Basket

 | Livefoot  | Rugby  | Tennis  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVEBASKET.fr
dimanche 25 septembre 2016
22:25 - ProA: le Mans résiste au retour de Strasbourg - FRANCE24.COM

Le Mans a résisté au retour de Strasbourg en deuxième-mi-temps pour s'offrir un beau succès sur le vice-champion de France, 73 à 71, dimanche à Antarès lors de la 1re journée de ProA.

Les Manceaux avaient 16 points d'avance à la pause avant de connaître un gros passage à vide dans le troisième quart-temps (11-24). La SIG est même passée devant dans le quatrième. C'est finalement un panier de Wilfried Yeguete qui a scellé la victoire du MSB.

L'intérieur, venu de Pau-Orthez à l'intersaison, a été l'un des grands artisans du succès manceau avec 10 points et 12 rebonds. L'Américain Ryan Pearson a été le meilleur marqueur de la rencontre avec 17 points.

Le Mans avait terminé sa saison 2015-2016 par une défaite contre Strasbourg en demi-finale des play-offs. La SIG avait ensuite échoué en finale, pour la quatrième fois d'affilée, contre Villeurbanne.

Son effectif a été largement renouvelé depuis, avec notamment le départ de l'entraîneur Vincent Collet. Parmi les recrues, le meneur américain Erving Walker s'est distingué avec 15 points et 7 passes décisives.

La première journée se terminera lundi par un match entre Limoges et Dijon.

Résultats de la 1e journée du Championnat de France ProA de basket-ball:

vendredi

Le Portel - Nanterre 65 - 84

Hyères-Toulon - Gravelines 75 - 62

Paris-Levallois - Nancy 75 - 67

samedi

Villeurbanne - Monaco 74 - 90

Châlons-Reims - Antibes 77 - 92

Pau-Orthez - Cholet 81 - 79

Chalon-sur-Saône - Orléans 87 - 67

dimanche

Le Mans - Strasbourg 73 - 71

lundi

(20h30) Limoges - Dijon



21:19 - Le Mans - Basket. Pro A : Le Mans s'impose d'un souffle - OUEST-FRANCE.FR
Au terme d'un match à rebondissement, Le Mans a réussi à s'imposer contre Strasbourg. Possédant une nette avance les Manceaux se sont fait rejoindre avant de finalement reprendre l'avantage à quelques...

21:08 - Basket - Pro A - Le Mans domine Strasbourg (73-71) - SPORT24


21:08 - Basket - Pro A - Le Mans s'impose sur le fil contre Strasbourg - SPORT24


21:08 - Le Mans s'offre Strasbourg d'entrée - SPORTS.FR


20:38 - Le Mans - Strasbourg : 73-71 - SPORT.FR
Pro A, 1e journée

jeudi 22 septembre 2016
12:05 - ProA: le grand défi de Villeurbanne - FRANCE24.COM

Revenu au sommet du basket français, Villeurbanne tentera de conserver son titre malgré la concurrence de Monaco, de Strasbourg et du Mans, ses principaux rivaux, lors du Championnat de France de ProA qui débute vendredi.

Depuis 2004, seul Limoges a réussi le doublé (2014, 2015) mais n'a pas prolongé sa domination, ne parvenant même pas à se qualifier pour les play-offs la saison dernière.

L'enjeu est de taille pour l'Asvel, qui avait vécu sept années de vaches maigres avant de se parer d'une 18e couronne (record) en juin dernier, aux dépens de Strasbourg en finale.

Son président Tony Parker, tout frais retraité de l'équipe de France, ambitionne de faire de la "Green team" la locomotive de la ProA.

Renouvelée à plus de 50 %, celle-ci a attaqué mardi la saison en remportant le "Match des champions", pour la deuxième fois, en prenant une revanche sur Le Mans (75-71), qui l'avait privée d'un succès en Coupe de France début mai.

Le MSB, demi-finaliste des derniers play-offs, reste malgré tout un sérieux concurrent, tout comme Strasbourg et Monaco, contre qui l'Asvel débutera samedi à l'Astroballe. "Cela va être un gros test pour nous", souligne Parker, qui a vu ses joueurs s'incliner contre la "Roca Team" (62-73) en match amical, samedi, à Nantes.

Promue la saison dernière, l'équipe monégasque fait fort en remportant la Leaders Cup puis en décrochant la première place à l'issue de la saison régulière. Son parcours en Championnat n'avait pris fin qu'en demi-finales, face à l'Asvel. Elle est armée pour espérer mieux cette fois-ci.

"Le titre, c'est ce qui nous fait rêver. Tout le monde nous attend, mais notre groupe a encore plus de talent que la saison dernière", assure Yakuba Ouattara, l'une des révélations de la saison passée.

- Strasbourg tourne une page -

Outre son arrière volant, l'ASM a conservé presque tous ses meilleurs éléments, comme le diabolique shooteur Jamal Shuler ou l'Ukrainien Sergii Gladyr. Elle a aussi réalisé un recrutement alléchant en chipant notamment Bangaly Fofana, l'ancien géant (2,13 m) de Strasbourg.

Après avoir essuyé un quatrième échec d'affilée en finale, le club alsacien a lui tourné une page en laissant partir l'entraîneur Vincent Collet, qui va dans un premier temps se consacrer à l'équipe de France.

Désormais coachée par le sélectionneur finlandais Henrik Dettmann, partisan d'un basket offensif, la Sig a conservé un noyau d'anciens (Paul Lacombe, Jérémy Leloup, Matt Howard) et le grand espoir Frank Ntilikina, tout en effectuant un bon recrutement.

Les arrivées du pivot international français Mam Jaiteh, du shooteur américano-polonais A.J. Slaughter ou encore de l'ancien Gravelinois Pape Sy font encore de Strasbourg un sérieux prétendant au titre, même si la défaite d'entrée mardi en Coupe de France, contre Lille (ProB), a fait désordre.

- Limoges en baisse -

Chalon-sur-Saône, avec son jeu spectaculaire et des intérieurs de grande taille, espère jouer les trouble-fêtes, au même titre que Nanterre, toujours guidé par son sorcier Pascal Donnadieu.

Le club de Limoges, très décevant en 2015-2016 (10e), semble avoir baissé de standing, comme l'a montré sa pâle prestation face à Valence (63-83), mardi, en match amical.

"C'est difficile de nous situer parce qu'on n'a jamais été au complet lors de la préparation. Nous savons que nous ne serons pas prêts collectivement. Mais dans l'engagement et l'agressivité, il faudra l'être", affirme l'entraîneur adjoint Jim Bilba avant la réception de Dijon lundi.

Les deux promus, Le Portel et Hyères-Toulon, tenteront de se maintenir. Cela semble plus dans les cordes du club varois, champion de ProB, qui a fait quelques paris, en attirant notamment le jeune meneur David Michineau (22 ans), drafté l'été dernier par les Clippers de Los Angeles.



mercredi 21 septembre 2016
00:05 - Conflit Euroleague/Fiba: pour Parker "si la situation ne dure qu'un an, cela ira" - FRANCE24.COM

Tony Parker a estimé mardi que le conflit opposant la société Euroleague à la Fédération internationale (Fiba) ne devait pas durer plus d'un an, le néo-retraité international et président de l'Asvel insistant sur la nécessité de "trouver une solution pour le bien du basket européen".

"Si cette situation ne dure qu'un an, cela ira. Mais pour le bien de tout le basket européen, il faut trouver une solution", a expliqué "TP" après la victoire de Villeurbanne lors du Match des champions aux dépens du Mans (75-71) en Vendée.

Sacré champion de France en juin, pour la première fois depuis 2009, l'Asvel ne disputera pas l'Euroligue, la plus prestigieuse des compétitions européennes, en raison de la guerre entre la société qui la chapeaute et la Fiba.

Cette dernière, qui a créé la Champions League, censée devenir la deuxième compétition de référence, reproche à la société Euroleague d'avoir maintenu l'Eurocoupe, la traditionnelle C2.

Les meilleurs clubs français dont Villeurbanne mais aussi Monaco, Le Mans et Strasbourg, joueront la Champions League et il n'y aura, fait rarissime, aucun représentant hexagonal dans les compétitions de l'Euroleague.

"C'est dommage qu'il n'y ait pas d'équipe française dans la meilleure Coupe d'Europe cette saison. C'est un peu frustrant mais on a voulu respecter la fédération française et le souhait de son président Jean-Pierre Siutat", a rappelé le meneur des Spurs de San Antonio, qui a choisit d'arrêter avec les Bleus après l'élimination en quarts de finale des JO-2016.



mardi 20 septembre 2016
23:50 - Strasbourg et Gravelines à la trappe d'entrée - SPORTS.FR


22:56 - Lille régale face à Strasbourg - LAVOIXDUNORD.FR
Comment, dans un premier temps, passer sous silence le manque d?intérêt flagrant du public lillois pour le basket? Hier soir, alors qu...

14:45 - ProA: le haut du panier est encore loin - FRANCE24.COM

Soumise à des changements incessants de diffusion télé, en pénurie de stars et loin du gratin européen, la ProA souffre d'un manque d'attractivité qu'elle tentera de compenser en faisant éclore de nouveaux talents à l'heure d'entamer une nouvelle saison vendredi.

. Villeurbanne, nouvelle locomotive de la ProA?

Depuis onze ans, l'élite du basket français peine à se trouver un club-phare, capable d'imposer sa supériorité sur le Championnat, de briller en Coupe d'Europe et de créer un engouement hexagonal autour de lui. Limoges est la seule équipe à avoir conservé son titre durant cette période (2014, 2015) mais n'a pas réussi à se qualifier pour les play-offs la saison dernière. Strasbourg a été régulier sans toutefois réussir à remporter l'une des quatre dernières finales. Le champion sortant Villeurbanne, présidé par Tony Parker et qui nourrit de grandes ambitions, peut-il endosser le costume de patron? L'avenir le dira.

. Loin du gratin européen

Fait rarissime: la France n'aura aucune équipe cette saison ni en Euroligue (C1), ni en Eurocoupe (C2), les deux compétitions majeures du continent. La Fédération internationale (Fiba), en guerre avec la société Euroleague, a créé une nouvelle compétition continentale - la Fiba Champions League - où joueront les quatre meilleurs clubs français de la saison écoulée: Villeurbanne, Strasbourg, Monaco et Le Mans. Mais pour l'instant, cette compétition ressemble plus à un tour préliminaire de Ligue des champions de football, les meilleurs clubs continentaux étant restés dans le giron de l'Euroligue. Et les matches de la Fiba Champions League n'ont pour l'instant pas trouvé de diffuseur en France. "Cette situation est regrettable pour la ProA", souligne le meneur villeurbannais Trenton Meacham. "J'aurais aimé que l'on garde l'Euroligue, le deuxième meilleur Championnat au monde après la NBA. C'est ce qui motive le plus d'affronter les grosses armadas européennes", regrette le Monégasque Yakuba Ouattara. "Cela risque d'être un frein pour attirer certains joueurs, ajoute-t-il. Ce sera à nous et aux clubs de montrer que la ProA reste attractive."

. Trois changements de chaîne en trois ans

Après Canal + en 2014-2015, Ma Chaine Sport et l'Equipe 21 en 2015-2016, l'élite du basket français passe encore sur d'autres chaînes. Détenteur des droits depuis la rupture avec Canal +, le groupe SFR diffusera désormais l'élite du basket français sur SFR Sport 2, l'une des chaînes de son nouveau bouquet sportif et a trouvé un accord avec Numéro 23 pour retransmettre une douzaine de matches de saison régulière en clair. "Nous voulons donner une nouvelle ampleur à la médiatisation du basket français", assure François Pesenti, le directeur général de SFR Sport, qui diffusera aussi la Ligue féminine de basket et des matches de l'équipe de France féminine. Le hic, c'est que pour l'instant, seuls les clients SFR-Numéricable et certains abonnés à une offre mobile du groupe pourront voir l'intégralité des rencontres. "Nous sommes toujours en discussion avec les autres fournisseurs d'accès pour que les autres abonnés puissent regarder la ProA", précise François Pesenti.

. Un rôle de tremplin

Alors que quasiment tous les Bleus évoluent en NBA ou dans les grosses cylindrés européennes, la ProA a perdu l'un de ses meilleurs éléments, l'ex-meneur de Strasbourg Rodrigue Beaubois, parti en Espagne. Comme chaque saison, la ProA servira surtout de tremplin pour des Américains méconnus et tentera de faire progresser des jeunes français en devenir comme l'arrière Isaïa Cordinier (Antibes, 19 ans), fils d'un ancien handballeur international (Stéphane Cordinier) ou le meneur David Michineau (Hyères-Toulon, 22 ans), tous deux draftés cet été et renvoyés en Europe pour s'aguerrir. "Revenir à Antibes, mon club formateur, c'était le choix idéal", dit Cordinier. "Je voulais avoir des responsabilités. C'est l'occasion", affirme Michineau.



samedi 17 septembre 2016
22:22 - Cholet - Pro Stars. Cholet - Le Mans : 76-80 - OUEST-FRANCE.FR
Les Manceaux ont décroché la 5e place du tournoi angevin, aux dépens de Cholet dans une rencontre où les deux équipes ont surtout cherché à se préserver, à huit jours de la reprise. Strasbourg remport...

jeudi 15 septembre 2016
22:07 - Cholet - Pro Stars : Cholet dominé par Strasbourg (77-84) - OUEST-FRANCE.FR
En déficit physique et pris de vitesse par des Alsaciens à l'adresse ébouriffante après le repos, les Choletais n'ont pu empêcher la SIG de se propulser en finale du tournoi angevin. "Ils nous ont pro...

jeudi 08 septembre 2016
19:50 - Strasbourg: Dettmann renversé par une voiture - SPORTS.FR


18:08 - Basket - Pro A - L' entraîneur de Strasbourg souffre d'une fracture à un genou - SPORT24


17:45 - L'entraîneur de Strasbourg blessé - SPORT.FR


15:30 - Le Mans - Pro A : Le Mans - Strasbourg dimanche 25 septembre à 18 h 30 - OUEST-FRANCE.FR
Initialement programmé le samedi 24 septembre, le match entre Le Mans et Strasbourg, comptant pour la 1re journée de Pro A, vient d'être décalé au dimanche 25 septembre (18h30) en raison de sa retrans...

mercredi 07 septembre 2016
15:05 - Basket: Limoges engage Romain Duport - FRANCE24.COM

Le pivot français Romain Duport, qui évoluait depuis quatre saisons à Strasbourg, s'est engagé pour une année avec Limoges, a-t-on appris mercredi auprès du CSP.

Duport, 29 ans (2,17 m) va connaître son quatrième club français après avoir porté les couleurs du Havre (2004-2010), de Cholet (2010-2012) puis de Strasbourg (2012-2016).

Avec le club alsacien, il a remporté une Coupe de France en 2015, et perdu quatre finales de suite du championnat de France, ainsi que la finale d'Eurocoupe au printemps dernier contre Galatasaray.

L'arrivée de Duport conclut le recrutement du CSP, après les arrivées de trois Américains, le meneur DaShaun Wood, l'ailier CJ Fair et l'arrière William Buford, ainsi que de l'arrière slovène Klemen Prepelic.



mardi 06 septembre 2016
21:05 - Basket: l'ailier de Villeurbanne Kahudi, opéré d'une cheville, indisponible 4 à 8 semaines - FRANCE24.COM

L'ailier international de Villeurbanne (Pro A), Charles Kahudi, a été opéré mardi à Amsterdam (Pays-Bas) de la cheville droite et sera indisponible quatre à huit semaines, a-t-on appris mardi auprès du club rhodanien champion de France.

"Après avoir fait le tour des spécialistes, il n'avait pas d'autre solution que de se faire opérer car sa cheville était trop douloureuse", a déclaré à l'AFP J.D. Jackson, le coach de l'Asvel. "Il a donc subi une arthroscopie pour nettoyer son articulation", a-t-il ajouté.

Victime de deux entorses la saison dernière, Charles Kahudi (30 ans) n'avait pas pu se soigner cet été en raison de sa présence en équipe de France pour le TQO puis les JO de Rio où il a été très peu utilisé par le sélectionneur Vincent Collet (10 minutes de jeu en moyenne pour 6 matchs disputés).

Le meilleur défenseur du dernier Championnat de France sera éloigné des parquets pour une durée estimée "entre quatre et huit semaines", a indiqué J.D. Jackson.

Il sera donc absent pour le match des champions contre Le Mans, le 20 septembre, ainsi que pour les deux premières journées du Championnat de France qui verra le club de Tony Parker accueillir Monaco, le 24 septembre, puis se déplacer à Strasbourg, le 1er octobre.

Pour pallier son absence, le staff villeurbannais pourrait se mettre en quête d'un pigiste qui ne pourrait être que JFL (joueur formé localement), "mais uniquement si l'indisponibilité de Charles est supérieure à quatre semaines", a précisé J.D. Jackson.



17:45 - Basket: Vincent Collet devant un vaste chantier - FRANCE24.COM

Reconduit mardi à la tête de l'équipe de France en vue des JO-2020, Vincent Collet devra gérer l'après-Parker et un nouveau calendrier qui va compliquer sa tâche afin de ramener les Bleus au plus haut niveau.

La renouvellement de contrat du sélectionneur le plus médaillé de l'histoire du basket français chez les messieurs, en poste depuis 2009, n'était plus qu'un secret de polichinelle.

La Fédération française de basket (FFBB) a confirmé mardi la poursuite de leur collaboration jusqu'en 2019, année de la Coupe du monde en Chine, voire 2020 si les Bleus se qualifient pour les Jeux de Tokyo.

Le bilan de l'entraîneur de 53 ans, ses quatre médailles dont une en or historique lors de l'Euro-2013, a pesé en dépit de la fin en queue de poisson lors des Jeux de Rio en août.

Les basketteurs français avaient été laminés par l'Espagne (67-92) en quarts de finale, défaite qui a mis un terme à la carrière internationale de la vedette Tony Parker et de deux autres joueurs cadres: Florent Piétrus et Mickaël Gelabale. La question de l'avenir de Collet, dont le contrat arrivait à échéance, se posait alors.

"A mes yeux, Vincent est l'homme de la situation, le coach le plus capé et le mieux placé pour relever les nouveaux challenges", a estimé le directeur technique national Patrick Beesley dont Collet était la priorité.

- Nouvelle génération -

Un "plan B" et des entraîneurs français avaient été consultés, dont celui de Nanterre Pascal Donnadieu, finalement intégré en tant qu'assistant, mais c'était au cas où Collet ne donnerait pas suite.

"Je suis très motivé et déterminé, a affirmé l'intéressé. Une nouvelle ère commence mais il y a un avenir pour cette équipe de France. Le but sera de la mener aussi haut (que la précédente) voire plus haut encore".

La mission de Collet sera avant tout de qualifier les Bleus pour le Mondial-2019, lui même qualificatif pour les Jeux de Tokyo. Si le technicien échouait à placer pour la troisième fois d'affilée la France au JO, une clause existe pour mettre fin au contrat.

La tâche de Collet s'annonce ardue. Avec la fin de l'ère Parker, il lui faudra rebâtir l'équipe de France "autour d'une nouvelle génération", comme l'a souligné le président de la FFBB Jean-Pierre Siutat.

Le sélectionneur devra aussi composer avec la mise en place, dès novembre 2017, des "fenêtres" internationales. Les qualifications pour le Mondial-2019 auront désormais lieu en pleine saison des clubs.

- Deux équipes de France? -

Les Bleus devront très certainement faire sans leurs meilleurs éléments évoluant en NBA voire de leurs meilleurs joueurs européens comme Nando de Colo (CSKA Moscou).

L'équipe de France deviendra-t-elle bicéphale, avec un contingent de joueurs de Pro A pour les qualifications et une sélection "cinq étoiles" (NBA, Euroligue) pour la compétition en elle-même? Faudra-t-il envoyer une équipe bis à l'Euro-2017? Des questions que le sélectionneur devra trancher.

Il devra avant tout ramener de la sérénité dans un groupe où la cohésion s'est effritée lors de la campagne olympique. Décevant au Brésil, Nicolas Batum a fait part de sa frustration concernant son changement de poste (d'arrière à ailier) liée à l'émergence De Colo. Evan Fournier, meilleur marqueur français de la saison écoulée en NBA, a fait part de "sa haine" de ne pas avoir été retenu pour les Jeux de Rio.

"On part sur une nouvelle aventure totalement différente. Le groupe est ouvert et il en fait forcément partie. On aura besoin de tout le monde", a ajouté Collet, qui profitera de sa période sans club pour "aller voir les joueurs".

Depuis 2009, il cumulait la double casquette de sélectionneur et d'entraîneur de club, à Villeurbanne (2009-2010) puis Strasbourg (2011-2016).

Il pourra entraîner un nouveau club en parallèle mais devra "donner la priorité à l'équipe de France", a souligné Beesley.



14:05 - Basket: Vincent Collet reconduit à la tête de l'équipe de France - FRANCE24.COM

Le sélectionneur Vincent Collet a été reconduit à la tête de l'équipe de France de basket jusqu'en 2019 voire 2020 si les Bleus se qualifient pour les jeux Olympiques de Tokyo, a officialisé mardi la Fédération française (FFBB).

Le contrat du patron des Bleus, en poste depuis 2009, arrivait à échéance cet été après les Jeux de Rio où la France a été éliminée en quarts de finale par l'Espagne (67-92).

L'entraîneur de 53 ans a guidé l'équipe de France vers le titre de champion d'Europe en 2013, son premier trophée, puis a glané trois autres médailles: une en argent lors de l'Euro-2011, une en bronze lors de l'Euro-2015 et une autre en bronze lors de la Coupe du monde 2014.

"C'est un choix réfléchi qui s'inscrit dans une démarche cohérente. A mes yeux, Vincent est l'homme de la situation, le coach le plus capé et le mieux placé pour relever les nouveaux challenges", a expliqué le directeur technique national Patrick Beesley devant quelques journalistes.

Collet, 53 ans, cumulait depuis son arrivée aux commandes des Bleus la double casquette de sélectionneur et de coach de club (Villeurbanne puis Strasbourg).

"Vincent pourra être un entraîneur dans un club. La seule condition c'est qu'il devra donner la priorité à l'équipe de France", a souligné Patrick Beesley en évoquant les "fenêtres" de qualification mises en place à partir de novembre 2017.

Des matchs de qualification pour la Coupe du monde 2019, organisée en Chine et elle-même qualificative pour les JO-2020, seront organisés durant la saison à partir de cette date, selon le souhait de la Fédération internationale.

Cette refonte du calendrier risque de priver l'équipe de France de ses meilleurs éléments évoluant en NBA.

"Je suis très motivé et déterminé. Une nouvelle ère commence mais il y a un avenir pour cette équipe de France. Le but sera de la mener aussi haut (que la précédente) voire plus haut encore", a affirmé Vincent Collet, en évoquant la fin de carrière internationale de la vedette Tony Parker et de deux autres joueurs cadres: Florent Piétrus et Mickaël Gelabale.

Aujourd'hui sans club, Collet compte "profiter de cette semi-liberté" pour "aller voir les joueurs". L'encadrement de l'équipe de France sera renforcé par un nouveau coach assistant: l'entraîneur de Nanterre Pascal Donnadieu qui s'occupait jusqu'ici de l'équipe de France A'.



mercredi 24 août 2016
12:00 - Basket : Michael Brooks s?est éteint, Limoges endeuillé - RMCSPORT.BFMTV.COM


mardi 16 août 2016
19:31 - Slaughter s'engage à Strasbourg - SPORT.FR


lundi 15 août 2016
20:24 - Basket - Pro A - AJ Slaughter s?engage pour une saison avec Strasbourg - SPORT24


19:48 - Strasbourg: A.J. Slaughter signe un an - SPORTS.FR


jeudi 04 août 2016
12:13 - Bernard King conjugue de nouveau son histoire avec le STB Le Havre - INSIDEBASKETEUROPE.COM
Ce sera son troisième passage au club Normand ! Bernard King vient de ratifier son retour au STB le Havre et signe un nouveau ticket pour la Pro B, lui qui a déjà connu la division avec le CCRB et la Chorale de Roanne.

Passé en Normandie de 2009 à 2011 puis en 2012-2013, la vie pro du natif de Gibsland (USA) - qui a par ailleurs connu la Turquie, la D-league, Chypre, israël, la Lettonie, l'Ukraine et la Russie - se conjugue depuis plusieurs années avec les Championnats LNB. Il a en effet connu sept clubs différents, deux en Pro B que nous évoquions plus haut et l'ASVEL, la SIG, le SLUC Nancy, les Sharks d'Antibes en plus du STB, en Pro A. ...



vendredi 29 juillet 2016
21:51 - Blake Schilb (ex-Elan Chalon / Paris-Lavallois) rempile au Galatasaray - INSIDEBASKETEUROPE.COM
Blake « The Blade » Schilb restera en Turquie pour la saison prochaine. L’ancien MVP de Pro A a en effet rempilé pour une année supplémentaire au Galatasaray Odeabank Istanbul.

A 33 ans, le swingman a encore de beaux jours devant lui. Cette année dans l’élite turque il a proposé 10.2 pts - 3.8 rebonds - 3.0 passes, se montrant toujours efficace sur tous les aspects du jeu. Il a également joué et remporté l’EuroCup (finale face à la SIG de Vincent Collet ) et dans cette compétition il a également été redoutable avec 12.1 pts - 4.8 rebonds - 3.7 passes.

Pour mémoire il est devenu international de la ...



15:59 - Pro A : Mouhammadou Jaiteh à Strasbourg, c'est fait ! - AFRICATOPSPORTS.COM


jeudi 28 juillet 2016
23:47 - Basket - Pro A - Mouhammadou Jaiteh poursuit sa carrière à Strasbourg - SPORT24
Le jeune pivot international français rejoint le club alsacien, plus ambitieux que jamais pour 2016-17.

21:25 - ProA: Jaiteh, une recrue de poids pour Strasbourg - FRANCE24.COM

Le pivot Mouhammadou Jaiteh, médaillé de bronze à l?Eurobasket 2015 avec l?équipe de France, a signé un contrat d?un an avec Strasbourg, a annoncé jeudi le club finaliste des quatre dernières saisons.

Formé à l?INSEP, Jaiteh (21 ans, 2,08 m et 105 kg)compte quatre saisons en professionnel, une en ProB avec Boulogne et trois en ProA à Nanterre, avec lequel il a disputé l?Euroligue et remporté la Coupe de France en 2014 et l?Eurochallenge en 2015.

Excellent attaquant (12,9 points de moyenne), Jaiteh est aussi très présent au rebond (8,1 rebonds).

L?international français, qui compte 18 sélections, est la quatrième recrue du club alsacien, après l'Américain Erving Walker, le Finlandais Erik Murphy et Pape Sy (Gravelines).






























Contact     | Mentions Légales     | Charte cookies     | © Copyright of Livebasket.fr