Foot  | Rugby  | Tennis  | Sport  | Mercato  | Actu  | Foot Live
LIVEBASKET.fr
mardi 04 août 2015
16:57 - La Pro A bientôt diffusée sur Ma Chaîne Sport et L'Équipe 21 - FRANCE3-REGIONS.FRANCETVINFO.FR
La Pro A bientôt diffusée sur Ma Chaîne Sport et L'Équipe 21
Après la rupture du contrat avec Canal +, SFR obtient, pour les cinq prochaines années, les droits de diffusion du championnat de France de basket-ball de Pro A, annonce un communiqué de presse de la FFBB et de la LNB. 

15:08 - Basket - Pro A - 50 millions d'euros sur 5 ans pour les droits TV de la Pro A - LEQUIPE.FR
Basket - Pro A - 50 millions d'euros sur 5 ans pour les droits TV de la Pro A
Le montant du contrat de droits TV décroché par la LNB avec...

13:19 - Droits TV: La Pro A sur Ma Chaîne Sport et L'Equipe 21 - SPORTS.FR
Droits TV: La Pro A sur Ma Chaîne Sport et L'Equipe 21


13:13 - Pour suivre la JDA Dijon à la télé, il vous faudra Ma Chaîne Sport et L?Équipe 21 - BIENPUBLIC.COM
Pour suivre la JDA Dijon à la télé, il vous faudra Ma Chaîne Sport et L?Équipe 21
Le contrat entre la Ligue nationale de basket et Canal + ayant été rompu, un nouveau diffuseur a été désigné ce mardi pour la saison de Pro A à venir. Et c'est l'opérateur SFR qui a décroché le gros lot avec sa chaîne MCS.

12:50 - Ma Chaîne Sport récupère les droits de la Pro A et des matchs amicaux de l?équipe de France - BASKET-INFOS.COM

Les plus belles actions de la France lors de
la préparation en slowmotion

De gros changements viennent d'être annoncés pour le basket français à la télévision. Suite à la décision de Canal+ d'arrêter la chaîne Sport+, la FFBB et la LNB ont décidé de se tourner vers un autre diffuseyr. C'est vers Numericable ? SFR qu'ils se sont tournés pour développer l'image et la promotion du basket français pour les 5 prochaines années.
C'est donc sur Ma Chaîne Sport que la LNB sera en grande partie diffusée: 2 affiches diffusées chaque semaine (le samedi et le lundi) avec un magazine de 52 minutes. Les grands événements LNB, la Ligue Féminine de Basket ainsi que la PRO B et les rencontres amicales de l'Equipe de France seront de même diffusées après l'EuroBasket 2015.
On pourra également profiter de basket en clair sur L'Equipe 21. La FFBB, LNB, SFR et MCS ont décidé de rendre accessible en clair 12 rencontres de PRO A par saison le samedi à 20h30, ainsi que le Alain Gilles LNB Show, le All Star Game et la Finale de la Disneyland Paris Leaders Cup LNB. Via FFBB
 


12:50 - Basket - Pro A - Les matches sur MCS et l?Equipe 21 - SPORT24.COM


12:16 - Officiel : La Pro A sur L'Equipe 21 et MCS dès la rentrée ! - INSIDEBASKETEUROPE.COM

Alors que tout le monde s'attendait à Bein Sports ou encore Eurosport, la LNB a finalement opté pour un choix ...



12:13 - Basket - Pro A - La Pro A diffusée par Ma Chaîne Sport et L'Equipe 21 - LEQUIPE.FR
Basket - Pro A - La Pro A diffusée par Ma Chaîne Sport et L'Equipe 21
Le contrat avec Canal+ rompu, l'opérateur téléphonique SFR a décroché...

lundi 03 août 2015
22:23 - Pro A : Vincent Fauché passe stagiaire avec le Limoges CSP - BASKET-BALLWORLD.FR

International français des moins de 18 ans en 2014, le jeune meneur de jeu Vincent Fauché (1m91, 18 ans) vient de signer son premier contrat stagiaire en faveur du Limoges CSP. Polyvalent (il valait 7 points, 5 rebonds, 5 passes décisives et 1.4 interception en 28 minutes de temps de jeu en moyenne par match […]

The post Pro A : Vincent Fauché passe stagiaire avec le Limoges CSP appeared first on Basket-BallWorld .



samedi 01 août 2015
21:33 - Basket - Pro A - Kris Jospeh à Orléans - SPORT24.COM


vendredi 31 juillet 2015
10:17 - Basket - Pro A - Kris Joseph à Orléans ? - SPORT24.COM


jeudi 30 juillet 2015
08:53 - Basket - Pro A - Chalon signe Hazell - SPORT24.COM


mercredi 29 juillet 2015
23:07 - Pro A : Vincent Poirier de retour au Paris-Levallois - BASKET-BALLWORLD.FR

Prêté la saison dernière en Pro B à Hyères-Toulon où il a compilé 3.9 points et 2.7 rebonds pour 6.4 d’évaluation en 13.7 minutes de temps de jeu en moyenne par match, le jeune pivot Vincent Poirier (2m11, 21 ans) va réintégrer le Paris-Levallois, son club formateur, à la rentrée. International A’ cet été avec […]

The post Pro A : Vincent Poirier de retour au Paris-Levallois appeared first on Basket-BallWorld .



21:31 - Espoirs Pro A : Vers un prêt de Lionel Ebreuil au CSP ? - BASKET-BALLWORLD.FR

Bien que sous contrat avec le centre de formation de Cholet Basket, le jeune poste 4/5 Lionel Ebreuil (2m00, 20 ans) ne devrait pas rester dans les Mauges à la rentrée. Selon nos informations, il y a des chances qu'il soit prêté au Limoges CSP, à qui il manque un intérieur dans l'effectif, pour y […]

The post Espoirs Pro A : Vers un prêt de Lionel Ebreuil au CSP ? appeared first on Basket-BallWorld .



12:29 - Basket - Pro A - Villeurbanne signe Newbill - SPORT24.COM


10:36 - Basket - Pro A - Osby à Nanterre - SPORT24.COM


mardi 28 juillet 2015
21:43 - Espoirs Pro A : Louis Berranger quitte Bourg pour Limoges - BASKET-BALLWORLD.FR

Alors que la JL Bourg-en-Bresse n'alignera plus d?équipe dans le championnat de France Espoirs la saison prochaine en raison de la rétrogradation de l?équipe professionnelle en Pro B, un nouvel élément vient de quitter son centre de formation. Il s'agit de l’arrière Louis Berranger (1m88, 19 ans), arrivé au club en première année cadet et […]

The post Espoirs Pro A : Louis Berranger quitte Bourg pour Limoges appeared first on Basket-BallWorld .



20:07 - Officiel : Ndudi Ebi (ex-Limoges) à Torino - INSIDEBASKETEUROPE.COM

News Originale du 22 juillet 2015

Ndudi Ebi ... si vous suivez la ProA ce nom doit très certainement vous ...



16:56 - Basket - Pro A - Chalons-Reims prend Young - SPORT24.COM


16:42 - Basket - Pro A - Chris Crawford à Rouen - SPORT24.COM


07:05 - Basket - Pro A - Un Américain à Limoges - SPORT24.COM


lundi 27 juillet 2015
21:11 - Basket - Pro A - OLB - Orléans: Le pivot américain Chevon Troutman en renfort - LEQUIPE.FR
Le pivot américain Chevon Troutman (33 ans, 2m02, 109kg) a signé pour...

12:08 - Basket - Pro A - Chevon Troutman à Orléans - SPORT24.COM


09:46 - Basket - Pro A - Ouattara et Drew II à Monaco - SPORT24.COM


05:00 - Déjà du mouvement - LEJSL.COM
Déjà du mouvement
Le championnat de France de basket ne reprend que dans deux mois. Pourtant, les clubs de Pro A s?activent déjà pour compléter leur effectif. Le point ...

dimanche 26 juillet 2015
17:50 - Preview : Le point sur la saison 2015-2016 de Nationale 1 - INSIDEBASKETEUROPE.COM
[truncate=20]

Alors que le calendrier 2015-2016 vient d'être dévoilé, il est temps de voir quelles sont les équipes qui, à première vue, seront les fortes têtes de ce futur championnat de Nationale 1. Un championnat qui s'est terminé la saison passée avec un titre de champion de France pour Saint-Chamond et une victoire au Final Four pour la JA Vichy à domicile face à l'ADA Blois. C'est un nouveau championnat qui débutera fin septembre avec deux relégués Aix-Maurienne et l'Angers BC et trois promus : Berck, Caen et Vitré. Il est donc temps de faire une revue d'effectifs des principaux protagonistes de la prochaine saison. Qui pour la montée ? Qui pour le maintien ? Pour savoir cela, il va falloir lire ce dossier.

  • Aix-Maurienne

Les arrivées : Karim Atamna (Antibes), Vincent Bailey (Allemagne), Aurélien Rigaux (Lille), Rokas Uzas (Lituanie), Tony Turam

Notre avis : Aix-Maurienne fera partie des favoris de cette future saison de Nationale 1 avec seulement 2 départs pour l'instant actés. La volonté a été claire et annoncée pour le club savoyard, elle est de remonter directement dans l'antichambre de la Pro A. De plus, les recrues sont extrêmement prometteuses et ont toutes la capacité de jouer un niveau au-dessus avec Karim Atamna, joueur expérimenté qui a connu de belles années en Pro B et qui de plus connaît les montées (2010 avec Reims). L'arrivée d'Aurélien Rigaux qui sort de 4 saisons à Lille où il a engrangé de l'expérience et revient donc un échelon en dessous. Il est clair que lui aussi a le niveau pour jouer au-dessus et il risque de surnager en Nationale 1, ce qui fera pas de mal à Aix-Maurienne. La volonté de garder Ulysse Adjagba et Thomas Yvrande, deux joueurs qui ont le niveau Pro B, montre sans aucun doute que l'AMSB sera très forte cette saison et ils seront dans les premières places au finish.

  • Angers ABC

Les arrivées : Gareth Murray (Angleterre), Cedric Williams (NCAA), A'uston Calhoun (Suisse), Charly Maraux (BCM Gravelines, Espoirs), Maxime Djo Ebala (STB Le Havre, Espoirs), Romain Hillote (Rueil AC)

Notre avis : Après une saison de Pro B catastrophique avec seulement 4 victoires en 34 matchs, il va falloir vite se relancer du côté d'Angers et le grand nombre de départs à l'ABC ne semble pas bon signe, car malheureusement ce sont les leaders de la saison passée et des saisons d'avant qui s'en vont (Julien Bestron, Richie Gordon, Gregg Thondique, Gaylor Curier). Et pire... la plupart des gros joueurs qui partent affronteront Angers la saison prochaine en Nationale 1 ! Maintenant, le club angevin a recruté, mais a recruté jeune surtout avec un joueur venant de NCAA, deux Espoirs Pro A et des joueurs confirmés. Ce mélange pourrait plutôt bien donner pour l'équipe de Vincent Lavandier. Jouer les premières places ? Ccet effectif ne donne pour l'instant pas cette impression. Espérons pour Angers que nous nous trompons. Mais il va falloir un temps d'adaptation pour les jeunes qui arrivent du championnat Espoirs, ce sera inévitable mais à n'en pas douter on pourra compter sur Romain Hillote très expérimenté à ce niveau arrivant de Rueil et même avant à Cognac. Il y a malgré tout ce jeune Austin Calhoun qui risque de faire très mal, lui qui sort d'une grosse saison en Suisse (18,8 points par match). C'est un effectif à reconstruire qui va se présenter pour cette nouvelle saison, à voir ce que cela va donner..

  • Berck Rang du Fliers

Les arrivées : Valentin Estienne (Limoges CSP, Espoirs), Jonathan Leria (UB Chartres), Samir Mekdad (Algérie), Justin Rutty (Bordeaux), Mourad El Khir (JA Vichy)

Notre avis : Le promu a recruté ambitieux ! En tout cas, Berck a recruté une équipe qui pourrait bien lui permettre de se maintenir à la fin de la saison. Le prometteur Valentin Estienne en provenance de Limoges qui était le leader des Espoirs la saison passée pourrait bien exploser en professionnel dès cette saison, car excusez du peu mais il était impressionnant de maîtrise en Espoirs Pro A. De plus, le club nordiste a gardé une ossature forte de sa montée avec des joueurs tels que Mickael Toti ou encore Simon Créteaux. De la montée en Nationale 1, finalement Berck n'a pas perdu beaucoup de joueurs même si une perte importante est à signaler avec un joueur qui aurait pu apporter cette saison, l'expérimenté David Cillyl'ancien joueur d'Orchies en N1 justement qui prend la direction d'un autre club du Nord en NM3. Le tout sous l'autorité d'Arn aud Ricoux. L'ancien club historique du championnat de France dans les années 70 est en train de retrouver des couleurs et cette saison pourrait être celle de la confirmation car il faut se le dire en cas de maintien, le club pourrait totalement être relancé et par la suite, pourquoi ne pas voir plus haut... En tout cas, avec cette équipe, l'objectif maintien pourrait bien se réaliser et même très rapidement.

  • ADA Blois Basket 41

Les arrivées : Richie Gordon (Angers), Zaïre Taylor (Angleterre), Julien Bestron (Angers), Eric Boateng (Mulhouse), Guillaume Briche (Elan Béarnais, Espoirs)

Notre avis : Personne ne pourra dire que c'est excessif si on vous annonce que c'est l'équipe la plus prometteuse sur le papier. Celle qui est constituée pour aller chercher le titre de Champion de France. Finaliste du dernier Final Four NM1 (pour la 3ème fois en 4 ans !) après avoir longtemps passé la saison à la 2ème place du championnat avant de finir 8ème. La lassitude c'est sûrement faite sentir d'échouer sans cesse à la dernière marche d'une possible accession en Pro B, pourtant ce n'est pas faute d'ambition, 4 ans que le club vise la montée, mais toujours rien. Alors clairement cette saison on a mis les petits plats dans les grands du côté de la formation de Mickaël Hay. Avec l'arrivée du MVP de Nationale 1 en 2014, Richie Gordon, l'arrivée du clutch player Zaïre Taylor à la mène en provenance de première division britannique. Et puis si c'était tout... L'international anglais, Eric Boateng passé par l'Elan Béarnais en Pro A et qui avait fini l'année par une pige à Mulhouse. Et autant finir le recrutement par un joueur qui connaît la Nationale 1 et les montées (4 montées de N1 à Pro B) comme sa poche, Julien Bestron qui vient lui aussi d'Angers et qui à part être un bon joueur est surtout un très bon meneur d'hommes après 5 saisons en Pro B. Le tout avec une ossature de l'année passée garder avec Benjamin Monclar, Florian Thibedore ou encore Florent Tortosa. Si cette équipe échoue une nouvelle fois dans sa quête vers la Pro B, on pourra confirmer qu'une malédiction plane sur la ville du Loir-et-Cher.

  • JSA Bordeaux

Les arrivées : Jeffrey Dalmat (La Rochelle)

Notre avis : Pour l'instant, Bordeaux est l'une des incertitudes de cette mi-saison. Avec une seule arrivée et uniquement 5 joueurs de la saison passée qui seront toujours là, il est compliqué de dire à quoi cette équipe girondine va ressembler la saison prochaine. Le club de Cap'tain Babac a vécu une saison dernière compliquée avec une 13ème place significative de premier non-relégable. Pourtant, on attendait beaucoup des JSA qui étaient en reconstruction avec l'arrivée au coaching de Régis Racine et la reconstruction faite autour du retour dans la Salle des Peupliers, salle historique du club. Ce qui est clair, c'est que la baisse de budget n'a vraiment pas fait de bien aux bordelais passés tout près de la relégation. Mais pour la saison qui arrive, il y aura la volonté de jouer dans la continuité avec des joueurs importants qui restent tels que Errick Craven ou encore Gilles Sylvain. Avec l'arrivée de Jeffrey Dalmat, joueur qui connaît bien la N1 puisqu'il arrive de La Rochelle, les JSA ont l'équipe pour se maintenir et pourquoi pas jouer les playoffs avec les futures arrivées de joueurs étrangers dont on n'a pas encore l'identité... ce ne devrait tarder mais les quelques départs enregistrés cet été pourraient faire mal...

  • Caen Basket Calvados 

Les arrivées : Marvin Phillips (Charleville-Mézières), Karim Dahak (Cherbourg), Jovonni Schuler (Portugal), Romain Grégoire (Quimper)

Notre avis : On les attend depuis deux ans, ils sont enfin là ! Les normands du Caen Basket Calvados ont enfin été promus en Nationale 1 et cette équipe... c'est une machine. Une équipe qui, sans aucun doute, pourrait monter à la fin de la saison ou tout du moins qui en sera proche. Avec l'arrivée de joueurs confirmés tels que Romain Grégoire, un vrai baroudeur du championnat de Nationale 1 et l'arrivée de deux étrangers, Jovonni Schuler et Marvin Phillips, deux étrangers qui ont l'expérience. Schuler est un très fort marqueur qui lors de sa saison sénior en NCAA tournait à 18 points et 5 rebonds et Phillips a joué en D-League, ces deux américains sont fantastiques et en tout cas taillés pour la Nationale 1. De plus, les dirigeants caennais ont voulu jouer dans la continuité de la montée de Nationale 2 avec la prolongtion du coach Hervé C oudray, ou encore de Camille Eleka. Avec également des joueurs confirmés en Nationale 1 qui retrouvent ce niveau avec Ian Caskill qui a évolué avec Blois et Cognac en N1 ou encore Etienne Plateau bien connu en 3ème division. L'inépuisable Philippe Da Silva reste aussi, lui qui a fait la plus grande partie de sa carrière en LNB. Avec cette équipe, Caen est taillée pour jouer le haut de tableau avec sûrement une montée d'ici un à deux ans afin de faire retrouver le plus haut niveau à la ville normande qui attend cela depuis le début des années 80.

  • Vendée Challans Basket

Les arrivées : Ibrahim Saounera (Orchies), Ralph Temgoua (Bordeaux), Benjamin Thomas (libre), Will Feder (Pays-Bas)

Notre avis : Autre club ''historique'' de la Nationale 1 avec Blois, Challans a connu une descente express en 2013 après 9 années avant de tout de suite remonter en N1. 3ème du dernier championnat avant de tomber dès le premier tour des playoffs face aux blésois, les promus vendéens avaient été là où on ne les attendait pas. Cette saison, malgré de gros départs tels que le meneur Tony Ramphort ou encore Lavar Simmons, Challans va jouer dans la continuité de la saison passée avec l'objectif de faire mieux, donc d'accrocher les playoffs et pourquoi pas voir plus haut. Eux aussi, ils attendent depuis 10 ans une montée en Pro B qu'ils n'arrivent toujours pas à accrocher, cela doit commencer à devenir lassant pour les supporters de la salle Vrignaud. Mais ce club de Challans n'a jamais été aussi fort que la saison passée et la saison qui arrive pourrait être du même accabi. Avec les arrivées de l'ancien meneur de Vichy, Benjamin Thomas qui connaît par coeur la N1 ou encore Ibrahim Saounera qui sort d'une saison mitigée à Orchies en Pro B, Challans pourrait faire une très bonne saison et pourquoi pas aller chercher un Final Four là où tout sera possible. Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra bien gérer le début de saison qui s'annonce déjà dur avec des matchs contre le GET Vosges, mais surtout bien la finir avec 3 des 4 derniers matchs qui seront au couteau face à des favoris (Aix-Maurienne, Angers et Blois).

  • UB Chartres Métropole 

Les arrivées : Rickey Gibson (Suisse), Moustapha N'Diaye (Nantes)

Notre avis : Avec l'arrivée l'été dernier de Phlippe Namyst au coaching après un repéchage à la dernière minute, le club de l'Eure-et-Loir rentrait en phase de reconstruction et à vrai dire, cela a été plutôt réussi puisque l'UBCM a terminé au Final Four par une défaite face au futur promu, Vichy. Cet été, on ne peut pas plus jouer dans la continuité de la saison passée qu'à Chartres puisque 7 joueurs sur 10 restent. L'envie de rééditer la même saison que lors du précédent exercice ? Cela en a tout l'air. Des joueurs très expérimentés restent avec l'inoxydable Tony Stanley, ancien joueur du BCM ou encore d'Orchies, mais encore Damien Pistre, ancien de Challans. Des joueurs qui ont l'expérience de la Nationale 1 et du haut-niveau. Suffisant pour aller accrocher de nouveau des playoffs et pourquoi pas créer une surprise. En tout cas, le club du président Jean-Léon Piat sera une nouvelle fois dans le wagon de tête de ce championnat de Nationale 1. On aimerait parler des arrivées mais finalement il y en a peu. Il y en a malgré tout un que l'on connaît très bien du nom de Moustapha N'Diaye qui a passé 9 saisons en Pro B dont la dernière à Nantes qui était individuellement très moyenne (3,9 points par match). Il a toujours été un joueur moyen en Pro B (6,1 points sur sa carrière), mais un joueur moyen de Pro B peut devenir un joueur dominant en Nationale 1. Ils seront donc, lui et son équipe, à suivre la saison prochaine. Attention à l'UB Chartres !

  • GET Vosges

Les arrivées : Arnaud Imhoff (Souffelweyersheim), Steeve Borval (Lorient), Benjamin John (Monaco), Bernard M'Poy (EOSL Angers), Alexandre Hergott (Saint-Vallier), Steven Ricard (Tarbes-Lourdes)

Notre avis : Longtemps en Nationale 1, puis redescendu en Nationale 2, puis revenu... c'est l'histoire du GET Vosges avec la N1. Revenu au 3ème échelon la saison passée après une descente en 2011 qui a suivi 6 saisons de N1. Pour en revenir au présent, la saison 2014-2015 du GET Vosges s'est plutôt bien passée puisqu'ils ont terminé 11ème avec un bilan positif. Très bon pour une année de transition N2-N1. Malheureusement, cet été la formation d'Epinal a essuyé beaucoup de départs dont certains importants comme celui du capitaine Babacar Diouf ou encore leur meilleur marqueur cette saison Raphaël Wilson. Bref, il faut reconstruire avec de nouveaux joueurs et ce ne sera pas tâche facile puisque sans faire injure aux arrivants, aucun gros joueur n'a été recruté par les dirigeants vosgiens pour l'instant... L'objectif maintien pourrait à priori être réalisable, mais avec un recrutement fait avec les moyens du bord, il ne faudra peut-être pas s'attendre à des miracles du côté des Vosges.

  • Union Basket La Rochelle

Les arrivées : Justin Sedlak (Saint-Chamond), Yannis Irid (Angers), Jasha Bluntt (Quimper), Louis Iglesias (USV Ré), Julien Sauter (WOSB)

Notre avis : Habitué aux bonnes saisons depuis son arrivée en N1 en 2012, le club de la Rochelle a toujours été en playoffs NM1 depuis sa montée sauf la saison passée. Une erreur de parcours qui a, entre autre, occasionné pas mal de départs dont le meilleur joueur rochelais depuis deux ans, Jarryd Cole parti en Pro B. Des joueurs présents au club depuis pas mal d'années sont partis comme Jeffrey Dalmat, mais des joueurs importants de l'effectif restent à l'instar de Fayçal  Sahraoui ou d'autres reviennent comme Louis Iglesias. L'UBLR n'a pas tout perdu, loin de là. Et surtout avec les joueurs qui arrivent, de grosses têtes d'affiches. Les amateurs de Nationale 1 connaissent tous Justin Sedlak auteur de 19,4 points il y a deux saisons à Charleville et arrivant d'une pige et d'un titre de champion de France avec Saint-Chamond. Il n'est pas le seul à débarquer sur la côte puisque Jasha Bluntt arrive de Quimper et qui a aussi joué à Orchies ou même Boulogne. Ce dernier sort aussi d'une pige et était un des leaders offensifs de la formation d'Hugues Occansey avec 17,9 points de moyenne. Alors oui, La Rochelle a perdu des joueurs, mais oui elle en a retrouvé et même des très bons. Nul doute que la saison qui arrive ne sera pas la même que celle qui vient de se terminer, il y a même fort à parier que l'UBLR va retrouver les playoffs pour une 3ème fois en 4 saisons et cette fois pourquoi ne pas aller voir plus que des demi-finales...

  • FC Mulhouse Basket

Les arrivées : Anthony Brown (Blois), Durell Vinson (Souffelweyersheim), Slobodan Ocokoljic (Caen), Crouc Mendy (Cergy)

Notre avis : La saison passée, le promu mulhousien a fait une très bonne année en prenant une 6ème place et en allant jusqu'aux playoffs perdus face à Chartres... et dans l'Est, on recrute peu et on garde ! Repartir sur les mêmes bases que la saison passée, c'est en tout cas ce que la formation alsacienne va faire en gardant 6 joueurs et en rajoutant 4 joueurs de plutôt bon niveau et surtout des joueurs qui connaissent le championnat français. A commencer par Anthony Brown, joueur très spectaculaire qui arrive de l'ADA Blois avec des statistiques convenables (11,5 points, 6,6 rebonds pour 12,6 d'éval). Slobodan Ocokoljic connait bien la Nationale 1 lui aussi puisqu'il y a déjà connu Cognac, Rueil et Sorgues. Il arrive de Caen en N2 et à 35 ans il va apporter du métier dans la raquette de Mulhouse. Nul de sert d'épiloguer sur les recrues car elles sont peu finalement et les joueurs importants sont restés tels que Mathieu Bigote ou encore Jérémy BichardA l'image de la saison qu'ils viennent de vivre, les mulhousiens seront une nouvelle fois très proches des playoffs cette saison, un club comme celui-ci qui a les structures pour retrouver le haut niveau ne devrait pas tarder à s'en rapprocher. Peut-être pas cette saison, mais d'ici deux ans on devrait voir Mulhouse remettre le nez aux portes de la Pro B.

  • UJAP Quimper 

Les arrivées : Thomas Prost (JL Bourg, Espoirs), Omar Strong (Canada), Gilles Tacita (Annecy), Trey Britton (Chypre)

Notre avis : Ah quel été en Bretagne ! Un temps relégué, puis finalement repêché, c'est bien en Nationale 1 que la formation d'Hugues Occansey va repartir la saison prochaine suite à la liquidation de Pays d'Aix. Ce n'est pas facile ce genre d'été pour recruter comme on le veut. Pourtant à Quimper, on a l'air d'avoir plutôt bien réussi. Est-ce qu'il faut vraiment revenir sur la saison catastrophique que les quimperois ont vécu ? Le départ d'Aymeric Collignon en cours de saison, le calvaire d'une équipe qui était censée jouer les playoffs et qui se retrouve à lutter avec Cognac et Sorgues pour ne pas descendre... Finalement, ce qui devait arriver, arriva. Quimper était annoncé rélégué à la fin de la saison et un énième rebondissement, celui de la liquidation judiciaire de Pays d'Aix, promu en N1, vient sauver l'UJAP. Qui dit nouvelle saison, dit nouvelle équipe, mais aussi nouveau bureau et nouveau président. Bernard Kervarec est arrivé et un nouveau conseil d'administration également. Donc désormais, place au sportif. Le sportif a été plutôt bien négocié en cette intersaison même si trois départs importants sont à noter : Gary Staelens, Tahirou Sani et Romain Grégoire. Ce n'est pas grave, le capitaine Mathieu Tensorer reste, Fabien Hérard aussi. Deux joueurs qui connaissent très bien la Nationale 1. On y rajoute deux recrues étrangères du nom de Omar Strong et Trey Britton et c'est reparti. Même si le recrutement n'est pas terminé puisqu'un dernier joueur non-JFL est attendu, Quimper peut aborder la saison qui arrive sereinement et avec de bons espoirs de maintien, voire plus. Avec tout cet été chamboulé, atteindre les playoffs serait un exploit, mais avec un coach comme Occansey qui a déjà emmené deux fois Blois en finale des playoffs NM1, on se demande pourquoi Quimper n'irait-il pas pointer son nez du côté dans les 8 premiers.

  • Rueil AC 

Les arrivées : Fabien Calvez (Nantes), Issife Soumahoro (Bordeaux), Lamine Sambé (Cognac), Jérémie Douillet (GET Vosges), Gregg Thondique (Angers), Alexis Auburtin (Châlons-Reims, Espoirs)

Notre avis : A Rueil, beaucoup de départs cet été puisque seuls 3 joueurs restent mais on continue sur la route de la Pro B puisque d'années en années, le club francilien fait mieux que la saison précédente. Le dernier 7ème du championnat a intégré pour la première fois depuis sa promotion en 2011. 13ème en 2012, 9ème en 2013 et 2014, 7ème donc en 2014. Le club de Julien Hervy avance bien et même très bien. Pour preuve, les recrues de l'inter-saison, de l'expérience et de la dureté, ce sont les deux mots qui caractérisent les 6 recrues. Si on commence par Fabien Calvez, c'est l'expérimenté du groupe, 31 ans et 5 saisons de NM1 avec 4 clubs différents (Blois, Charleville, Boulogne et Bayonne). On y ajoute Gregg Thondique, une des révélations à Angers en Pro B la saison passée avec 10,6 points, 7,2 rebonds et 14 d'éval. Jérémie Douillet commence à connaître la Nationale 1 après Chartres et GET Vosges. Quand on met l'imposant Moïse D iame dans la raquette, on se dit finalement que cette formation du RAC va à nouveau avoir fière allure dans ce championnat de Nationale 1. Ils ne seront pas prétendants à une montée, ce serait les voir trop beaux, mais cela ne fait aucun doute qu'on les retrouvera en playoffs en mai prochain, il ne faut avoir aucune crainte.

  • Saint-Vallier Basket Drôme

Les arrivées : Valentin Mukuna (Chartres), Kyle Cain (Suisse), Olushina Ikuesan (libre)

Notre avis : Passé la déception d'une défaite en demi-finale des playoffs d'accession, Saint-Vallier a pu repartir en se projetant vers la saison qui arrive et avec des ambitions. Peu de départs, donc peu d'arrivées. Mais des départs qui comptent, (gras)Kurt Cunningham, un des meilleurs joueurs du SVBD la saison passée s'en va, tout comme (gras)Alexandre Hergott parti au GET Vosges. Une ossature forte à été gardée à Saint-Vallier avec l'ancien joueur de la JL Bourg, Jesse Delhomme, Jonathan Hoyaux et Mamadou Sy, tous les trois sortants d'une plutôt bonne saison de N1. Ce serait une grosse erreur que d'oublier le meilleur joueur du SVBD la saison passée, Mr. Rasheed Wright, bientôt 35 ans et toujours autant de talent. Toujours autant de talent car quand on marque 35 points, capte 13 rebonds pour 44 d'évaluation pour envoyer son club au Final Four, c'est qu'on est très fort. Alors oui, il fera encore chavirer le Complexe des Deux Rives la saison prochaine et son équipe aussi, car c'est sans trop s'avancer et avec beaucoup d'assurance que l'on peut placer Saint-Vallier dans les 3 clubs qui sont en course pour le titre de champion de France NM1 avec Aix-Maurienne et Blois. Une place dans les trois premières positions du prochain championnat de Nationale 1 ne serait pas étonnante pour cette équipe, alors... Attention au SVBD !

  • Sorgues-Avignon Pontet Vaucluse

Les arrivées :

Notre avis : On parlait d'été compliqué pour Quimper, mais le plus tumultueux est celui d'Avignon-Sorgues. Actuellement, il n'y a que trois joueurs confirmés dans le Vaucluse et aucune arrivée. Il faut partir de la base, une équipe qui était attendu comme un gros du championnat de N1 la saison passée qui échoue finalement à la 9ème place sans mériter une place en playoffs. Puis cet été, l'union a changé de nom passant de ''Grand Avignon Sorgues Basket'' à ''SAP Vaucluse''. Pour cause, une mésentente entre les politiques des deux villes et surtout de la communauté d'agglomération du Grand-Avignon. Bref, c'est trop politique ! S'il n'y avait que cela, on pourrait dire que la construction d'une équipe ne serait pas si difficile, mais quand les subventions des deux villes baissent (-200 000E pour Sorgues et -100 000 pour Le Pontet), le budget atterrit à 500 000 euros et là c'est l'enfer pour construire une équipe qui a un niveau de Nationale 1. Là où tous les budgets avoisinent les 1 million... Ce qui fait qu'il n'y a que 3 joueurs pour l'instant qui constituent l'équipe du SAP Vaucluse et c'est impossible pour constituer une équipe. Nul ne sait s'ils seront capables de repartir en N1 cette saison et si oui avec quelle équipe. En tout cas, cette union pourrait ne durer que 2 ans, bien dommage quand on voit à quel point Sorgues réussissait bien depuis quelques saisons en NM1. Si une équipe se construit du côté du Vaucluse, il paraît bien peu probable qu'elle se maintienne.

  • Union Tarbes-Lourdes 

Les arrivées : Darius Tarvydas (Lituanie), Ricardo Alliman (Cherbourg), Tahirou Sani (Quimper)

Notre avis : Une autre union, celle-ci plus solide que la précédente. A Tarbes, on construit doucement mais sûrement autour de joueurs présents depuis déjà plusieurs saisons tels que Xane D'Almeida par exemple. L'ancien palois présent au club depuis déjà 2 saisons va débuter sa 3ème à la mène. Exit l'historique joueur de l'UTLPB, Andrius Ragauskas présent au club depuis la Régionale. Il faut donc reconstruire autout d'autres joueurs puisque Pierre Pelos et Steven Ricard s'en vont aussi. Le coach Alexandre Casimiri a recruté intelligent puisque seuls 3 joueurs arrivent et pas des moindres avec Tahirou Sani qui arrive de Quimper après être passé à Blois entre autre. Ce joueur connaît parfaitement la Nationale 1 et apprortera sa dureté dans la raquette tarbaise. Un lituanien inconnu en France débarque aussi, Darius  Tarvydas qui sort d'une saison en Lituanie avec de bonnes statistiques (10,7 points à 47% au tir). A 24 ans, il devra succéder à Ragauskas, pas facile mais le shooteur lituanien devrait être un des meilleurs shooteurs de la future saison de N1. A l'image de la saison passée, c'est une équipe très offensive qui va être proposée par Casimiri, les coéquipiers de Florian Lesca ne devraient pas être loin des playoffs la saison prochaine, maintenant de là à assurer leur place ce serait présomptueux, peut-être un peu juste au final, c'est ce qu'on pourrait se dire.

  • Aurore de Vitré

Les arrivées : Antoine Belkessa (Angers), Eric McAlister (Danemark), Tom Foucault (Le Portel), Desmond Quincy-Jones (Evreux), Abdoul Sow (SPO Rouen, Espoirs)

Notre avis : Le promu a recruté ambitieux. L'Aurore de Vitré ne compte pas faire l'ascenceur et pour cela, malgré de nombreux départs, ils ont recruté de gros joueurs. Les amateurs de Nationale 1 connaissent Desmond Quincy-Jones, le plus américain des joueurs français. Passé par la NM1 entre 2009 et 2012, il a notamment connu une montée en Pro B avec Denain en 2011. Il sort de 3 saisons dans l'antichambre de la Pro B. L'intérieur est un renfort de poids pour le promu vitréen, mais il n'est pas seul puisqu'un autre connaisseur de la Nationale 1 arrive. Antoine Belkessa débarque en Bretagne, passé par Angers, Orchies, Denain et Liévin en N1. Le shooteur Guillaume Merié, passé par Challans ou encore Chartres est toujours là, fin connaisseur lui aussi de la Nationale 1, il apportera toute son expérience à Vitré. C'est avec un effectif experimenté et d'un très bon niveau que l'Aurore de Vitré va aborder sa première année en Nationale 1. Intéressant pour le club breton qui ne compte pas redescendre d'aussi vite en N2, cette effectif est peut-être le bon pour l'objectif maintien constitué par les dirigeants.

Les candidats au titre : Aix-Maurienne, Blois, Saint-Vallier, (Caen)
Les candidats à la montée : Angers, Caen, Challans, Chartres 
Les équipes en danger : Berck, JSA Bordeaux, GET Vosges, SAP Vaucluse

[/truncate]


16:18 - Basket - Pro A - Limoges signe Randy Culpepper - SPORT24.COM


15:57 - Basket 3x3 - Une équipe typée Pro A gagne l'Open de France - LEQUIPE.FR
Basket 3x3 - Une équipe typée Pro A gagne l'Open de France
L'Open de France 3x3, considéré comme le championnat de France de la...

vendredi 24 juillet 2015
15:59 - ITW Freddy Hufnagel ? Part 2 : « La formation des joueurs en France est exceptionnelle - BASKETRETRO.COM
Suite aujourd'hui de notre entretien avec Freddy Hufnagel, ancienne gloire de Pau-Orthez dans les années 80 et 90. Auteur de 51 points en championnat de France de Pro A contre Reims le 11 novembre 1987, dans cette seconde partie de cette interview, nous avons abordés entre autres la NBA, l'Euroligue et ses camps de basket. BR : Quelles différences faites-vous dans l?évolution du basket masculin au niveau tactique et technique entre votre époque et celle d'aujourd?hui ? FH : Techniquement, je pense pas que ça ait beaucoup changé. Par contre, au niveau de la puissance et de la vitesse, c'est évident que ça a changé. Aujourd'hui, vous avez des joueurs de 2m10 qui courent, qui sautent. Il y a un impact physique qui fait la différence. J'aime pas trop comparer les époques et ce qui n'est pas comparable. C'est comme si vous comparez aujourd'hui la Formule 1 et Fangio. Sauf qu'aujourd?hui Fangio ne pourrait pas conduire les voitures de F1. Je ne sais pas si les joueurs accepteraient de s'entraîner un mois avec 25 degrés dans la salle. BR : Il y a les Camps de basket Freddy Hufnagel à Biarritz qui se déroule en ce moment. FH : Ces camps sont organisés pour revoir [...]

14:49 - Basket - Pro A - Le MSB recrute Tywain McKee - SPORT24.COM




































Partenaires :

Contact     | © Copyright of Livebasket.fr