français ont fait bonne figure, mais ils n'ont pas su arrêter le shooteur Klay Thompson, extrêmement adroit à longue distance. L'arrière de Golden State a été le meilleur marqueur du match avec 30 points.

Les Américains, vainqueurs seulement de trois points contre la Serbie l'avant-veille, ont rapidement creusé un avantage de 6 à 10 points (+6 à la mi-temps, +9 à la pause), mais ils n'ont jamais pu se mettre à l'abri.

Le remplaçant de Parker, Thomas Heurtel, a été mieux qu'une doublure (18 points). Nando De Colo a marqué 18 points et Nicolas Batum 14. Joffrey Lauvergne a tenu tête aux intérieurs américains sous le cercle avec 12 points.

La France finit troisième du groupe A avec trois victoires (Chine, Venezuela, Serbie) et deux défaites (Australie, Etats-Unis). Elle ne connaîtra son adversaire des quarts de finale que lundi, après les derniers matches du groupe B. L'Espagne, la Lituanie ou encore l'Argentine font partie des rivaux possibles.



vendredi 12 août 2016
18:05 - JO-2016/Basket: le Venezuela sur la route des quarts pour les Bleus - FRANCE24.COM

Les basketteurs français affrontent dans la nuit de vendredi à samedi (03h30 françaises) le Venezuela, l'une des deux équipes les plus faibles de leur poule, avec l'opportunité de valider leur billet pour les quarts de finale des Jeux de Rio.

Avec un succès, les Bleus assureraient leur place pour la suite de la compétition et se mettraient ainsi à l'abri avant un ultime match de poule dimanche face aux étoiles américaines.

Le Venezuela, qui a difficilement battu la Chine (72-68), dernière du groupe, est loin de représenter un obstacle insurmontable. Lors des ses deux précédents matches, l'équipe sud-américaine avait souffert contre la Serbie (62-86) avant d'imploser face au "Team USA" (69-113).

Le forfait du meneur Greivis Vasquez, son meilleur joueur, estampillé NBA (Brooklyn Nets), a laissé un grand vide dans l'effectif composé presque essentiellement de joueurs évoluant au pays.

Les Français croiseront pour certains une vieille connaissance: l'ailier John Cox, qui a passé 10 ans sur les parquets de ProA (Le Havre, Nancy...). A 35 ans, le cousin de Kobe Bryant fait toujours partie du cinq majeur venezuelien qu'il essaie de dynamiser par son expérience.

L'intérieur Gregory Echenique, meilleur marqueur de l'équipe (11,3 pts en moyenne) devant Cox (10 pts), ou encore le meneur-arrière Gregory Vargas, qui a signé à Nancy, font partie des autres individualités à surveiller.



mercredi 10 août 2016
21:31 - Rio 2016 - Tournoi Masculin : La France s’est Serbie… - INSIDEBASKETEUROPE.COM
L’équipe de France a remporté son duel face à la Serbie sur le score de 76-75, une victoire acquise dans les dernières secondes.

Il ne faut pas se faire de noeuds aux cerveaux, une victoire reste une victoire et celle de ce soir permet aux tricolores de se qualifier pour les quarts. Dans ce qui restera tout de même une parodie de duel, l’équipe de France a parfaitement débuté la rencontre en menant 18-4 en peu de temps avec notamment trois triples de Nicolas Batum . La Serbie finit pas décoller mais les bleus vont tenir le choc.

C’est dans le deuxième quart ...



mardi 09 août 2016
11:35 - JO RIO 2016 - Basket : La mise au point de Nicolas Batum après la victoire contre la Chine ! - LE10SPORT.COM
La défaite surprise contre l'Australie pour le premier match de l?Équipe de France de Basket a surpris. Les Bleus sont parvenus à rebondir mais le premier match reste en tête. Défait pour son premier?

11:31 - Jeu France Télé : Gardien de but, libéro, avant centre, quel est le poste de Nicolas Batum ? - BASKETSESSION.COM


08:45 - JO-2016/Basket: les Français se relancent en surclassant la Chine - FRANCE24.COM

Les basketteurs français se sont relancés dans la course aux quarts de finale des jeux Olympiques en surclassant la Chine 88 à 60, dans leur deuxième match, lundi à Rio.

Dominés par l'Australie samedi (87-66), les Bleus avaient absolument besoin de cette victoire sous peine de se trouver au bord de l'élimination. Ils devaient aussi se rassurer sur leur niveau de jeu après quatre défaites consécutives, préparation et JO confondus.

Les deux objectifs ont été atteints grâce à une grosse intensité en défense. Les intérieurs français, Rudy Gobert (5 contres) et Joffrey Lauvergne, mais aussi Nicolas Batum (10 rebonds), ont réussi à limiter l'impact des géants chinois, notamment Yi Jianlian, un ancien de NBA, et Wang Jhelin, tous les deux 2,13 m.

"On s'est réuni pour parler des problèmes qu'on avait eus contre l'Australie. On avait donné l'impression de ne pas avoir envie de jouer. Aujourd'hui, on a montré un nouveau visage. On est entré dans le match avec une autre mentalité. On était des tueurs, surtout en défense", a expliqué l'intérieur Kim Tillie, utilisé par Vincent Collet comme l'ensemble des douze joueurs français.

En attaque, c'est Nando De Colo, retrouvé par rapport au premier match, qui a donné le coup d'accélérateur décisif à la fin du deuxième quart-temps. Il termine avec 19 points, Tony Parker avec 14 (et 8 passes décisives) et Thomas Heurtel avec 11. Onze des douze joueurs français ont marqué.

"On était beaucoup plus solidaire qu'au premier match. Pendant 48 heures, on a pu bien s'entraîner, bien se ressourcer, penser à ce qu'on avait fait de mal et revenir à nous-mêmes. Ce qu'on a montré ce soir, c'est l'équipe de France qu'on a proposée depuis cinq ou six ans", a commenté Batum.

Les Français avaient déjà une belle avance à la pause (42-23) et n'ont plus été inquiétés en seconde période, malgré un petit passage à vide à la fin du troisième quart-temps (8-0).

"Ce soir, on a retrouvé notre identité, mais il faut relativiser, ce n'est que la Chine. On a encore un long chemin", a dit Parker.

Les Bleus devront confirmer ce regain de forme mercredi face à un adversaire bien plus redoutable, la Serbie, battue elle aussi par l'Australie lundi (95-80). La troisième place du groupe devrait se jouer dans ce match.

Même en cas d'échec, une deuxième victoire sur le Venezuela vendredi devrait suffire pour obtenir la qualification en quarts.



dimanche 07 août 2016
13:54 - Vincent Collet: ''Il faut qu'on réagisse'' - INSIDEBASKETEUROPE.COM


samedi 06 août 2016
22:35 - JO RIO 2016 - Basket : Le coup de gueule de Nicolas Batum après la défaite de la France - LE10SPORT.COM
La France s'est inclinée face à l'Australie (87-66) pour ses débuts dans les Jeux Olympiques. Nicolas Batum a réagi après la défaite. Ce n'est sans doute pas la meilleure façon de commencer les Jeux?

21:44 - Nicolas Batum : « C'est presque inacceptable' » - BASKETSESSION.COM


vendredi 05 août 2016
08:25 - JO-2016: quand Hollande badine avec les athlètes au Village olympique - FRANCE24.COM

Qui a dit que François Hollande était impopulaire ? Dans le Village olympique de Rio de Janeiro, le président a pu constater que son aura internationale, au moins dans le monde du sport, était inversement proportionnelle à ses sondages nationaux.

Jeudi, c'est en fin de matinée que le chef de l'Etat, venu soutenir la candidature de Paris-2024, a pénétré dans le Village. Ou plutôt la cité, un vaste quartier piqué de grandes tours froides que les délégations ont opportunément décoré de leurs couleurs. Les Portugais cohabitent avec les Turcs et les Azerbaïdjanais. Les Belges sont avec les Allemands. L'Australie a fini par revenir, après être partie en râlant.

Dès son arrivée, le chef de l'Etat est accueilli par une brochette d'armoires à glace. Le judoka Teddy Riner, les basketteurs Nicolas Batum et Boris Diaw. Il y a aussi le gardien de hand Thierry Omeyer et le pistard Grégory Baugé. On plaisante, on évoque la victoire des filles en foot, la veille, contre la Colombie (4-0), qui lance parfaitement la France.

François Hollande s'invite ensuite dans l'immeuble des Français, salue les kinés, les médecins. "Teddy, tu fais garde du corps ?", lance une voix goguenarde alors que le colosse de 140 kilos monte les escaliers derrière lui.

Mais ce sont les handballeurs qui monopolisent l'attention. C'est une de leurs chambres que le président visite, un duplex agrémenté d'une terrasse avec jacuzzi au 18e étage, qui domine le Village. "On n'a pas pu remplir le jacuzzi", s'excuse Michaël Guigou, double champion olympique, d'humeur légère.

Claude Onesta, le sélectionneur, papa, patron, fait la visite. "La compétition va être longue", dit le président. "Jusqu?au dernier jour des Jeux, on espère", répond Onesta en référence à la finale prévue le 21 août. "Si on est libre le dernier jour, c?est pas bon".

- 'Vous viendrez à l'Elysée !' -

Comment orchestrer cette longue période de promiscuité ? "Il faut bien s'entendre pendant trois semaines. Tant que ça sourit, ça va", convient le coach. Et son interlocuteur d'en rajouter, en expert: "Gérer ceux qu'on aime, on y arrive. Gérer les autres, c'est plus compliqué !"

Du coup, tout le monde veut sa part. Les filles du hand débarquent et claquent une bise aux garçons. "Vous les connaissez ?" s'amuse François Hollande. Plus tard, il les retrouvera à la cantine. Elles se désolent que le président ne reste pas jusqu'à samedi pour leur entrée en lice face aux Pays-Bas. Alors il promet: "Si vous avez une médaille d'or, vous viendrez à l'Elysée".

En attendant, il pose, assis à table avec le groupe, avant de se livrer à un selfie plus intime avec Béatrice Edwige.

Pendant que son service de sécurité reste debout, au pain sec et à l'eau, le président termine sans chichi son plateau. Arrivent les nageurs Florent Manaudou, Fabien Gilot et quelques autres Français. La conversation reprend, interminable.

Le président a clairement tout à gagner à ce que ces athlètes fournissent son lot de médailles à une nation française fatiguée de compter ses victimes du terrorisme. Mais son plaisir n'est pas feint. Tous les 10 mètres, il doit faire un selfie. Une Algérienne, une Ethiopienne, trois grandes Chinoises à la limite de l'hystérie. Il s'y prête sans rechigner, voire en redemande.

"Je suis très content que vous soyez là", lui dit un Portugais. Hollande lui fait une accolade. "Sans rancune !", dit-il en référence à la finale de l?Euro perdue par les Bleus le 11 juillet face aux Lusitaniens.

"Il faut le laisser partir maintenant!", s'impatiente Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Mais lui n'a pas l'air pressé. Lorsque passe Céline Dumerc, capitaine de l'équipe de France de basket, claudiquante sur ses béquilles après avoir déclaré forfait, le président sait parfaitement à qui il a à faire. Il la prend dans ses bras, sincèrement désolé.

"Il y a une bonne ambiance, je trouve", fait-il remarquer à l'AFP entre deux selfies.



vendredi 29 juillet 2016
14:00 - La désillusion d'une Dream Team à Los Angeles - BASKETRETRO.COM


13:32 - Basket - Equipe de France - Dernière ligne droite avant Rio pour les Bleus - SPORT24
Les Bleus attaquent la dernière phase de leur préparation en vue des JO avec trois matches en quatre jours à Cordoba, en Argentine. L?occasion de (re)mettre en selle Rudy Gobert et Nicolas Batum avant Rio. 

mercredi 27 juillet 2016
14:00 - 27 juillet 2006 : La France triomphe à l'Euro Juniors avec un Nicolas Batum MVP - BASKETRETRO.COM


mardi 26 juillet 2016
20:25 - NBA - Cleveland prolonge le contrat de son entraîneur - FRANCE24.COM

Les Cleveland Cavaliers, champions NBA en titre, ont annoncé mardi le prolongement du contrat de leur entraîneur Tyronn Lue.

Lue, qui a conduit Cleveland à son premier titre de champion de son histoire, a signé un contrat de "plusieurs années", a indiqué son équipe sans donner plus de précisions.

Selon la presse spécialisée, il aurait signé un contrat de cinq ans d'une valeur de 35 millions de dollars.

Lue, 39 ans, avait succédé à David Blatt, dont il était l'adjoint, en février dernier alors que les joueurs, dont la star LeBron James, adhéraient de moins en moins au discours et aux choix tactiques de l'entraîneur israélo-américain.

Lue est devenu seulement le troisième entraîneur arrivé en cours de saison de l'histoire à remporter le titre NBA alors que Cleveland, mené 3 à 1, a remporté la finale 4 à 3 contre Golden State.

"Ty a pris la direction de notre équipe dans des conditions très difficile et son calme et sa confiance ont été cruciaux pour nous permettre de remporter le titre", s'est félicité David Griffin, le manager général des "Cavs".

Lue a remporté deux titres NBA lorsqu'il était joueur avec les Lakers de Kobe Bryant et Shaquille O'Neal en 2000 et 2001. Il a ensuite défendu les couleurs de Washington (2001-03), Orlando (2003-2004 et 2009), Houston (2004), Atlanta (2004-2008) et Dallas (2008).



lundi 25 juillet 2016
15:32 - Cleveland ou Golden State ? Jordan ou LeBron ? L'interview dilemme de Bryant - EUROSPORT.FR
NBA - Plutôt dunk ou Fadeaway ? 2000 ou 2009 ? Et Michael Jordan ou LeBron James ? Réponses avec cette interview dilemme exclusive de Kobe Bryant.

samedi 23 juillet 2016
16:35 - Basket - NBA : Kobe Bryant évoque son amitié avec Michael Jordan ! - LE10SPORT.COM
À peine âgé de 19 ans lorsqu'il arrive en NBA, Kobe Bryant est rapidement comparé à Michael Jordan. Loin d?être intimidé, il prend conseil auprès de celui surnommé Air Jordan. Tout juste drafté en?

12:35 - Basket - NBA : Kobe Bryant revient sur le dernier match de sa carrière avec les Lakers ! - LE10SPORT.COM
En fin de saison dernière, Kobe Bryant a disputé le dernier match de sa carrière au Staples Center, la salle de Los Angeles. Il est revenu sur ce moment « trop beau » pour être vrai. Dans la nuit du?

vendredi 22 juillet 2016
16:25 - JO-2016/Basket: les Bleus plein d'enthousiasme et de fraîcheur - FRANCE24.COM

L'équipe de France masculine de basket-ball, réunie à Pau depuis mercredi, aborde avec enthousiasme et plein de fraîcheur la dernière phase de sa préparation qui doit la mener aux jeux Olympiques de Rio 2016 (5-21 août).

Les Bleus, privés du meneur Tony Parker parti à San Antonio au chevet de sa compagne qui doit donner naissance à son deuxième enfant dans les prochaines heures, ont repris leur habituel quartier d'été "dans leur cocon palois" comme le qualifie le capitaine Boris Diaw, dix jours après leur qualification.

"La semaine de repos a fait du bien à tout le monde, il le fallait. Là on a une dernière ligne droite, on est revenu avec un peu plus de fraîcheur", reconnait l'arrière Nando De Colo.

Après une mise en bouche mercredi à la Dune du Pilat (Gironde), cette petite semaine de stage va servir à réintégrer le pivot Rudy Gobert, absent du TQO de Manille, "qui fait partie des trois meilleurs pivots défensifs au monde", selon l'ailier Nicolas Batum.

"On a un groupe complet, c'est ce que l'on voulait avant de partir aux JO. On a une équipe qui va de l'avant, en étant à la fois ambitieuse, concentrée et motivée", souligne Diaw confiant.

-'Pas juste faire acte de présence'-

"Sur le papier et peut-être même sur le terrain, on est plus fort qu'à Londres", estime De Colo. "On a un groupe qui sait où il veut aller. A Londres, c'était une première pour tout le monde, on était plus attentif à ce qui se passait qu'au fait qu'on était là pour chercher quelque chose. Aujourd'hui, on sait que les JO, ce n'est pas juste faire acte de présence, mais on y va pour aller chercher une médaille."

Autre objectif annoncé lors de ces retrouvailles béarnaises, gommer les imperfections qui sont apparues lors du TQO durant lequel le jeu français s'est plusieurs fois délité en "améliorant notre fond de jeu sur les aspects défensifs et offensifs afin de franchir un cap" fixe le sélectionneur Vincent Collet.

Ce cap, Batum l'a résumé en rappelant qu'à Londres "on avait fait une belle campagne et qu'à trois minutes près (défaite 59-66 contre l'Espagne en quarts de finale), on était en demi-finales".

"On sait ce que l'on doit faire, on a quatre ans de plus, on a eu trois médailles européennes (or en 2013, bronze en 2015) et mondiale (bronze en 2014) depuis, on connaît nos erreurs dans les matches couperets, on sait ce que l'on doit bosser", a poursuivi l'ailier de Charlotte.

Les Bleus s'envoleront mardi prochain à destination de Cordoba, en Argentine, pour un dernier stage avec trois matches de préparation programmés contre la Serbie (que la France retrouvera en poules au Brésil) le vendredi 29 juillet, la Croatie le samedi 30 juillet et l'Argentine le 1er août.

Ils débuteront leur campagne olympique de Rio contre l'Australie le samedi 6 août.



jeudi 21 juillet 2016
14:36 - Basket - NBA - Kobe Bryant ne viendra pas à Paris ce week-end - SPORT24


dimanche 17 juillet 2016
22:35 - Basket : Dwight Howard revient sur son clash avec Kobe Bryant ! - LE10SPORT.COM
Nouveau joueur des Hawks d'Atlanta, Dwight Howard est revenu sur son conflit avec Kobe Bryant lors de la saison 2012-2013 de NBA, alors qu'il évoluait aux côtés de ce dernier aux Los Angeles?

jeudi 14 juillet 2016
09:35 - Basket - NBA : Les adieux émouvants de Tim Duncan aux San Antonio Spurs ! - LE10SPORT.COM
Alors que Tim Duncan a officiellement pris sa retraite avec San Antonio, ce dernier a écrit une lettre pour faire ses adieux aux supporters à ses coéquipiers. Après la retraite de Kobe Bryant, la NBA?


























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr